Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.09.2006   Retour à l'aperçu

Connexio: l’actualité du mois d’août 2006

[Credits] Simple rappel: connexio est le réseau mission et diaconie de la Conférence Annuelle Suisse/France/Afrique du Nord. Voici sa lettre de nouvelles

Chère lectrice, cher lecteur,

Des collaborateurs et des membres des comités de Connexio prennent part à de nombreuses fêtes, conférences et rencontres qui se tiennent de par le monde ce mois-ci. Les informations suivantes sont des extraits des différents rapports de visites.

Evo Morales décerne à l'EEM de Bolivie le «Condor de los Andes»

à l'occasion de son jubilé (100 ans) entre les 14 et 20 août. Le défilé de l'église comprenant environ 7000 personnes sur le Prado, la rue la plus importante de La Paz, et le culte de fête célébré ensuite dans un stade ont été les temps forts de cette semaine festive. Le culte a débuté avec la musique de différents orchestres et bands de l'EEM, et c'est en plein milieu du culte que surgit le président Evo Morales, accompagné de son vice-président et de certains de ses ministres et vice-ministres. Les manifestations de joie et les applaudissements de la foule ne connurent pas de limites. Après le sermon, quelques chants et la bénédiction de clôture, Evo Morales tint un discours et décerna à l'EEM de Bolivie la plus haute distinction, à savoir le «Condor de los Andes», pour les services rendus au peuple bolivien.

La semaine précédente, de nombreuses manifestations avaient déjà eu lieu dans le cadre du jubilé. Le lundi, l'église se souvint de ses débuts, lorsque des missionnaires nord-américains sont allés au Titicasee pour évangéliser. Elle créa à cette époque une école alors qu'il était encore interdit d'apprendre à lire et à écrire aux indiens.

Le premier congrès des femmes méthodistes eut lieu les mercredi et jeudi. Plus de 200 déléguées de groupes régionaux, des pasteures, des étudiantes et des responsables de jeunes ainsi que des femmes engagées y prirent part. Dans divers groupes, elles se sont entretenu sur le thème des femmes dans la bible, sur leur propre position dans l'église et dans la société, et ont commencé à créer un réseau à l'intérieur de leurs groupes d'intérêt et de régions. Des méditations, des projets de formation et des présentations de chants faisaient également partie du programme. C'était particulièrement impressionnant de voir comment et avec quel élan les femmes se sont projetées dans l'avenir. Dans un groupe de travail, elles ont appris de nouvelles techniques de planification et chacune des 5 régions a planifié une action concrète sur un thème choisi pour les prochains mois. A présent toutes les femmes savent qu'elles se reverront bientôt. Les thèmes concerneront par exemple «l'échange entre jeunes et vieux», «qu'est-ce que la santé dans son intégralité?» ou encore «comment nous définissons la structure d'un réseau pour femmes».

Chaque district et chaque institution de l'église se sont présentés avec une exposition et des produits à vendre. Les femmes apprécièrent notamment les produits manufacturés et tissés. D'autres assemblées présentèrent leurs projets sociaux, p.ex. l'assemblée «El Messias» exposa des figurines de crèches réalisées par des hommes dépendants alcooliques. Des responsables du programme agricole ont offert une boisson à base de Kañava, une ancienne plante remise au goût du jour et qui a eu un très gros succès. Beaucoup de personnes se sont retrouvées à nouveau pour la première fois depuis de nombreuses années, la participation était importante et l'ambiance joyeuse et festive.

Cambodge

Entre les 24 et 25 août eut lieu pour la troisième fois la Conférence Annuelle missionnaire méthodiste au Cambodge. C'est avec une grande joie que l'on apprit que l'église compte à ce jour plus de 150 communautés, soit environ 4'500 membres adultes et environ deux fois plus d'enfants et de jeunes. Deux personnes ont été ordonnées comme anciens et quatre autres comme diacres.
Un événement important fut l'adoption, après discussion, de la structure de l'église, un chapitre du règlement de l'église cambodgienne qui était en discussion depuis un certain temps déjà. L'élaboration d'un tel règlement d'église est un grand défi, autant pour l'église au Cambodge que pour les cinq églises fondatrices étrangères qui souhaitent faire valoir leurs différents concepts, respectivement leurs expériences. L'évêque Robert Salomon de Singapour qui a présidé, remercia tout spécialement à cette occasion l'évêque Patrick Streiff qui a fortement contribué à l'élaboration de ce document en prodiguant de bons conseils. Malheureusement il n'a pas pu participer à cette conférence.

Conformément à ce règlement, le délai d'attente sera de seize années pour qu'à partir d'une mission, une église puisse devenir une église indépendante, organiser sa conférence annuelle et avoir son propre évêque. Ceci semble être un processus assez long, aussi l'évêque coréen Shin Kyoung Ha consola les participants en rappelant qu'en Corée ce processus a duré 45 années et qu'à ce jour l'église méthodiste de Corée est l'une des plus grande églises dans cette région.

La conférence a été marquée par une ambiance joyeuse et sereine. Les délégués qui étaient environ une centaine, et qui représentaient sept districts semblaient savoir de quoi il retournait et ce que l'on attendait d'eux. Dans les prochains temps, ils devront poser une question pressante à leurs communautés: comment pourra-t-on augmenter les contributions locales et réduire la dépendance envers l'étranger.

Serbie

L'évêque Patrick Streiff (Co-Président de Connexio) a entrepris un voyage en Serbie entre les 12 et 18 août pour visiter des communautés qui sont du ressort de son secteur de responsabilité.

Les églises méthodistes en Serbie se trouvent toutes localisées au nord du pays, dans la Voïvodine. A l'origine elles étaient de langue allemande, ensuite slovaque en majorité, et de plus en plus serbe de nos jours. L'EEM est une des rares églises en Serbie à travailler dans différents groupes populaires.

Les pasteures et pasteurs font état d'un heureux développement dans leur travail avec les jeunes et les adultes qui arrivent dans leurs paroisses. Bien entendu, certains d'entre eux racontent également qu'au temps de la guerre yougoslave et de l'aide des pays extérieurs, les églises étaient bien remplies, mais qu'ensuite les gens s'en sont à nouveau éloignés. De nos jours, la quête et le questionnement de Dieu ne semblent plus être d'actualité. La persistance d'une situation économique difficile, l'épuisement d'une population à bout de sacrifices et le désintéressement croissant de cette même population font souci à ces pasteurs et pasteures, et pèsent sur leur travail.

En plus des rencontres lors des cultes dans les paroisses, l'évêque a également rencontré le ministre en charge des questions religieuses. A noter qu'en avril cette année une nouvelle loi sur la religion n'a pas tenu compte de l'église méthodiste dans la reconnaissance des églises dites historiques, et ce au motif qu'elle n'était pas officiellement et juridiquement reconnue avant la deuxième guerre mondiale. Après la promulgation de cette loi, le ministre des religions a rendu visite à la centrale de l'église à Novisad pour expliquer au surintendant comment l'EEM pourra être reconnue officiellement. Lors de la présente visite, il fit à nouveau preuve d'une ouverture et d'un grand intérêt pour que l'EEM obtienne la reconnaissance officielle comme église protestante et oecuménique, et s'engage pour une bonne entente et une bonne collaboration entre les églises.

Par rapport à la Macédoine et les contrées du sud de la Serbie, la Voïvodine du nord semble être moins marquée par la pauvreté. Les personnes vivent souvent en autosuffisance dans les villages. Elles ont assez de quoi manger mais ont peu d'argent liquide pour s'acheter quoi que ce soit, et de nombreuses usines ne versent pas régulièrement les salaires de leurs ouvriers. Les paroisses ont du mal à régler les factures pour l'électricité et le chauffage. La formation des étudiants, les salaires des pasteures et des pasteurs et les nécessaires rénovations, respectivement les projets de construction, ont encore besoin de financements venant de l'étranger. C'est ainsi que les personnes sont très reconnaissantes pour les versements réguliers en provenance du bureau de l'évêque, respectivement de Connexio, et exprimèrent à l'évêque Streiff leurs profonds remerciements à l'attention des donatrices et donateurs de la Suisse.

Bulgarie

Le camp de jeunes de l'EEM dans les Balkans, qui cette année eut à nouveau lieu en Bulgarie, a été plus qu'un événement réjouissant et encourageant pour les participants en provenance de la Bulgarie et de la Macédoine (parmi eux une douzaine de jeunes Roms réfugiés du Kosovo se trouvant actuellement à Suto Orizari près de Skopje où ils attendent un avenir meilleur et espèrent en un retour dans leur patrie). Le camp a été attristé par l'absence des participants albanais qui n'ont pas eu leurs visas à temps pour y participer. Il a donc fallu organiser et mettre sur pieds un programme de remplacement à Ohridsee (Macédoine), et ce en un temps relativement court.

Avec mes chaleureux remerciements pour votre soutien, et avec mes fraternelles salutations,

Andreas Stämpfli, secrétaire général Connexio
traduction: Emile Fath


Envoi des dons en France:
Par chèque libellé à l'ordre de l'EEM-Connexio
adressé à Madame Joseline WAECHTER
24, rue du 9ème Zouaves
F- 68140 MUNSTER
(avec mention «Connexio»)


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"