Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.02.2006   Retour à l'aperçu

Suisse: Caricatures: Appel au respect et au calme de la part de la FEPS

[Credits] Modération, respect, tact dans le traitement des symboles de toutes les religions et refus de la violence: c’est l’appel lancé par le Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) face aux controverses entourant les caricatures de Mahomet.

La publication de caricatures du prophète Mahomet a entraîné dans divers pays musulmans de vives réactions, des marches de protestation accompagnées de violence et des attaques contre des institutions d’États européens. Le Conseil de la FEPS, est préoccupé par l’évolution des événements; il appelle au calme et au respect mutuel.

La liberté de presse revendiquée par les médias relève des droits fondamentaux de l’État démocratique et doit être protégée. Le droit fondamental de liberté de religion est tout aussi digne de protection, et la protection contre les atteintes aux sentiments religieux en fait partie. La liberté de presse ne s’exprime pas à travers l’acceptation voire la provocation de l’atteinte aux sentiments religieux; et inversement, la liberté de religion ne saurait être mésusée afin de limiter la libre expression de l’opinion ou d’appeler à la violence.

Le Conseil de la FEPS s’oppose à l’instrumentalisation des menaces de groupements extrémistes dans des pays islamistes en vue de se livrer chez nous à des allégations xénophobes et racistes. Le Conseil est reconnaissant de l’attitude pondérée des musulmans en Suisse.

La controverse actuelle révèle le besoin de compréhension entre cultures et entre religions. Le pluralisme demande une sensibilité accrue et de nouveaux instruments pour vivre ensemble en paix. Le Conseil de la FEPS appelle les médias et les créateurs culturels au respect et à la sensibilité dans le traitement des symboles de toutes les religions. Cela vaut aussi pour l’attitude des médias musulmans envers les chrétiens et les juifs.

Conformément à la Déclaration interreligieuse* de 2003 des communautés religieuses en Suisse, le Conseil de la FEPS invite les membres des communautés religieuses « à aller les uns vers les autres dans la vie quotidienne, à l’école, au travail et à la maison, à créer des possibilités de rencontre et à cultiver l’hospitalité mutuelle ». En signant en 2005 la Charta Oecumenica**, les Églises chrétiennes se sont engagées « à aller à la rencontre des musulmans avec une attitude d'estime, et à travailler avec des musulmans à des objectifs communs ». La FEPS attend d’autre part que du côté musulman également, on fasse preuve de disponibilité au dialogue sur la conception de la liberté de presse et de religion et sur le refus de la violence.

--------------------------------------------------------------------------------
*La Déclaration interreligieuse « Renforcer le lien de la paix – en Suisse et dans le monde » est un engagement signé en 2003 par les trois Églises nationales ainsi que la Fédération suisse des communautés israélites et la Coordination des Organisations Islamiques Suisses.

**La « Charta Oecumenica. Lignes directrices en vue d'une collaboration croissante entre les Églises en Europe » a été adoptée par la Conférence des Églises en Europe et le Conseil des Conférences épiscopales européennes, soit presque toutes les Églises d’Europe, et signée solennellement en 2005 par les Églises de Suisse.

07.02.2006


Source: SEK-FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"