Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 27.08.2007   Retour à l'aperçu

Connexio: L’Actualité du mois du réseau mission et diaconie de l’EEM

[Credits] Chère lectrice, cher lecteur,

Les nouvelles qui nous sont parvenues ces dernières semaines avaient essentiellement pour sujet la météo, c'est ainsi que nous avons par exemple appris qu'il avait neigé à la fin du mois de Juin à Buenos Aires et à La Paz. Cela fait des années que cela n'était plus arrivé et c'est pourquoi nos amis d'Amérique du Sud sont plus que jamais préoccupés par ce phénomène. Dakin Cook de La Paz a écrit qu'il s'agit d'un signe infaillible d'un changement climatique réel à l'échelle mondiale et que personne ne sait quelles en seront les conséquences pour nous.

Un avenir incertain trouble les personnes et celles-ci réagissent de diverses manières. Beaucoup d'entre elles ont peur de l'incertitude alors que d'autres pensent plutôt qu'il s'agit d'un défi à relever en développant de nouvelles technologies pendant que d'autres encore essayent de faire de bonnes affaires dans cette situation. Les fournisseurs d'eau minérale par exemple pourraient bien apprécier un temps de réchauffement.

Le changement climatique à l'échelle mondiale et l'inquiétude qu'il soulève nous préoccupera de plus en plus dans le futur proche. Les églises, les théologiennes et les théologiens sont également interpellés. Qui pourra apporter des réponses aux nombreuses questions existentielles générées par un futur incertain? Avec nos partenaires du monde entier nous restons mobilisés sur cette question.

Festival Européen Méthodiste

Ce n'est pas simplement en théorie que les méthodistes sont reliés entre eux par un réseau. Cela était bien visible lors du «European Methodist Festival» à Bratislava où plus de 1000 méthodistes de 25 pays, communiquant entre eux en 20 langues différentes du 1 au 5 Août dans la capitale Slovaque se sont parfaitement bien compris! A quel autre moment un réseau ne pourrait-il être davantage matérialisé si ce n'est au cours de cet événement durant lequel tout le monde a été mis au défi pareillement pour apporter sa propre contribution à une belle réussite?

«Let's celebrate – nous voulons fêter ensemble», tel était le mot d'ordre de cette rencontre pour laquelle le Comité Européen des Eglises Méthodistes a lancé ses invitations. La musique a joué un grand rôle dans ce rapprochement des uns et des autres: David Plüss de la Suisse, Tomas Boström de Suède, et beaucoup d'autres top-musiciens tels les groupes musicaux du Portugal, de Russie et du Ghana ainsi que des groupes de gospel ont été à la base de l'événement festif. Des études bibliques avec des personnes originaires de divers pays avec parmi eux les évêques Hans Växby, Patrick Streiff et Rosmarie Wenner, des cultes, des ateliers et des entretiens en groupes restreints ou des rencontres informelles ont constitué d'autres composantes de la fête.

Environ 90 personnes en provenance de la Suisse sont venues soit en caravane, par train de nuit, en autocar ou encore par avion. Beaucoup avaient combiné la visite du festival avec leurs congés ou avaient déjà participé à la préparation des cultes et des ateliers. Connexio et Takano s'étaient engagés dans le cadre de la Conférence Missionnaire, respectivement du Conseil Européen de la Jeunesse au cours du festival. Dans les ateliers et sur les stands de présentation on assista à d'intéressantes discussions avec des personnes qui ont manifesté de l'intérêt pour la mission ou encore pour des projets de partenariats. Ce fut pour tout le monde une belle et enrichissante expérience que de constater comment les méthodistes forment une grande et joyeuse communauté en Europe et à travers le monde. Le prochain festival aura probablement lieu dans trois ans.

Argentine

Du 17 au 20 Août 2007 se tiendra en Argentine la vingtième Assemblée Générale de l'IEMA, «Iglesia Metodista Argentina». Les problèmes économiques du pays n'ont pas épargné notre église partenaire qui a ainsi vécu quelques années particulièrement difficiles. Lors de l'assemblée de cette année, il sera question d'élaborer un plan stratégique pour la survivance de l'église. Parmi les questions ouvertes, il y a celle portant sur le thème La suite«Vision et Mission», mais aussi celle portant sur la dépendance financière de l' IEMA par rapport aux partenaires étrangers ou encore, la question de son souhait d'avoir un statut original. Avant la conférence, le plan a été discuté aux journées des districts où tous les participants ont eu la possibilité de s'exprimer. Nous sommes impatients d' en voir le résultat. La direction de l'église de l'IEMA mettra ce thème en discussion à la table ronde prévue en octobre prochain avec des représentants de Connexio et d'autres organisations de soutien.

Denise Sigrist, notre collaboratrice à Rosario del Tala en Argentine nous fit récemment parvenir un rapport sur la situation de ce pays «L'économie de l'Argentine s'est redressée, la production et l'export du soja atteignent des records tout comme la production des automobiles. Toutefois, la majorité des argentins vit une autre réalité. L'indexe officiel du coût de la vie est contesté car les dépenses pour les achats quotidiens s'envolent. Officiellement, certains prix ont été gelés, mais chacun mène ses affaires à sa guise en inventant de nouvelles règles pour survivre. Sur une année, les tarifs des transports en bus sur les trajets longs ont ainsi augmenté de 180%. A Rosario de Tala, une des dernières fabriques de la ville est fermée depuis décembre. Il s'agit du moulin pour lequel on espère trouver un repreneur et pour la sauvegarde duquel les ouvriers acceptent de poursuivre leur travail, sans salaire et sans protection sociale. Une insécurité générale qui est alimentée autant par la criminalité que par un droit confus est attisée par les campagnes électorales en province tout comme au niveau national». Denise Sigrist nous fait également savoir qu'elle-même et sa famille se portent bien, mis à part que le toit du presbytère n'est plus étanche. Nous sommes persuadés qu'au moins pour ce problème, nous trouverons rapidement une solution.

Dans le cadre d'une intervention de courte durée, Sarah Läubli a passé quelques semaines en Argentine au printemps dernier. Récemment elle a eu l'occasion de répondre à des questions posées lors d'un interview dont j'aimerais vous faire part :

Sarah, quelle est ton impression concernant le pays?

L'Argentine me plaît beaucoup, j'aime ce pays et ses habitants me sont proches. Le pays est immense et très diversifié; on y rencontre une riche culture et de nombreux trésors naturels. C'est passionnant, mais aussi attristant à la vue des contrastes entre la Suisse et l'Argentine.

Quelle est ta mission?

Trois fois par semaine je travaille dans un établissement scolaire affilié à une paroisse de l'EEM en apportant essentiellement mon aide à l’école maternelle. De temps à autre je visite différentes classes du primaire pour me faire une idée du quotidien des journées scolaires et du travail des institutrices. A part cela je visite également divers projets réalisés par des paroisses EEM comme par exemple des «tables de midi» et des actions d'aides aux écoliers. Durant le dernier mois je n'interviendrai plus que deux fois par semaine dans un projet pour SDF.

D'après toi, de quoi le pays et l'église locale ont le plus besoin en urgence?

L'EEM d'Argentine manque de pasteures et de pasteurs, certaines personnes sont ainsi amenées à être responsables de plusieurs paroisses. Ceci est une charge très lourde car il est pratiquement impossible qu'une seule personne puisse remplir toutes les tâches incombant à la direction d'une église. La responsabilité concerne également le travail auprès des jeunes et des adolescents, les visites aux malades dans les hôpitaux et bien d'autres activités. Mais en dehors de cela, l'église manque aussi de finances, les salaires des pasteurs sont très bas et beaucoup de locaux devraient être rénovés. Le pays a évidemment besoin de ce que tous les pays en général nécessitent, à savoir une confiance en une bonne politique avec des politiciens non corrompus qui s' engagent effectivement pour le bien de la population.

Que t'apporte cette mission?

Cet engagement me permet d'apprendre à connaître un autre pays, sa culture, la mentalité et la vie de ses habitants et concrétise pour moi une passerelle importante entre l'école et les études. Elle élargit mon horizon et mes connaissances linguistiques et me stimule dans mon indépendance.

Qu'est-ce qui est provoquant pour toi?

C'est dur d'être confrontée tous les jours à la pauvreté, celle qui est apparente et celle que l'on ne découvre qu'au deuxième regard. De voir qu'une grande partie de la population subit des privations conduit finalement à un sentiment d'impuissance.

Nous remercions chaleureusement Sarah Läubli pour cet interview et pour son engagement à Lomas de Zamora, une petite localité proche de Buenos Aires.

Tatiana Heusner qui a également effectué une mission de courte durée, de mi-avril au début juillet 2007 dans la paroisse EEM de Pivnice en Serbie, a elle aussi répondu à des questions similaires. Vous pouvez obtenir ses réponses auprès du bureau de Connexio. Nous la remercions vivement pour son engagement.

C'est très volontiers que nous vous donnerons aussi des informations concernant d'autres collaborateurs. Par exemple de Hanni Gut, responsable de paroisse à Mercedes, ou de nos retraités toujours encore actifs Erich et Nelly Allenbach ou encore d'Elisabeth Stauffer qui a profité d'un congé au pays cet été. N'hésitez pas à nous téléphoner tout simplement ou à nous envoyer un mail!

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez au travail de Connexio et pour votre soutien. Nous sommes heureux et reconnaissants pour tous les dons financiers et aussi tout particulièrement pour votre intercession dans la prière.

Je vous salue chaleureusement avec la bénédiction de Dieu,

Andreas Stämpfli, secrétaire général Connexio

traduction: E. Fath

Envoi des dons en France:

Par chèque libellé à l'ordre de l'UEEMF-Connexio adressé à Mme Joseline Waechter
24, rue du 9ème Zouaves, F-68140 Munster
(avec mention «Connexio»)

Juillet / Août 2007


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"