Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.08.2006   Retour à l'aperçu

Allemagne : un évangéliste devient aphone - l’épreuve suprême pour un prédicateur - Son décès en juillet 2006

[Credits] Un des évangélistes les plus connus en Allemagne, Friedhold Vogel (Karlsbad près de Karlsruhe), est décédé au courd de la nuit du 4 juillet 2006 à l’âge de 69 ans après être tombé un mois auparavant. Vogel a été pasteur de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM), prédicateur et auteur de quelque 30 livres. L’agence de presse idea allemagne avait consacré une dépêche à cet évangéliste en mars dernier, eemni le publie aujourd’hui en hommage à ce serviteur de Dieu et à la gloire de Dieu.


Il est évangéliste, pasteur de l'Eglise Evangélique Méthodiste et dirigeant de la Cercle de prière” („Runden Tisches Gebet “), Coalition pour l'Evangélisation en Allemagne : Friedhold Vogel (68 ans, Karlsbad près de Karlsruhe). Il était présent à beaucoup de conférences et séminaires évangéliques et intervenait fréquemment lors de semaines missionnaires. Maintenant, une maladie lui a dérobé l'instrument le plus important d'un évangéliste : la voix. Vogel nous fait part de la manière dont il encaisse ce coup sévère.

**********

Quand, en janvier 2005, ma femme avait été rappelée à Dieu après une longue phase de maladie, sur son lit de mort et dans les larmes, je me suis mis tout à nouveau à l'entière disposition de Jésus Christ. Dans ma prière, j'exprimais mon désir de Le servir sans partage jusqu'à la dernière heure de ma vie comme évangéliste. Quelques semaines après, il n’y avait pratiquement plus de plage libre dans mon agenda. Mais rien ne se déroulera comme prévu initialement. J'ai commencé à avoir des problèmes étranges avec ma voix. " Cela s'arrange ", pensais-je et j'ai poursuivi mes engagements sans discontinuer. Mais cela devenait de plus en plus problématique. Lors de mon hospitalisation au CHU à Tübingen, on diagnostiquait alors une SLA - une sclérose latérale amyostrophe -, une nécrose des nerfs compétents pour les muscles à l’issue fatale. Conclusion inévitable : la paralysie complète. C'était un choc pour moi et en même temps je me pose une question : Seigneur Jésus-Christ, que veux-tu me dire ? Je n'ai pas encore reçu de réponse jusqu'à ce jour, mais j'ai toujours fait l'expérience de l'amour et de la sollicitude particuliers de Dieu au cours des mois passés.

La parole d'un psaume, source d'encouragement

Lors de deux séminaires de prière successifs, quand mes problèmes d'élocution étaient déjà assez avancés, j'étais encouragé chaque fois d'une manière particulière par le verset : " Recommande au Seigneur tes voies et espère en Lui, c'est Lui qui agira " (Psaume 37,5). Je le découvrais au premier séminaire sur un poster qui se trouvait sur le comptoir de librairie. Au deuxième séminaire, il se trouvait sur un poster affiché dans le bureau de la femme du pasteur chez qui je passais la nuit. Je prenais toujours plus conscience de la nécessité de quitter mon appartement pour emménager dans une maison de retraite médicalisée spécialisée. Le responsable spirituel du lieu de retraite biblique de Langensteinbacherhöhe, le pasteur Andreas Schäfer, m'a demandé alors si je pouvais m'imaginer vivre au centre de conférence de Karlsbad près de Karlsruhe. Le médecin de la maison serait à ma disposition de même que les infirmières qui appartiennent à la communauté. Cette offre me touchait très fort parce que j'avais dit un jour à ma femme : " Si tu ne vis plus, je déménage à la Langensteinbacherhöhe".

Dieu m'offre une nouvelle femme

Finalement, Dieu m'offrait une nouvelle partenaire affectueuse. Elle est devenue maintenant pour moi une aide précieuse. C'est ainsi que je me suis marié encore une fois, bien que je n'aie plus été en état de dire le "oui" de circonstance. J'ai aussi été grandement encouragé par le grand nombre d'intercesseurs qui, me disent-ils toujours à nouveau - demandent l'intervention de Dieu. Entre-temps, je ne peux plus parler et sens aussi diminuer mes forces lentement. Dans toutes mes épreuves, je m'en tiens à la promesse par laquelle Jésus Christ s'est adressé à moi à deux reprises tout particulièrement au début de ma maladie et m'encouragea : "Recommande au Seigneur tes voies et espère en Lui, et Il agira". Je sais que pour le Seigneur à qui j'appartiens, les miracles ne constituent aucun problème - et en même temps, je sais qu'il a un plan pour ma vie, quel que soit l'avenir qu’Il me réserve.

(N° 060/01.03.06/17 h 09)


Source: Idea allemagne/emkni

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"