Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.08.2007   Retour à l'aperçu

COE: vers un code de conduite chrétien relatif à la conversion

[Credits] A Toulouse, du 8 au 12 août, des évangéliques et des pentecôtistes participeront à un colloque qui fera avancer le processus d'étude mixte du Vatican et du COE en direction d'un code de conduite commun concernant les conversions au christianisme.

Lancé en mai de l'année dernière lors d'une réunion où on a affirmé que la liberté de religion est un droit humain "non négociable" qui s'applique à tous et partout, tout en soulignant qu'il fallait renoncer à "l'obsession de convertir", ce processus d'étude mixte de trois ans entre dans sa deuxième phase.

Conçue comme un débat entre chrétiens - alors que la première rencontre était interreligieuse -, cette deuxième phase consistera en un colloque théologique de haut niveau intitulé "Vers une approche éthique de la conversion: le témoignage chrétien dans un monde multireligieux", qui se déroulera à l'Institut de sciences et de théologie des religions (ISTR) de Toulouse, France, du 8 au 12 août.

Au cours de ce colloque, une trentaine de théologiens et représentants d'Eglises catholiques, orthodoxes, protestants, pentecôtistes et évangéliques s'efforceront de définir quelle forme devrait prendre, dans l'optique chrétienne, un code de conduite commun sur la conversion.

"La conversion est un sujet de controverse non seulement dans les relations interreligieuses mais aussi entre chrétiens", déclare le pasteur Hans Ucko, responsable du programme "relations et dialogue interreligieux" du COE. "En Amérique latine, elle suscite des tensions entre l'Eglise catholique romaine et le mouvement pentecôtiste, tandis que dans d'autres régions, des Eglises orthodoxes ont souvent le sentiment d'être 'visées' par des groupes missionnaires protestants."

"Etant donné les nombreuses accusations de 'vol de brebis' entre chrétiens, nous devrons sans doute nous pencherons sur cette question, et le colloque de Toulouse nous en offrira l'occasion"
, ajoute-t-il.

Il est prévu de donner la parole aux orateurs suivants: le professeur Thomas Schirmacher, Alliance évangélique mondiale (AEM), l'évêque Tony Richie, Eglise de Dieu (pentecôtiste), le père Fiorello Mascarenhas, SJ (Eglise catholique romaine) et le pasteur Hermen Shastri (COE). Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, sera également présent.

Ce projet d'étude de trois ans, entrepris conjointement par le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et le programme du COE "relations et dialogue interreligieux" est intitulé "Une réflexion interreligieuse sur la conversion: de la controverse à un code de conduite commun." Il a été lancé en mai 2006 à Lariano/Velletri, près de Rome, avec pour objectif d'élaborer un code de conduite relatif à la conversion sur lequel les chrétiens devraient se mettre d'accord d'ici à 2010.

On trouvera d'autres renseignements sur le processus d'étude, y compris le rapport de la première réunion (en anglais seulement) sur les sites suivants: http://www2.wcc-coe.org/pressreleasesfr.nsf/index/pu-06-04.html


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"