Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.08.2007   Retour à l'aperçu

Albanie : fondation officielle de l’Église Évangélique Méthodiste

[Credits] Lundi passé, le 20 août 2007 à Tirana, l’évêque D. Patrick Streiff compétent pour l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) en Europe du centre et du sud signait l’acte de création de la "Fondation de l’Église Évangélique Méthodiste en Albanie". Cet acte administratif est un jalo  important de la réimplantation de l’EEM en Albanie. Dès qu’en effet la supérie re de justice aura confirmé cet acte de fondation et a inscrit la Fondation dans le registre des organisations non-lucratives, l’EEM en Albanie possédera le statut d’une personnalité morale indépendante.

Les racines du travail méthodiste d’aujourd’hui en Albanie remontent au XIXe siècle.  es missionnaires américains ainsi que plus tard des collaborateurs locaux ont prêché l’Évangile et se sont engagés dans des domaines très concrets, par exemple dans l’ouverture d’écoles primaires. Il a fallu cependant mettre un terme à ce travail, et parce que le communisme montré radicalement hostile à la foi en Albanie comme nulle part ailleurs en Europe, il n’y a pas eu de suite à ce travail pendant des décennies.

En 1992 cependant, après l’ouverture politique du pays, des méthodistes et d’autres chrétiens de Wismar (Allemagne), sont venus apporter en Albanie allaient de l’aide matérielle dans la région de Mokra au sud-est du pays. Ils ont trouvé sur place une pauvreté incroyable, et il est très vite apparu que le premier convoi humanitaire ne serait pas non plus le dernier. Les années suivantes ont été caractérisées par la poursuite de ce travail humanitaire — même quand le pays a été secoué de graves désordres politiques.

Les Albanais ont commencé à s’intéresser à la motivation qui poussait les bénévoles à revenir toujours à nouveau dans leur pays. En 1997 a été créée — en réponse à ce regain d’intérêt — un poste de secours en dur dans un village de montagne, Bishnica. Des chrétiens allemands et albanais ont poursuivi en commun les travaux de construction. Ce travail a porté des fruits. Des projets touchant l’école, les soins et la sylviculture ont été réalisés mais pas seulement. En juillet 1998, les premières personnes ont été baptisées au nombre de 25 — la communauté EEM de Bishnica était fondée.

Un des grands défis de l’Albanie est la migration. Des habitants de villages de montagne partent s’installer dans les plus grandes villes — et des habitants de toutes les régions quittent le pays pour faire des études, travailler ou trouver tout simplement un meilleur avenir ailleurs. Des gens de la communauté EEM de Bishnica ont aussi déménagé. Cela signifiait non seulement un changement pour la communauté, mais a aussi entraîné la création de cercles de maison dans les villes de Pogradec et de Tirana. La fondation officielle l’EEM en Albanie doit finalement aussi aider des groupes comme celui-ci à trouver son identité et à se développer de manière à former une communauté.

Le fait qu’en 2004 deux jeunes Albanais soient allés à Graz/Waiern (Autriche) pour y suivre une formation diaconale et théologique et revenir en été 2008 dans leur pays natal, est très important pour l’avenir de l’EEM en Albanie. Un avenir d’ailleurs qui ne se jouera pas en solitaire, mais en collaboration avec les autres chrétiens du pays. Pour le souligner, les évêques Heinrich Bolleter et D. Patrick Streiff ainsi qu’une délégation de l’association d’entraide chrétienne de Wismar ont visité l’archevêque orthodoxe, le secrétaire général de l’Alliance Évangélique de l’Albanie ainsi que des représentants de l’Église catholique romaine et de l’institution Néhémie à l’occasion de la création de la fondation en Albanie.

Urs Schweizer — Assistant de l’évêque D. Patrick Streiff

22.08.2007


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"