Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.06.2006   Retour à l'aperçu

Suisse, Winterthur : CA 2006 de l’EEM Suisse/France/Afrique du Nord — La journée de vendredi 16 (3) — discussion : débat sur l’annexe 1

[Credits] La séance de l’après-midi s’ouvre sur la discussion de l’annexe 1 du rapport des surintendants. Confronté à des situations difficiles sur le terrain, le Cabinet a commandité une étude à un groupe de travail formé pour l’occasion, qui concède aux groupes locaux la liberté d’engager ou non à un poste de responsabilité une personne homosexuelle.
L’évêque Patrick Streiff ouvre la discussion en rappelant que l’heure n’est pas à de grandes envolées théologiques mais à la seule discussion du document annexe 1. A côté d’avis plutôt favorables à ce document, il y aura d’autres signes de mécontentement: le corps francophone laïque et pastoral s’est affirmé majoritairement opposé aux orientations prises par le cabinet.
Réunie à Lasalle (Gard) en mai dernier, la pastorale francophone de l’UEEMF à trois voix près s’en était déjà ému et avait publié une déclaration condamnant sans équivoque la pratique de l’homosexualité au regard du message biblique et du Règlement de l’Eglise (voir EEMNI http://eemnews.umc-europe.org/2006/mai/30-12.php).
31 délégués francophones (Algériens, français, latinos, cambodgiens) présents à la CA ont signé une déclaration non moins lapidaire pour marquer sa désapprobation et Bernard Lehmann, président de l’UEEMF, la rendra publique lors de cette discussion plénière souhaitant que le cabinet prenne en compte leur sensibilité à l’avenir.
Voici les termes mêmes de la déclaration:
Nous regrettons l’orientation théologique et pratique du document en annexe 1 du rappport des surintendants et ne suivons pas les conclusions qui en sont tirées. De notre point de vue, une communauté locale ne peut pas accepter comme membre quelqu’un revendiquant son homosexualité, et encore moins, lui permettre d’accéder à un poste de responsabilité dans l’Eglise. C’est pourtant la suggestion que fait le groupe de travail mandaté par le cabinet.
Nous trouvons ces dispositions contraires à l’enseignement biblique et au règlement de l’EEM.

Pour le moins qu’on puisse dire, ce document de travail préoccupe les églises et le sujet est âprement discuté.
L’évêque remercie la CA pour ses interventions empreintes d’émotion.
Le dialogue se poursuivra.


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"