Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.04.2006   Retour à l'aperçu

Etats Unis: les chansons du groupe irlandais U2, source d'inspiration pour des croyants américains

[Credits] Les paroles des chansons écrites par Bono, leader charismatique du groupe rock irlandais U2, font le tour des paroisses américaines.

Les chansons du groupe rock irlandais et leurs paroles sont reprises par l'Église Épiscopale à travers un programme qu'elle intitule l'"Eucharistie de U2". C'est une manière pour elle d'explorer la foi chrétienne en fonction de l'engagement social de Bono, annonce le journal Scotsman.

Le journal annonce que dans maintes paroisses de Californie jusqu'au Maine les fidèles viennent entendre en masse les classiques de U2 comme «Beautiful Day, Pride and Peace on Earth», toutes insérées dans une réunion de prière.

L'Eucharistie de U2 a été mise sur pied par la pasteure Paige Blair de la paroisse de York Harbor dans le Maine et depuis ce concept s'est répandu de bouche à oreille ainsi que sur des sites internet cléricaux.

À l'Église de Tous les Saints à Atlanta en Géorgie, les organisateurs avaient projeté une soirée pour 300 fidèles et 500 personnes ont répondu à l'appel, tandis qu'à l'Église Épiscopale de la Grâce à la ville de Providence, Rhode Island, autant de personnes qu'un dimanche matin au culte se sont présentées à la rencontre du vendredi soir pour suivre l'eucharistie d'U2.

Même si les chansons du groupe U2 ne sont pas encore intégrées au recueil de cantiques autorisé de l'Église Épiscopale, Mme Blair croit que c'est seulement une question de temps. Elle a dit : "je pense sérieusement que le jour viendra. Quel talent de leur part à parler à l'âme humaine".

Elle en a inventé le concept après un sermon sur la campagne en faveur de l'éradication de la pauvreté extrême et le sida initiée par Bono. Elle y cite de façon égale à la fois Bono et la Bible et a inclus cette phrase clé du chanteur : "le lieu où tu vis ne doit pas déterminer ta vie ou ta mort".

Au lieu d'un hymne, le culte commence par l'audition d'anciens hits du groupe U2 tels que «Pride (In the Name of Love)». Au son de la musique défilent sur un grand écran derrière l'autel les photos de croyants célèbres, dont Rosa Parks et Martin Luther King.

D'autres chansons sont incluses dans le service, dont «Peace on Earth», une chanson inspirée par un bombardement fatal en Irlande du Nord qui pose la question de la souffrance: pourquoi Dieu ne met-il pas un terme à la souffrance humaine? Pendant ce temps-là, Bono chante : "Jésus, peux-tu prendre le temps de jeter une corde à un homme en train de se noyer?» Autre chanson également jouée, «40», où Bono fait écho au Psaume 40: "j'ai attendu patiemment le Seigneur. Il s'est incliné vers moi et a entendu mon cri".

Beaucoup de chrétiens ont vu depuis longtemps déjà le présentateur du groupe U2 comme un prophète moderne. Mais l'Église Épiscopale des EU a été la première église institutionnelle à reconnaître la force d'expression du groupe. Il y a quelques années déjà, deux de ses pasteurs ont édité un livre comprenant des sermons basés sur des chansons du groupe U2 au titre suggestif: «Get Up Off Your Knees: Preaching the U2 Catalog».

Bono a cependant provoqué la critique de supporters et même de membres de son propre groupe pour son contact rapproché du président des EU, George Bush et du Premier ministre du ROYAUME-UNI Tony Blair, - il a fait pression l'année dernière sur les deux hommes d'état dans le cadre de la campagne de lutte contre la pauvreté extrême.

En février, il a rejoint M. Bush au petit déjeuner de prière national à Washington et a dit aux pasteurs réunis réunis pour la circonstance : "je ne suis pas certainement ici comme un homme du sérail,... Je suis le premier à admettre qu'il y a là quelque chose d'artificiel, quelque chose d'inconvenant pour des rock stars de monter sur une chaire et de prêcher à des présidents et de disparaître ensuite dans leurs villas au sud de la France".

Bono a parlé à la conférence du parti travailliste en 2005.

04/04/06


Source: ekklesia

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"