Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 28.04.2006   Retour à l'aperçu

Connexio: l’Actualité du mois de mars 2006

[Credits] Chère lectrice, cher lecteur
En Algérie, l'évangélisation parmi les musulmans sera répréhensible dans le proche futur. Mi-mars, le sénat et le parlement ont publié un texte allant dans ce sens, et le président Abdelaziz Bouteflika l'a immédiatement approuvé. Pour chaque contrevenant, la sanction pourra être de 2 à 5 ans d'emprisonnement ou une amende allant jusqu'à 10.000 Euros. Il est également interdit de produire des imprimés missionnaires, de les distribuer et de les stocker. La loi entrera en vigueur le 28 août.

Tout cela inquiète vivement nos amis en Algérie et bien évidemment nous aussi. Ensemble avec d'autres églises concernées, nous allons examiner la possibilité de poursuivre le travail en Algérie dans le cadre nouvellement défini.
Nous vous invitons à prier pour les chrétiens en Algérie et pour trouver des solutions en ces temps difficiles.

35 années d'engagement dans la mission

Claire Meier
a rejoint définitivement la Suisse au 1er mars après 3 engagements missionnaires pour notre église.

C'est en juillet 1971 que l'infirmière et sage-femme s'est rendue pour la première fois en Rhodésie (Zimbabwe), mandatée par la mission extérieure. Elle a travaillé à l'hôpital de Nyadire comme sœur supérieure et enseignante pour les sage-femmes débutantes. La guerre ayant éclaté en 1979, elle a du rentrer en Suisse où elle se prépara pour un nouvel engagement dans la mission. De 1980 à 1988 elle a travaillé à Wembo Nyama dans la République Démocratique du Congo où elle dirigea le service d'accouchement et enseigna à l'école des sage-femmes. De retour en Suisse, elle a fréquenté durant un an l'école biblique d'Aarau et entreprit son troisième voyage missionnaire en mai 1989. Elle rejoignit à nouveau le Zimbabwe, mais cette fois-ci à Mutambara, où elle travailla durant seize années dans l'hôpital de la station missionnaire comme sage-femme et partiellement aussi comme infirmière en chef. Parallèlement, elle apporta aussi son aide à la paroisse, entr'autre comme trésorière. Elle a été une personne de confiance et une bonne conseillère pour beaucoup de personnes à la station missionnaire de Mutambara.

Pour Claire Meier, le retour en Suisse est douloureusement ressenti dès lors qu'il s'agit de vivre sa retraite dans une société de confort, et parfaitement organisée, alors que ses amis restés là-bas sont confrontés à des problèmes énormes. Beaucoup de personnes sont touchés par le VIH/ Sida et la misère économique est grande.

Claire Meier prendra sa retraite l'été prochain, et en attendant elle visite nos paroisses et nous parle de ses riches expériences.

Nous remercions Claire Meier en cette occasion pour son grand engagement. Le départ officiel se fera en septembre.

Balkans

Du 21 au 30 mars, une délégation de Connexio et de la mission mondiale (EEM allemande) a visité nos églises partenaires en Albanie, Macédoine et Bulgarie. La situation des églises méthodistes dans ces pays est très variable.

En Albanie par exemple, petit pays essentiellement athéiste, le pasteur Frieder Weinhold de l'EEM d'Allemagne anime depuis 1991 une petite association humanitaire. Son travail concerne surtout la communauté de Bishnica, un village de montagne dans la région de Progadec. La paroisse gère un internat pour des enfants scolarisés en provenance d'autres villages encore plus reculés ainsi que des projets sociaux dans les alentours. Frieder Weinhold fait des évangélisations et vient en aide à des personnes très pauvres à l'aide de colis alimentaires régulièrement envoyés d'Allemagne. A côté du travail de l'EEM, notre délégation a également visité l'archevêque orthodoxe Anastasios, les dirigeants de l'Alliance Evangélique ainsi que divers projets soutenus par l'organisme d'aide au développement allemand.

Nous avons été fortement impressionnés par l'engagement des différentes églises et organismes d'entraide qui n'ont débuté leurs oeuvres qu'en 1991, c'est-à-dire après la chute du mur. Pour l'EEM se pose la question si elle envisage d'étendre son travail en Albanie, et si elle le peut. Le besoin en soutien spirituel et social est énorme dans ce pays où il y a quinze ans encore les églises et communautés religieuses étaient interdites.

En Macédoine, l'EEM a une longue tradition. Dans les villages aux alentours de Strumica il existe de grandes paroisses depuis plus de 100 ans et qui ont réussi à exercer leurs oeuvres pendant l'ère communiste. J'ai été tout particulièrement impressionné par la collaboration de cinq églises et communautés religieuses reconnues par l'Etat et qui comptent dans leurs rangs l'église orthodoxe, l'églises catholique, les communautés juive et musulmane, ainsi que l'église méthodiste. Impressionnants furent également les entretiens à Skopie avec les Roms chassés du Kosovo pour qui le pasteur Mihail Cekov de l'EEM s'est tout particulièrement impliqué. Même si la situation économique de la Macédoine est aujourd'hui meilleure que celle des pays environnants, il existe encore de nombreuses personnes qui vivent dans une grande pauvreté. Nous avons visité certaines d'entre elles dans leurs logements et dans leurs cabanes en compagnie des collaborateurs du centre d'aide social «Miss Stone» qui leur apportent quotidiennement un repas chaud.

La visite en Bulgarie était très courte et se limitait à la capitale Sofia. Là encore la plupart des communautés s'occupent de centres d'aide sociale pour venir en secours à des personnes vivant dans la pauvreté. La chapelle EEM de Sofia distribue ainsi chaque jour des repas chauds et gratuits à des gens venant de différentes couches sociales. L'EEM de Bulgarie a été crée il y a 150 ans par un missionnaire américain, le Dr Long. Durant la période du communisme elle peinait à survivre et elle n'a connu que trois pasteurs jusqu'au changement politique. En 1990 l'église a pu être reconstruite et à ce jour on peut compter 34 communautés. Beaucoup d'entre-elles ont établi des partenariats avec des paroisses en Suisse, en Allemagne et aux USA. Ces partenariats peuvent être de grandes bénédictions. Quelquefois cependant ils peuvent conduire à des difficultés dans la mesure où les églises partenaires ne prennent pas assez en considération les intérêts de l'ensemble de l'église ou encore lorsque certaines communautés disposent sensiblement de meilleures ressources que certaines des communautés voisines grâce à leurs bonnes relations.

Connexio abordera tout spécialement ce problème lors d'une retraite en août prochain et lors d'une autre rencontre au début de l'année prochaine.

France

Une «première» eut lieu à Anduze les 4 et 5 mars: les membres des églises UEM d'Anduze, de Montélimar, d'Alès, de St-Jean de Valériscle, de Valleraugue et de Caveirac vécurent ce samedi la première rencontre Connexio. Les membres des commissions présentèrent leurs rapports sur l'engagement de Connexio et sur la manière pour nos paroisses de devenir partie intégrante de notre réseau; comment, d'un côté elles soutiennent les oeuvres de Connexio, et d'autre part, comment elles peuvent elles-mêmes bénéficier d'aide pour leurs propres projets. Le dimanche les membres de Connexio visitèrent les paroisses sus-nommées et participèrent aux différents cultes. Nous nous réjouissons beaucoup de la croissance de notre réseau et pour l'intérêt que les paroisses du Sud de la France portent à Connexio.

Chère lectrice, cher lecteur, je vous remercie tout particulièrement pour l'intérêt que vous portez au travail de Connexio et votre engagement, soit par la prière, par votre engagement personnel dans la paroisse ou encore par votre participation financière. C'est grâce à vous et à beaucoup d'autres personnes que notre réseau peut vivre et croître.

Salutations fraternelles,

Andreas Stämpfli, secrétaire général Connexio
traduction: Emile Fath

Envoi des dons en France
par chèque libellé à l’ordre de l’EEM – Connexio
adressé à Mme Joseline Waechter
24, rue du 9ème Zouaves
F-68140 Munster
(avec mention «Connexio»)


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"