Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 18.04.2006   Retour à l'aperçu

L'UMCOR, l'Oeuvre d'Entraide et de Secours de l'EEM à l'oeuvre depuis 13 ans en Bosnie et en Herzégovine

[Credits] Le célèbre pont du 16ème siècle à Mostar a été détruit par des Croates au cours de la guerre en Bosnie et Herzégovine. Après quoi, l'Oeuvre d'Entraide et de Secours de l'EEM (UMCOR) a supervisé la construction d'une passerelle provisoire pour relier les deux parties de la ville dévastée.

Le pont - symbole de réunification et de guérison entre Croates et Musulmans Bosniaques - a depuis été reconstruit et l'UMCOR, après 13 ans passés dans le pays, a officiellement mis un terme à présence directe dans ce pays.

L'Évêque Edouard Paup, président de l'UMCOR et le pasteur Paul Dirdak, directeur, ont visité plusieurs secteurs et participé aux cérémonies finales là-bas à la mi-janvier.

Les Evangéliques Méthodistes continueront à être impliqués dans la région en y envoyant des équipes de volontaires et en soutenant financièrement des projets, comme les maisons des jeunes.

Paup a visité un cimetière "qui contenait les corps de milliers d'hommes et de garçons musulmans massacrés par les Serbes," signe on ne peut plus évident pour Paup de l'horreur de cette guerre et de la purification ethnique qui l'accompagnait, déclarait-il aux directeurs UMCOR pendant leur réunion du 4 avril. Les corps ont été identifiés et reenterrés et le cimetière est maintenant considéré comme "un espace sacré," a-t-il ajouté.

La guerre qui a duré trois ans s'est achevée avec le traité de paix de Dayton en 1995, qui a divisé les pays balkans en une fédération musulmane-croate et une république serbe distincte.

Au cours des années, les donateurs de l'UMCOR, représentant à la fois l'Eglise et des sources gouvernementales, ont finanncé des programmes s'élevant à 133 millions de $. Ces fonds ont servi à la reconstruction de maisons et des communautés en Bosnie et Herzégovine.

"L'UMCOR ne s'efforce pas seulement d'aider des individus, mais elle essaye aussi de fournir aux communautés du travail," a dit Paup.

100,000 personnes en ont profité

Le travail a commencé à Zenica et le bureau est devenu le premier bureau opérationnel permanent de l'agence à l'extérieur des Etats-Unis. Le bureau a visé entre autres objectifs la distribution de kits d'hygiène et de couvertures et la mise en place de projets de réadaptation à petite échelle. Après l'accord de Dayton, l'UMCOR a changé d'objectifs, l’organisme a cherché à favoriser le retour dans leurs maisons des personnes déplacées.

"On a vu le retour à la maison de personnes déplacées sans un appui holistique comme étant contreproductif," a noté le rapport final Bosnie et Herzégovine 2006. Ainsi l'UMCOR a-t-il aidé les gens à retourner chez eux par la mise en place de l'unité "logement et reconstruction des infrastructures", mais par la suite ses efforts se sont reportés sur les personnes déplacées: l'organisme a cherché à leur fournir des revenus réguliers de manière à améliorer leurs perspectives d'avenir. Le programme du "développement communautaire" vise à bâtir la paix et la réconciliation, à travailler auprès de la jeunesse et à renforcer la viabilité de la société civile".

Au total, le personnel de l'UMCOR a conçu et géré 140 programmes différents, profitant à la fois aux individus et aux communautés. Environ 100,000 personnes ont profité de ces programmes.

Par exemple, Sakib et Jasmina Maljisevoc et leurs deux enfants faisaient partie de la population minoritaire de retour au village de Hrastovac. Sakib a reçu une subvention pour une vache de traite et 10 moutons et la famille a bénéficié du programme d'aide à la reconstruction du logement. Par reconnaissance pour la subvention, la famille a donné un veau de quatre mois à une autre famille et aussi gagné 10 agneaux complémentaires et une nouvelle maison.

Des organisations de micro-crédit au service de ménages vulnérables au sein des communautés les plus pauvres ont aussi eu droit à des subventions ainsi que des associations et des coopératives visant à générer de nouveaux revenus.

Un lieu pour guérir

Des foyers pour jeunes - conçus pour aider et protéger les enfants, fournir un environnement sain et augmenter l'engagement des jeunes dans la vie associative - a été une partie importante du travail de l'UMCOR en Bosnie et Herzégovie.

A Gornji Vakuf-UJskopolje, le foyer des jeunes a aidé à guérir une communauté humaine qui s'était entredéchirée dans tout le centre ville pendant deux ans entre Catholiques et Musulmans Bosniaques. En 2003, le centre a négocié un bail gratuit de 33 ans avec la municipalité.

Cette maison des jeunes accueillera à l'avenir les Volontaires Evangéliques Méthodiste Unis en Mission, qui ont travaillé en Bosnie et Herzégovine depuis 1996 sur divers projets.

Au cours des trois dernières années, l'UMCOR s'est concentré sur diverses sociétés civiles de manière à leur assurer un développement durable "en développant leur capacité à lever des fonds à l'intérieur du pays plutôt que de compter sur l'appui extérieur ou international".

Parmi les donateurs principaux qui par leur don ont permis à l'UMCOR de réaliser tous ces programmes au cours de ces 13 ans figurent le Haut commissariat des Nations unies pour les Réfugiés, le Gouvernement des Pays-Bas, l'Agence américaine pour le Développement International, le Département américain de l'Agriculture, le Bureau américain de la Population, des Réfugiés et de la Migration, l'Action des Églises toutes Ensemble/Conseil Oecuméniques des Églises, l'UMCOR et le Conseil Mondial de la Mission (GBGM), le Bureau américain d'Aide humanitaire à l'Étranger, la Response Team et l'Entraide Protestante Suisse (EPER).

D'autres donateurs sont à citer, ce sont le gouvernement suisse, l'Organisation Interéglise pour la Coopération et le Développement, l'Institut américain pour la Paix, Christian Aid, le Fonds d'entraide et de développement méthodiste, la Conférence Des Eglises (KEK) et le Programme de Développement des Nations unies.

Le 11 avril 2006


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"