Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 30.05.2006   Retour à l'aperçu

France, Strasbourg: L’établissement Béthesda Arc-en-ciel

[Credits] par le pasteur Dr Michel Weyer

Cet établissement a ouvert ses portes le 2 mai 1996 et fut inauguré le 21 juin 1996. Le 16 septembre prochain, il célébrera son 10e anniversaire dans le cadre d’une journée festive à laquelle tous les amis de Béthesda sont d’ores et déjà cordialement invités. Sa vocation est d’offrir à un peu plus de 80 personnes âgées et lourdement dépendantes un hébergement permanent de qualité, dans un cadre de vie permettant, en dépit du handicap, une existence individuelle et communautaire digne et susceptible de maintenir le goût de vivre.

Les chambres de nos résidents se répartissent sur 5 étages, équipés et aménagés pour recevoir 16 personnes chacun. Un étage, objet des soins attentifs du Dr Rietsch, est exclusivement réservé à la prise en charge de personnes présentant des troubles graves des fonctions supérieures (Unité Alzheimer).

Le rez-de-chaussée comprend, en plus de l’accueil, un espace commun (lieux de séjour, cafétéria) pour les résidents et leur famille. Les alentours de la maison sont bien pourvus en parcs municipaux et espaces verts (Contades, Orangerie). Une grande terrasse arrière, au bord de la rivière de l’Aar, dans un beau cadre de verdure et de fraîcheur, est très appréciée en été et permet toutes sortes d’animations.

En effet, le projet de l’établissement ne se limite pas à assurer la surveillance médicale et les soins paramédicaux constants particulièrement indispensables dans un établissement de « dépendance lourde » comme l’Arc-en-Ciel ; il est étroitement accompagné d’un projet de vie et d’un projet d’animation. Malgré la présence indispensable d’un équipement médical important, notre médecin, le Dr Rudloff, nos kinésithérapeutes et tout le personnel soignant sous la direction de Mme Bieger s’efforcent de maintenir dans la maison un climat convivial et chaleureux.

Quel que soit le degré d’incapacité physique ou psychique d’une personne accueillie, elle est considérée comme susceptible de continuer à participer à son devenir et le personnel s’efforce d’assurer le maintien de ce qui lui reste d’autonomie dans tous les domaines : social, spirituel, physique et psychologique. Soucieux de maintenir le goût de vivre des résidents, le projet d’animation constitue en fait une véritable relation d’aide et de recherche du bien-être de l’autre. En adoptant à leur égard une attitude d’écoute attentive et chaleureuse, nous aimerions aussi sécuriser ces aînés très dépendants et confrontés à la solitude. C’est pourquoi l’Association Diaconat Béthesda , désireuse de voir maintenues les valeurs spirituelles et morales qui inspirèrent traditionnellement son action, attend de tous les membres de l’équipe une adhésion à cet état d’esprit.

Bénévoles et membres des familles sont les bienvenus dans les efforts déployés pour atteindre ces objectifs. Notre soutien et notre disponibilité leur sont assurés, car nous savons combien leur rôle est précieux et essentiel pour la vie d’un établissement de ce type. Un programme d’activités permanentes, adaptées aux possibilités réduites des résidents se met progressivement en place, qui comporte déjà des séances de gymnastique hebdomadaires, des concerts ou récitals de chorales.


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"