Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.08.2006   Retour à l'aperçu

COE: une délégation pastorale au Moyen-Orient va exprimer la solidarité oecuménique, écouter ceux qui sont touchés par le conflit, et prier pour eux

[Credits] Chargée d'exprimer la solidarité oecuménique mondiale avec les Eglises et les personnes touchées par le conflit actuel au Moyen-Orient, une délégation pastorale œcuménique de trois membres représentant la Conférence des Eglises européennes (KEK), la Conférence des évêques de France et le Conseil œcuménique des Eglises (COE) a quitté Chypre aujourd'hui par bateau à destination de Beyrouth.

Les membres de la délégation sont le pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la KEK, Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque [catholique romain] de Tours (France), et Madame Marilia Alves-Schüller, membre du personnel exécutif du COE en charge du programme sur le racisme. Les membres de la délégation séjourneront deux jours à Beyrouth avant de se rendre (via Larnaca et Tel-Aviv) à Jérusalem, où ils passeront également deux jours. Le retour est prévu autour du 16 août.

A Beyrouth, les membres de la délégation partageront les services religieux de chrétiens libanais et se rendront dans des zones touchées par les bombardements; ils rencontreront aussi des leaders religieux et politiques, des responsables gouvernementaux et des membres de groupes de la société civile. Le responsable du secrétariat régional du COE pour le Moyen-Orient basé à Beyrouth, Michel Nseir, coordonne la visite.

A Jérusalem, les membres de la délégation se mettront à l'écoute de personnes qui vivent directement les effets du conflit, prieront avec les chrétiens locaux et rencontreront des responsables des gouvernements palestinien et israélien.

Le 3 août, le pasteur Samuel Kobia, secrétaire général du COE, a lancé un appel à "faire tout ce qui est possible pour mettre fin aux bombardements, négocier un cessez-le-feu et parvenir à un accord de paix global" au Liban, appel adressé aux "dirigeants de la communauté internationale, et plus particulièrement à ceux des Etats-Unis, d'Israël et du Royaume-Uni".

Précédemment, dans une lettre pastorale adressée le 21 juillet aux Eglises membres du COE en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient, le pasteur Kobia avait invité celles-ci à se placer ensemble en présence de Dieu "pour déplorer les pertes de vies et la destruction des maisons et des moyens de subsistance" et pour prier "pour la sécurité et le bien-être de toutes les communautés au Moyen-Orient - musulmans, chrétiens, juifs".

L'archidiacre Colin Williams, secrétaire général de la KEK, a souligné dans une déclaration sur la crise au Moyen-Orient publiée le 26 juillet que "la KEK se joint aux Eglises qui se sont exprimées concernant le conflit au Moyen-Orient pour demander un cessez-le-feu immédiat". Il a invité les chrétiens d'Europe à continuer à promouvoir des actions pour désamorcer la crise, à soutenir l'assistance humanitaire et à prier pour les victimes dans toutes les communautés.

On trouvera les textes complets de l'appel et de la lettre pastorale du secrétaire général du COE, ainsi que des informations complémentaires sur d'autres déclarations récentes du COE sur le Moyen-Orient, sur le site du service de presse en ligne du COE: http://wcc-coe.org/wcc/press_corner/index-f.html

D'autres déclarations d'Eglises et de groupes liés à l'Eglise sont publiées sur le site de la Décennie "vaincre la violence": http://vaincrelaviolence.org/fr/resources/thematic-summaries/statements-on-the-middle-east-crisis.html

09/08/2006


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"