Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 14.08.2006   Retour à l'aperçu

Canada, Ontario, Thunder Bay: réunion du 39e Conseil général de l'Église Unie du Canada

[Credits] L'Église Unie du Canada, la plus importante dénomination protestante au pays, formée suite à la fusion des Eglises réformée et méthodiste, tient la 39e Assemblée de son Conseil général à Thunder Bay, en Ontario, du 13 au 19 août 2006. Les rencontres auront lieu sur le campus de l'Université Lakehead.

Pour le culte public fixé au dimanche 13 août 2006 à 10h30, jour d'ouverture de ce 39e Conseil général, sont attendus quelque 300 visiteurs supplémentaires des paroisses locales de l'Église Unie.

Le Conseil général, un rassemblement national de près de 1 000 personnes, dont 400 délégué-es, se réunit tous les trois ans. Les délégués sélectionnés-es au niveau des 13 synodes régionaux de l'Église représentent un nombre égal d'hommes et de femmes, et de personnes laïques et ordonnées. On compte en outre pour cette assemblée qui durera une semaine plus de 300 invités, observateurs, jeunes, enfants, membres du personnel et bénévoles.

Le Conseil général se réunit pour élire un nouveau modérateur ou une nouvelle modératrice, et pour approuver de nouvelles politiques pour l'Église. Le dernier Conseil général s'est tenu à Wolfville, en Nouvelle-Écosse, en août 2003. La présente assemblée sera toutefois très différente de la précédente, en ce sens qu'un tiers du temps à l'agenda sera consacré à un processus de discernement élaboré pour permettre au 39e Conseil général de « livrer un message sur le sens de l'Église ». En d'autres termes, les délégués devront se poser les questions suivantes et y trouver réponse : Quel est le travail de l'Église ? Quelle est la raison d'être de l'Église Unie du Canada ? et

Quel but servent nos paroisses ? Dans une lettre aux délégués, le modérateur actuel, le pasteur Peter Short, décrit ainsi la tâche qui les attend :

« Je crois que l'Esprit dirige l'Église Unie du Canada vers un temps de pause. Je ne parle pas d'inertie ou de désespoir, mais d'un temps de pause. Il y aura beaucoup de travail à faire – du travail important et nécessaire – mais l'Église arrive à un temps de pause spirituelle. Ce sera probablement un point tournant ou un seuil à franchir qui nous obligera à faire des choix au sujet de ce que nous sommes, pas seulement au sujet des politiques et procédures que nous devons adopter. »

Le 39e Conseil général sera également appelé à traiter d'autres questions comme celles-ci :

• L'élection d'un modérateur ou d'une modératrice : L'élection aura lieu le mardi 15 août 2006. Vers 15h, chacune des personnes mises en nomination aura la chance de s'adresser à l'assemblée du Conseil pendant cinq minutes. Le premier tour de scrutin est prévu tôt après 16h.

• La nomination d'un secrétaire général ou d'une secrétaire générale : Dimanche le 13 août 2006, le 39e Conseil général sera invité à nommer le plus haut responsable administratif de l'Église Unie du Canada, le ou la secrétaire général-e du Conseil général.

« Image instantanée du Canada » : Dimanche soir le 13 août, à 19h30, Michael Adams, illustre commentateur, auteur et président du Environics group of research and communications consulting companies, fera un discours stimulant sur la recherche en matière de valeurs sociales.

• Emerging Spirit/Les Pas de l'Esprit : Il s'agit d'une proposition de s'engager dans l'étape de mise en œuvre d'un projet visant à établir et à nourrir une relation entre l'Église Unie et les Canadiens et Canadiennes entre 30 et 45 ans qui ne font partie d'aucun groupe religieux organisé.

• Un Chant de foi : Une nouvelle déclaration offrant une image verbale de la foi de l'Église Unie du Canada, telle que celle-ci la comprend dans son contexte historique, politique, social et théologique en ce début du 21e siècle.

• Le Rapport sur l'isolement dans le ministère et le Rapport sur la rémunération pour le ministère : Deux rapports qui traitent des questions relatives au bien-être du personnel ministériel servant l'Église Unie du Canada.

• Moyen Orient : Le 39e Conseil général discutera une proposition intitulée « Investissement éthique pour la paix en Palestine et en Israël ».

• Les relations Église Unie – Musulmans : Le rapport final sur la réponse au document d'étude « Afin de faire connaissance » sera présenté, de même qu'une proposition de politique sur les relations entre l'Église Unie et l'Islam.

• Les Excuses de 1986 : Le 39e Conseil général marquera le 20e anniversaire des Excuses faites par l'Église Unie aux peuples des Premières Nations.

• L'eau – La vie avant le profit : Cette proposition suggère que l'eau soit considérée comme un don sacré et que sa valeur pour le bien commun ait priorité sur les intérêts commerciaux.

• Les mesures disciplinaires envers le personnel ministériel : Le 39e Conseil général sera invité à adopter l'ébauche des standards de pratique et des critères éthiques décrits dans ce rapport.

• Ministères autochtones / francophones / ethniques : Le rapport « Une vision pour la transformation de l'Église Unie » comprend une proposition invitant l'Église Unie à s'engager à devenir une Église interculturelle.

Tous les jours, des résumés de nouvelles seront affichés sur le site web de l'Église Unie et seront envoyés aux journalistes par courriel. Pour vous abonner à ce service, suivez simplement les directives qui se trouvent sur le site web de l'Église Unie au www.united-church.ca/gc39.

Samedi 11 août 2006


Source: David Fines

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"