Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 11.04.2006   Retour à l'aperçu

Macédoine : Conférence interreligieuse à Strumica

[Credits] À l’initiative de l’Église Évangélique Méthodiste (EEM) de Macédoine, une conférence interreligieuse eut lieu avec le soutien du Centre Macédonien pour la Coopération Internationale, du 3 au 5 avril 2006 à Strumica en présence de représentants de l’Église Orthodoxe, de l’Église Catholique Romaine et des communautés religieuses juive et islamique. Le sujet de la conférence était : "Comme se comportent entre elles les religions dans un monde devenu pluraliste ?"

Parmi les orateurs de la conférence figurent le Prof. Dr Robert Hunt (méthodiste) de Dallas, Texas, de la Southern Methodist University, le Prof. Helmut Nausner (méthodiste) de Vienne, le Prof. Dr Jovan Belcevski (Orthodoxe) de la faculté théologique orthodoxe à l’université de Skopje et D. Musa Musai, musulman, de la faculté de théologie islamique à Skopje.

Le pasteur méthodiste Mihail Cekov de Strumica, qui présidait à la conférence, a évoqué les relations actuelles des religions entre elles en Macédoine. Cekov soulignait qu’après la longue période d’oppression communiste les églises et les religions en étaient arrivées à une cohabitation constructive et pacifique et que toutes les parties étaient disposées à discuter des problèmes qui se présentent et à chercher des solutions dans la tolérance et le respect mutuels.

Un monde devenu pluraliste est un défi pour toutes les religions. S’isoler et se retirer, — en cela, tous les participants étaient tous d’accord, n’est pas chose raisonnable et n’ouvre pas la voie à l’avenir.

Les religions peuvent apprendre les unes des autres, encourager une meilleure compréhension mutuelle et collaborer aussi, pourquoi pas, dans des situations déterminées. On a tout particulièrement discuté de l’impact de l’individualisme moderne si répandu dans toutes nos sociétés. Le nouveau rôle de la femme fut aussi l’objet de discussion, ainsi que le rôle que jouent les droits de l’homme dans les différentes religions. La question du lien entre l’identité nationale et l’identité religieuse, entre nationalisme et religion, fut un autre sujet âprement discuté. Les religions peuvent cohabiter pacifiquement, pourvu qu’elles le veuillent. La cohabitation pacifique entre religions est à encourager.

Que des experts internationaux aient pris part à la conférence a été vécu comme un enrichissement et déjà on désire projeter d’autres conférences de cette nature dans un proche avenir.

Le 11.04.2006


Source: Helmut Nausner/EMKNI/EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"