Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 19.08.2006   Retour à l'aperçu

COE : le pasteur Samuel Kobia, secrétaire général du COE, rend hommage à Philip Potter à l’occasion de son 85e anniversaire

[Credits] "Plusieurs générations de militants dans l’église et la société ont profité des conseils de Philip Potter," déclarait Samuel Kobia, pasteur et secrétaire général du Conseil Œcuménique des Églises (COE), à propos du troisième secrétaire général du Conseil, le Docteur et pasteur Philip Potter.

Dans un hommage émouvant à Potter, qui célèbre son 85e anniversaire le 19 août, Kobia met en évidence "le grand progrès" accompli par le COE quand il était placé sous la direction de Potter : il avait mené "une campagne courageuse contre l’apartheid [.] et d’autres formes de racisme", "un débat vigoureux sur la nature de la mission chrétienne en période post-coloniale", "coordonné un témoignage en faveur de la paix alors que les rapports entre l’Est et l’Ouest étaient tendus et que planait la menace de destruction nucléaire, tout comme il avait exploré de nouvelles formes de spiritualité, culte et musique".

Au cours de sa carrière, Philip Potter a représenté tout ce qui était le plus prometteur dans la recherche de l’unité chrétienne, ajoute Samuel Kobia.

Né à Roseau, (République Dominicaine dans les Antilles) le 19 août 1921, Philip Potter s’est engagé dans le mouvement œcuménique auprès des jeunes et des étudiants des églises des Caraïbes. La conscience œcuménique était inévitable dans le ménage des Potter, dirigé par une mère protestante et un père catholique. Philip a reconnu la vérité de la Bonne Nouvelle de Dieu malgré les désaccords entre Églises.

Comme jeune prédicateur laïque et pasteur nouvellement ordonné, Philip a apporté l’Évangile jusqu’à l’île de Nevis et aux habitants de la campagne haïtienne parlant le Créole ; plus tard, il travaillera au bureau de la Société Missionnaire Méthodiste à Londres. Il a représenté le Mouvement Étudiant Chrétien de la Jamaïque à la Conférence Mondiale de la Jeunesse Chrétienne de 1947 à Oslo, Norvège. Il a alors servi comme porte-parole des jeunes aux deux premières assemblées du Conseil Œcuménique des Églises, à Amsterdam (1948) et Evanston (1954). Il a continué à être un participant actif à chaque assemblée du COE depuis ce temps-là, y compris à la 9e Assemblée à Porto Alegre, Brésil, en février 2006.

En citant une résolution du comité central du COE adoptée au départ à la retraite de Potter, Kobia rend grâce à Dieu pour "l’unité sous-jacente à tous les efforts du Docteur Potter" comme son engagement en faveur d'"un seul mouvement œcuménique, d’une seule communion d’églises avançant ensemble le long d’un seul chemin de pèlerinage, dans l’espoir d’une seule humanité promise par Dieu. Pour cette vision, nous rendons grâce à Dieu — et nous étendons notre gratitude à la vie, à la santé et au témoignage chrétien de Philip Potter», en ces termes, Samuel Kobia achève son hommage à Philip Potter.

L’intégralité de cet hommage en anglais à : http://www.oikoumene.org/index.php?id=2415

18 août 2006


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"