Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.09.2006   Retour à l'aperçu

COE: Travaux du Comité Central à Genève

[Credits] UNE NOUVELLE STRATÉGIE DE PROGRAMMES POUR UN COE DYNAMIQUE ET ENGAGÉ


Le comité central, principale instance dirigeante du COE, a adopté une nouvelle stratégie de programmes simplifiée, qui fournira un cadre à l'action œcuménique pour les sept prochaines années.

"Les décisions prises cette semaine donneront au COE les moyens de s'engager de façon dynamique, intégrée et délibérée afin de faire face aux défis majeurs pour nos Eglises et pour le monde durant le XXIème siècle"
a déclaré le secrétaire général du COE, Samuel Kobia à la fin de la session du comité central qui s'est tenue du 31 août au 6 septembre 2006, à Genève.

Priorités des programmes

Une réorganisation substantielle de la stratégie des programmes a été adoptée, inspirée par les décisions prises lors de la dernière assemblée générale du COE à Porto Alegre (Brésil).

Les axes de travail sont :
• Le COE et le mouvement œcuménique au XXIème siècle;
• Unité, mission et spiritualité;
• Témoignage public: face au pouvoir, affirmer la paix;
• Justice et diaconie,
• Formation œcuménique et initiation à la foi;
• Coopération et dialogue interreligieux;
• Communication: se faire entendre et témoigner dans le monde.

Pour permettre au COE d'accroître sa visibilité et sa présence dans l'agenda international, un nouvel accent sera mis sur la communication.

S'exprimant à la fin du rassemblement, Samuel Kobia a rappelé l'urgence du dialogue entre les chrétiens et les musulmans et a souligné l'importance du dialogue interreligieux dans tous les aspects du travail du COE.

Le comité central a également donné priorité au travail permanent de recherche d'unité des chrétiens et de communion entre Eglises. Samuel Kobia a indiqué qu'un plan d'action précis, incluant les communions chrétiennes mondiales, a été établi dans ce but.

Thèmes généraux

La question du Moyen Orient a été au centre de nombreuses réflexions et déclarations. Une nouvelle initiative œcuménique de promotion de la paix, proposée par le secrétaire général, a également été approuvée.

Les principaux thèmes d'actualité sur lesquels le comité central s'est prononcé sont :
La guerre au Liban et au nord d'Israël: Appel à un cessez-le-feu inconditionnel et à la levée du blocus sur le Liban;
Les enfants dans les conflits, avec un accent sur le nord de l'Ouganda: condamnation des atrocités commises par le LRA (Armée de résistance du Seigneur). Appel à protéger les enfants des violences et à établir des plans concrets de réintégration des enfants soldats.
Commerce équitable: Appel aux Eglises afin qu'elles encouragent les gouvernements à établir des échanges commerciaux multilatéraux basés sur des règles commerciales justes et démocratiques.
Réponse des Eglises au VIH/sida: appel en faveur d'un accès universel aux traitements et encouragements aux Eglises pour qu'elles jouent leur rôle dans la lutte contre la pandémie et qu'elles accueillent les personnes vivant avec le VIH.
Exécutions extra judiciaires aux Philippines: demande au gouvernement de dissoudre les "escadrons de la mort", les milices privées et paramilitaires.
Conflit au Sri-Lanka: appel au cessez-le-feu adressé au gouvernement et aux "Tigres de libération de l'Eelam tamoul" .
Soudan: demande que le COE organise la visite d'une délégation aux autorités du Soudan et aux représentants de la région du Darfour.
Kosovo: encouragement aux responsables religieux de la région, afin qu'ils œuvrent pour la réconciliation.

Nouvelles commissions et organes consultatifs

Le comité central a décidé la fusion de quatre organes consultatifs existants en une seule commission des Eglises pour les questions internationales renforcée. Ceci afin, selon le pasteur Kobia de favoriser la cohérence, l'intégration et la coopération au niveau stratégique et programmatique. Ce nouvel organe coordonnera l'action œcuménique sur un spectre de domaines clé parmi lesquels les affaires publiques, la diaconie, la justice, la paix et l'écologie.

Les autres commissions et organes consultatifs qui ont été confirmés par le comité central sont :
• La commission permanente sur le consensus et la collaboration;
• La commission mondiale sur la mission et l'évangélisation ;
• La commission sur la formation œcuménique et l'initiation à la foi;
• Le groupe mixte de travail de l'Eglise catholique romaine et du COE;
• Le groupe mixte consultatif du COE et des Eglises Pentecôtistes;
• La commission mixte entre les communions chrétiennes mondiales et le COE.

Représentation des jeunes

Donnant suite aux priorités décidées lors de la 9ème Assemblée, le comité central a créé un nouvel organe de jeunes, composé de vingt-cinq membres, qui renforcera la participation de jeunes responsables œcuméniques au sein du COE.

Personnel et finances

Le comité central a procédé à un examen des comptes et du budget du COE. Malgré une baisse régulière des revenus, la stabilité financière du Conseil s'est améliorée, ce qui lui a permis de maintenir ses programmes actuels.

Le nombre actuel d'employés (162 équivalent plein temps) sera réorganisé en fonction de la nouvelle stratégie de programmes.

Membres du COE

Deux Eglises ont entamé le processus pour devenir membre défini lors de la 9ème Assemblée. La "Lao evangelical Church" et l'Eglise presbytérienne indépendante du Brésil ont été accueillies pour une période intérimaire durant laquelle elles participeront au travail du COE et seront en rapport avec les autres Eglises de leur région respective. La prochaine réunion du comité central décidera de leur admission au sein du COE.

Le don merveilleux de l'Unité

Apportant une conclusion à sa première session en tant que président du comité central, le pasteur Walter Altmann a souligné que les Eglises au sein du COE poursuivaient "une itinérance de gratitude pour le merveilleux don que Dieu fait de son unité". Selon lui, cette réunion d'une semaine de délégués venus du monde entier a renforcé la communauté et le partenariat oecuméniques, dans des temps de ruptures, de mondialisation économique et de conflits.

"Plus que jamais, l'engagement oecuménique est nécessaire" a-t-il déclaré.

06/09/06


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"