Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 12.06.2006   Retour à l'aperçu

Cimade: débat au Sénat sur le projet Immigration et lancement de la campagne «Assez d’humiliation»

[Credits] Mise au point de la Cimade

A plusieurs reprises hier, 7 juin 2006, lors du débat parlementaire au Sénat sur le projet de loi Immigration, le représentant du Gouvernement a justifié ses propositions en faisant état d’une demande ou d’un accord de la Cimade.
De telles assertions seraient à nouveau développées dans les discussions entre les représentants du Gouvernement et les groupes parlementaires.

La Cimade tient à affirmer fermement que toute allusion à un accord de la Cimade sur un quelconque article du projet de loi du Gouvernement est purement et simplement une contre-vérité.

La Cimade n’a cessé d’exprimer son désaccord de fond avec ce projet de loi. Les suggestions qu’elle a transmises aux parlementaires ont pour but de limiter les effets néfastes les plus évidents de ce projet – notamment sur le droit de vivre en famille - mais en aucun cas d’apporter le moindre accord sur des dispositions dont les intentions et les effets concrets constituent une régression grave quant au respect de la dignité et des droits des personnes migrantes.

Lancement de la campagne «Assez d’humiliation!»
Alors que depuis plusieurs semaines les discussions autour de la loi CESEDA stigmatisent les étrangers et leurs familles, qu'en ce moment même trois nouveaux centres de rétention ouvrent leurs portes à Paris, Toulouse et Marseille, et que la chasse aux enfants et jeunes sans-papiers scolarisés sera ouverte dès le 1er juillet....
la Cimade, association qui depuis 1939 accueille et défend au quotidien les étrangers et demandeurs d'asile lance la campagne « Assez d'humiliation ! ».
En affirmant que « les migrants sont notre monde », au cours des mois qui viennent, cette campagne vise à dénoncer les dérives sans cesse plus graves des politiques d'immigration. Elle sensibilisera les citoyens pour favoriser un autre regard sur les migrants et les migrations et appellera tous ceux qui refusent l’exclusion de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants à manifester leur solidarité.
Face aux politiques répressives actuelles, cette campagne sera également le cadre d'élaboration collective de propositions alternatives pour une politique d'immigration juste et réfléchie. Les candidat(e)s aux élections de 2007 seront interpellés sur la base de ces propositions.


Source: Cimade

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"