Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.04.2006   Retour à l'aperçu

Canada: des Églises demandent au Premier ministre de débloquer des fonds pour le logement abordable - Une action décisive est nécessaire pour lutter contre la crise des sans-abri

[Credits] Moins de deux mois après que la famille du Premier ministre Harper ait emménagé dans sa nouvelle demeure au 24 Sussex Drive, des dirigeants d’Églises doivent rappeler à ce dernier que des milliers de familles canadiennes attendent que le gouvernement respecte sa promesse d’affecter 1,6$ million sur deux ans pour de nouveaux logements sociaux.

« Alors que le souvenir de son déménagement est encore frais à sa mémoire, le Premier ministre doit penser à tous ces Canadiens et Canadiennes qui n’ont pas de résidence officielle » dit Jim Marshall, responsable pour l’Église Unie du Canada des programmes de Justice économique et de bien-être social.

Dans une lettre adressée au Premier ministre Harper qu’ils signaient cette semaine, les dirigeants de quatre Églises canadiennes – Peter Short, modérateur de l’Église Unie du Canada ; Andrew Hutchison, Primat de l’Église anglicane du Canada ; Raymond Schultz, Évêque national de l’Église évangélique luthérienne au Canada ; Henry Hess, directeur des Ministères canadiens de la Christian Reformed Church in North America – demandaient au gouvernement de dégager immédiatement les fonds désignés pour le logement abordable.

Monsieur Marshall explique qu’en juin 2005 le Parlement a approuvé un budget comprenant 1,6$ millions de dollars sur deux ans pour de nouveaux logements sociaux. Il dit que s’il s’agit du seul engagement financier d’importance pour de nouveaux logements depuis les 10 dernières années, ces fonds n’ont toutefois pas encore été versés.

Il ajoute que, dans leur lettre au Premier ministre, les dirigeants d’Églises parlent de l’implication des membres des Églises à travers qui soutiennent les personnes les plus vulnérables de leurs communautés au moyen de banques alimentaires, soupers communautaires et programmes d’hébergement. « Ils savent cependant que ces initiatives charitables ne suffisent pas à créer une justice durable et ne redonnent pas à ces personnes toute leur dignité. Sans logements sécuritaires, abordables et durables, ces personnes ne pourront jamais avoir un ‘chez soi’».

Monsieur Marshall dit que les dirigeants d’Églises ont également assuré le Premier ministre qu’une fois les fonds promis déboursés, les groupes d’Église et les groupes de la société civile seraient disposés à travailler en partenariat avec les gouvernements fédéral, provincial et territorial pour la construction de logements « dont on a désespérément besoin et qui se font attendre depuis trop longtemps ».

Jeudi le 6 avril 2006


Source: David Fines - Eglise Unie du Canada

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"