Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 04.01.2006   Retour à l'aperçu

Canada: l'Eglise Unie réclame justice pour toutes les personnes détenues en Irak

[Credits] L'Eglise Unie du Canada adresse une lettre au premier ministre canadien déclarant que l’occupation étrangère illégale est la source des violations des droits humains en Irak

Toronto : Alors que famille et amies attendent dans l’angoisse des nouvelles de l’état de santé des quatre membres de l'Équipe chrétienne pour la paix (Christian Peacemaker Teams) pris en otage en Irak, la plus grande dénomination protestante au Canada, l’Église Unie du Canada, a demandé aujourd’hui au premier ministre canadien Paul Martin d’ordonner le retrait complet des forces de la coalition hors d’Irak. Le texte de la lettre se lit comme suit :

Monsieur le premier ministre Martin,

En ce temps de Noël, nous savons que nous sommes à un point tournant de l’histoire où les convictions conjugués à l’action peuvent amener un partenariat loyal entre musulmans et chrétiens, entre arabes et occidentaux.

Quatre hommes se sont rendus en Irak avec l’Équipe chrétienne pour la paix afin de travailler pour le respect des droits humains. Malheureusement, on les a kidnappés. Comme beaucoup de chrétiens et chrétiennes à travers le monde, nous avons prié pour qu’ils soient remis sains et saufs en liberté. Sincèrement et sans hésiter, les leaders politiques et religieux de la communauté musulmane internationale se sont également portés à la défense de nos amis. Il est somme toute approprié que l’Église Unie, en tant que communauté chrétienne d’Occident, fasse écho au geste généreux de nos sœurs et frères musulmans et prenne courageusement la défense des droits des irakiens.

Pendant trop longtemps, des milliers d’Irakiens ont été détenus illégalement, maltraités et torturés. Cette souffrance a été infligée non seulement à eux mais aussi à leurs familles. La détention illégale, les mauvais traitements systématiques et la torture des personnes détenues doivent cesser.

Nous savons que le mépris des droits fondamentaux des détenus n’est qu’une facette du mépris encore plus répandu des droits des Irakiens. Cette situation alarmante est conséquence de l’occupation étrangère illégale en Irak. La paix et la justice ne seront possibles en Irak qu’au prix d’un profond respect à long terme des droits fondamentaux des Irakiens par les gouvernements des Etats-Unis et de l’Irak.

Nous sommes convaincus que l’occupation est à la source de ce mépris des droits humains. L’occupation doit donc cesser.

En cette période de paix, nous implorons le gouvernement du Canada et la communauté internationale de donner l’ordre de retrait complet des forces de la coalition hors d’Irak et de cesser la construction et l’installation de bases militaires étrangères sur le territoire irakien.

Nous implorons aussi le gouvernement canadien d’user de tous les moyens diplomatiques à sa disposition pour faire pression sur le gouvernement irakien afin qu’il prenne des mesures légales et justes en ce qui concerne les personnes détenues dans les prisons d’Irak.

Veuillez nous faire connaître les mesures que vous aurez prises pour donner suite à la présente demande.

Nous offrons nos prières et notre espérance pour la libération de toutes les personnes détenues injustement et dont les vies sont menacées, pour les quatre membres de l’Équipe chrétienne de paix, et pour les milliers de citoyens irakiens.

Jeudi le 29 décembre 2005


Source: David Fines

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"