Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.04.2006   Retour à l'aperçu

Côte d’Ivoire: l’Église Méthodiste Unie exhorte tous les acteurs à s’inscrire dans le processus de paix

[Credits] Situation socio-politique

Vous avez de la valeur ".
C'est le thème de la première Conférence Annuelle de l'Eglise Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire (EMU-CI) dont le culte de clôture a eu lieu dimanche au temple jubilé de Cocody sous la présidence de l’évêque Benjamin Boni. De nombreux fidèles et l'ensemble des pasteurs, y compris ceux de Bouaké, Man et Korhogo y ont pris part.

«Vous avez de la valeur". C'est le thème de la première Conférence Annuelle de l'Eglise Méthodiste Unie de Côte d'Ivoire (EMU-CI) dont le culte de clôture a eu lieu dimanche au temple jubilé de Cocody sous la présidence de l’évêque Benjamin Boni. De nombreux fidèles et l'ensemble des pasteurs, y compris ceux de Bouaké, Man et Korhogo y ont pris part.

Dans la déclaration finale des travaux lue par le secrétaire de la conférence, le pasteur Isaac Bodjé, les acteurs de la crise ivoirienne, notamment les leaders politiques, les autorités civiles et militaires, les autorités traditionnelles, les Forces Nouvelles, et tous les habitants de la Côte d'Ivoire sont invités à s'inscrire résolument dans le processus de paix. " La paix durable, celle qui vient de Dieu, passe par la recherche de la vérité, la repentance, le pardon et la réconciliation", a-t-il souligné.

A la Côte d'Ivoire déchirée et défigurée, en proie à tous les soucis et objet de toutes les préoccupations, le Seigneur dit ceci : " Tu as de la valeur ", relève-toi : " Ne crains rien, car je suis avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu, je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante "… Les pays limitrophes ont été invités à être solidaires du processus de paix dans le cadre de la politique de bon voisinage. La conférence a par ailleurs remercié la communauté internationale pour tous ses efforts de médiation de sortie crise. Mais l'homme de Dieu l'a exhortée au nom de Dieu qui sait tout, qui voit tout, et qui peut tout, à poursuivre ses efforts dans la justice et l'équité. Afin que ses actions puissent sous le regard de Dieu rassurer tous les Ivoiriens !

La jeunesse qui porte l'avenir de la nation doit, selon la conférence se former afin de transformer le pays pour plus de richesses et de bonheur partagées.
Dans la prédication qu'il a faite auparavant, l’évêque Benjamin Boni a encouragé les chrétiens qui sont plus de deux milliards à travers le monde, à obéir à Dieu, en mettant en pratique sa parole, au plan moral surtout. "Ce que Dieu attend de nous, c'est l'obéissance à sa parole, que nous nous efforcions par le Saint-Esprit d'offrir à ceux qui nous entourent l'exemple d'une vie transformée, une vie de sanctification, sans laquelle nul ne verra Dieu". Ce culte de clôture a été également marqué par la consécration de deux nouveaux pasteurs : Boua Beedi Aimé Salomon, et N'ti Marlyse Angèle, épouse Koffi. Ils ont pris l'engagement devant le peuple de servir le Seigneur.

28/03/06


Source: Fraternité matin

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"