Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 29.08.2006   Retour à l'aperçu

Autriche : Fin du 8e dialogue entre l'Eglise Catholique Romaine et le Conseil Mondial des Églises Méthodistes

[Credits] La 8e série de dialogue entrepris entre l'Eglise Catholique Romaine et le Conseil Mondial des Églises Méthodistes s'est achevée vendredi, le 28 octobre 2005. Cette 8e série de dialogue a donné lieu à 5 différentes rencontres successives, à Klingental (Alsace), dans l'York (Grande-Bretagne), à Cracovie (Pologne), à Dallas, Texas (USA), et à Klosterneuburg (Autriche).

Cette session du dialogue catholico-méthodiste a porté sur la question de l'ecclésiologie, mais à partir d'un angle particulier. Au cours de cette table ronde, les méthodistes étaient invités à préciser comment ils percevaient la réalité de l'Eglise, telle qu’elle était vécue par l'Eglise Catholique Romaine et vice versa. Le fait d'entendre ensemble et simultanément la parole de Dieu a joué ici un rôle important comme dans les dialogues précédents. Dans ce 8e dialogue, c'est avant tout le début de 1 Corinthiens, les chapitres I à X qui ont déterminé la réflexion et les discussions et toutes les autres conversations. L'écoute de ce texte a aussi inspiré le rapport final : "la grâce qui vous est donnée dans le Christ". Ainsi lit-on dans la méditation biblique introductive : " Nous avons commencé à voir la grâce que Dieu donne à la communauté des croyants. Les catholiques ont découvert et spécifié les dons que Dieu a donnés aux méthodistes et les méthodistes en ont fait autant par rapport aux catholiques. Cette découverte a réchauffé nos cœurs et nous pouvions dire avec Saint Paul : " Nous remercions Dieu pour vous à cause de la grâce de Dieu qui vous est donnée dans le Christ Jésus " (1 Cor. 1,4)

Le document se subdivise en quatre vastes chapitres. Dans le premier, il s'agit de revenir sur le passé chargé en partie de préjugés et d'hostilités et de montrer les changements survenus du moins depuis le concile Vatican II. Dans le chapitre deux, l'Eglise de Jésus-Christ est décrite en commun. Il s'agit de faire ressortir ce que les deux traditions religieuses peuvent dire en commun sur le sujet. Dans le chapitre trois, il s'agit d'approfondir cette reconnaissance mutuelle et d'en tirer les conséquences. Dans ce chapitre, on exprime alors aussi dans le détail la réalité ecclésiale que l'on voit réalisée dans l'autre Eglise. Dans le quatrième chapitre, il s'agit de proposer des pas communs concrets à des niveaux différents de l'Eglise. La formulation du pape Jean Paul II dans sa lettre Ut Unum Sint où il parle de l'"échange des dons" (exchange of gifts) a guidé les conversations. Cette 8e suite de dialogue a cité les dons très concrets qu'une Eglise peut accueillir de l'autre Eglise. La commission commune pense qu'avec ce 8e dialogue un autre pas a été franchi au regard des objectifs du dialogue entamé en 1986, "chercher une pleine communauté dans la foi, la mission et la vie sacramentelle".

Le texte est remis au début de 2006 au Vatican et à l'Assemblée plénière du conseil mondial de l'Eglise Méthodiste. Après son acceptation par les deux commanditaires, le texte sera rendu public.

La fondation Klosterneuburg a accordé l'hospitalité à la commission de dialogue commune et créé une atmosphère favorisant le travail de la commission.

Le 01.11.2005


Source: Helmut Nausner/EMKNI/EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"