Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.08.2006   Retour à l'aperçu

Sri-Lanka, Colombo : une méthodiste, "reine de la montagne d'ordures"

[Credits] Comment Ajantha Perera a amélioré la condition de vie de pauvres chiffonniers

"Je crois, que je suis devenue la reine de la montagne d'ordures."
C'est en ces termes teintés d'humour que se décrit la méthodiste Ajantha Perera engagée pour la protection de l'environnement au Sri-Lanka. Elle lutte depuis 14 ans pour les droits des chiffonniers qui récupèrent tout ce qui peut être recyclé dans les dépôts d'ordures avant de le revendre à l'industrie du recyclage. Grâce au soutien financier d'organisations humanitaires chrétiennes, elle a amélioré le sort des collecteurs, lit-on dans la revue apparaissant à Stuttgart "Unterwegs" l'organe d'information de l'EEM en Allemagne. Madame Perera qui a effectué son doctorat (technique au service de l'environnement) à Munich, avait découvert après son retour au Sri-Lanka à l'ouest de la capitale de Colombo une décharge sur laquelle étaient déversées tous les jours 550 tonnes de déchets. Elle voyait des gens à la recherche de tout élément récupérable. Sa réaction : "j'avais le choc de ma vie. Les pauvres chiffonniers étaient les seules personnes au Sri-Lanka à faire quelque chose pour le recyclage." La méthodiste a commencé à améliorer avant tout les conditions d’hygiène en apportant les premiers secours, des médicaments et des vêtements protecteurs. En outre, elle s'est battue pour que les collecteurs soient reconnus comme membres d'un programme de recyclage national. Aujourd'hui, Madame Perera, qui, pendant ses études dans le Sheffield anglais, est devenue chrétienne, est directrice de la commission pour la responsabilité sociale de l'Eglise Evangélique Méthodiste du Sri-Lanka. Elle s'engage aussi pour que les chrétiens militent davantage en faveur de la protection de la création : "Je visite les églises et raconte aux gens que les chrétiens doivent s'engager sérieusement pour la protection de l'environnement parce que c'est le monde de Dieu." Sur les quelque 20 millions d'habitants que dénombre le Sri-Lanka, 71 % sont bouddhistes, 12 % hindous et les chrétiens représentent 8 % de la population tout autant que les musulmans.

(Le 22.5.2006 / 11 : 20)

N° 140


Source: IDEA ALLEMAGNE

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"