Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.08.2006   Retour à l'aperçu

COE: à l’occasion des élections au Congo, le pasteur Kobia lance un appel à la justice

[Credits] A la veille d'élections historiques, le pasteur Samuel Kobia, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE), a fait parvenir une lettre pastorale aux Eglises membres de la République démocratique du Congo, dans laquelle il exprime sa compassion, tout en lançant un appel aux responsables du pays et au monde entier.

"Je vous écris cette lettre, à vous en particulier - ainsi qu'à toutes nos Eglises et, en fait, au monde entier -, paralysé par le chagrin et la colère, gémissant d'angoisse avec vous devant la dévastation insensée de votre pays et le massacre gratuit de votre magnifique population dans l'une des pires guerres de toute l'histoire africaine"
, peut-on lire dans ce message.

Ecrite au moment où ce pays dévasté par les conflits va connaître ses premières élections démocratiques en 46 ans - la dernière a eu lieu en 1960; elle a vu la victoire de Patrice Lumumba, chef charismatique, qui allait être assassiné peu après -, celle lettre évoque l'histoire du Congo et de sa population, les ravages de l'époque coloniale, l'exploitation permanente, les manipulations et les agissements complices des puissances occidentales, les guerres et les épidémies - et lance un appel passionné à la justice et à la responsabilité.

"Sans argent pour reconstruire provenant du monde développé, sans augmentation des forces de maintien de la paix pour protéger les innocents, sans l'engagement sincère des responsables que le Congo choisira, quels qu'ils soient, et si les responsables eux-mêmes de l'Afrique ne viennent pas donner du pouvoir à ce cœur du continent, ces élections ne feront rien avancer, des millions de personnes seront mortes en vain, et des millions d'autres seront confrontées au même avenir." Tel est l'avertissement lancé dans cette lettre.

Assurant "ce pays, las de la guerre, de notre solidarité et de nos prières, de notre attachement et de notre action", le pasteur Kobia exhorte le monde "à se repentir de la conspiration par laquelle il a exploité les ressources du Congo et sa population en vue du profit, à mettre fin à son indifférence et à reconnaître la honte de l'oppression." Il termine par cet appel: "Nous ne devons pas permettre que se poursuive l'indifférence de siècles d'oppression et d'exploitation."

Il y a onze Eglises membres du COE dans ce pays de 56 millions d'habitants, en majorité chrétiens.

28/07/2006


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"