Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.09.2006   Retour à l'aperçu

France, Mont-de-Marsan: - âgé de 32 ans, l'Alsacien Etienne Koning est le nouveau pasteur de l'église évangélique méthodiste - Dieu à plein temps - titre le quotidien Sud-Ouest

[Credits] Le quotidien Sud-Ouest dresse le portrait du nouveau pasteur de l’EEM, Etienne Koning assigné à l’église locale de Mont-de-Marsan.

Il a l'allure d'un jeune cadre dynamique, et ne compte pas ses heures de travail. « Plus proche des 70 heures par semaine que des 35 heures, en général », sourit Etienne Koning, le nouveau pasteur de l'église méthodiste montoise.

Préparation de l'office, travail des textes directement à partir du grec ou de l'hébreu le plus souvent , aménagement de l'église : Etienne Koning a de quoi s'occuper. Pour autant, pas question de se considérer comme un %« pro », différent des autres fidèles. « La seule différence avec eux, c'est que je suis à plein temps... », explique-t-il avec modestie.

Grand blond aux yeux bleus, cet Alsacien de 32 ans arrive directement de Londres, où il terminait des études de théologie évangélique commencées à Versailles. Mont-de-Marsan est son premier poste de pasteur, depuis que la vocation l'a fait quitter son métier d'instituteur.

Située avenue du 34e régiment d'Infanterie, l'église est son lieu de travail et son lieu de vie. Il habite au premier étage, avec sa femme et leurs trois enfants. « L'église me plaît, elle est très pratique, commente-t-il en faisant le tour du propriétaire. Et le bureau est bien séparé du logement. C'est très important pour ne pas mélanger travail et vie de famille. »

Ambiance familiale. Entre vie privée et vie professionnelle, pourtant, la frontière n'est pas stricte. Ainsi, au milieu de l'après-midi, la petite Sarah-Line peut subitement faire irruption dans le bureau de son père. Pour lui montrer, fièrement, une dent de lait qui vient de tomber... « Le premier ministère d'un homme, c'est sa femme et ses enfants », note le jeune pasteur.

Et même au travail, l'ambiance reste familiale. « Ici, la communauté compte une vingtaine de personnes. Avec trois familles complètes, dont la mienne ». Aussi les offices se veulent conviviaux et interactifs.

Lorsqu'il parle de sa mission, le jeune pasteur se fait volubile. Son regard brille, ses mains s'envolent. Il trouve dans les Landes une petite communauté protestante, bien plus faible que dans son Alsace natale. Mais il compte bien y porter son message avec le même enthousiasme : « Encourager les gens à se réconcilier avec Dieu, à vivre Dieu au quotidien. »

08/09/06


Source: sud-ouest

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"