Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.09.2006   Retour à l'aperçu

ÉTATS-UNIS, Nashville : formation pratique de pasteurs et laïques dans l'évangélisation

[Credits] Des pasteurs et des leaders d'église sont venus au Congrès sur l'Évangélisation à la recherche de conseils d'ordre spirituel : comment faire pour gagner des âmes au Christ ?

Plus de 950 personnes, dont des évangéliques méthodistes venus des Philippines et de Norvège, sont venues pour apprendre comment partager la Bonne Nouvelle lors du Congrès 2006 sur l'Évangélisation, qui se tenait du 3 au 6 janvier. Le congrès annuel fournit des méthodes et une méthodologie évangéliques pour gagner des disciples pour le Seigneur.

"L'évangélisation est chose importante parce que Dieu nous mandate d'aller proclamer au monde entier que Jésus est la voie, la vérité et la vie," a dit le pasteur Gary Exman, Columbus, Ohio, dernier président du Conseil pour l'Évangélisation de l'Église Evangélique Méthodiste. Le conseil est un sponsor du congrès et la filiale de la Commission pour la formation des laïques de l'Eglise Evangélique Méthodiste.

Selon l'Évêque William Willimon, l'évangélisation est en fait comme une réponse à Dieu qui le premier a cherché à nous atteindre : ça commence dans le cœur de Dieu et le désir de Dieu d'avoir un peuple à Lui. "Nous parlons de Bonnes Nouvelles parce que c'est quelque chose qui nous est venu plutôt que quelque chose qui est tiré de nous," a dit l'évêque à la tête du diocèse EEM de Birmingham (Ala).

Exman, un pasteur EEM depuis 39 ans, a dit à l'Agence de presse Evangélique Méthodiste que le conseil vieux de 50 ans a été créé pour "propager" l'évangélisation dans des églises locales, les districts et les conférences de l'EEM.

Puisque 75 % d'Eglises Évangéliques Méthodistes se trouvent dans des provinces et des régions rurales, le congrès aspire à porter aux nues le Christ, à enseigner à ces leaders d'église des méthodes d’évangélisation pour favoriser la croissance de l'Eglise, a-t-il dit. Exman dirige aussi Come and See Ministries, conçu pour renforcer les communautés provinciales et rurales.

Les responsables du congrès ont aussi été soucieux de l'implication des plus jeunes dans le travail d'évangélisation. Au cours des trois dernières années, le conseil a fourni des bourses à plus de 300 pasteurs et laïques de moins de 40 ans pour suivre l'événement national.

Comment gagner les gens au Christ de façon individuelle et collective ? Sur cette question, les responsables d'églises ont concentré leurs réflexions au cours du congrès. "L'évangélisation doit amener les gens au Christ et les amener à être en rapport avec lui," a dit Exman.

Personne n'arrive à Dieu, sinon par Jésus, note Exman. "Nous devons défier les gens, même en ces temps politiquement corrects, par des moyens appropriés - car nous les Méthodistes, nous sommes très prudents pour n'offenser si possible personne - pour apporter les gens au Christ, car c’est là la mission même que Jésus nous a appelé à remplir".

Mais les pasteurs ne savent pas souvent comment s'y prendre pour inviter à une vie de disciple. "Lancer une invitation, c'est une façon de faire avérée depuis longtemps en matière d'évangélisation," a-t-il expliqué. "Beaucoup de nos séminaires enseignent la théologie, mais n'enseignent pas suffisamment les rudiments de l'évangélisation".

Willimon a décrit les différences entre la prédication et l'évangélisation dans ses discussions. L'évangélisation, a-t-il précisé, est l’affirmation de ce qu'est Dieu et de ce que Dieu fait et c'est une proclamation de la réalité.

"L'évangélisation, c'est quelque chose que Dieu fait. L'évangélisation est une force majeure," a-t-il dit.
Il a dit que beaucoup de prédications, y compris les siennes, étaient de loin trop "anthropocentriques au lieu d'être théocentriques," ou trop modernes et individualistes quand elles devraient être cosmiques.

Le pasteur Kirbyjon Caldwell, pasteur de l'Église Evangélique Méthodiste Windsor Village à Houston, a dit aux participants qu'avant de pouvoir faire de l'évangélisation, chacun devrait être certain d'être une personne bien dans sa peau et s’être appliqué diverses disciplines spirituelles.

Caldwell, le pasteur de la plus grande congrégation de la dénomination, a dit que pour que les églises locales grandissent, on avait besoin de leaders ayant un cœur pour Dieu. Ils doivent posséder cinq caractéristiques : être chrétien, consacré et dévoué, compétent, compatissant et enfin avoir le sens de la communauté.
"Une fois que vous et vos leaders auront ensemble ces qualités, l'église suivra," a-t-il dit.

Le 12 janvier 2006


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"