Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 07.08.2006   Retour à l'aperçu

Suisse, Aarau: nouvelles de l’état de santé de l’évêque à la retraite Heinrich Bolleter

[Credits] A la date du 3 juillet, l’évêque Bolleter a pu quitter la clinique Hirslanden à Aarau après un séjour d’une dizaine de jours dû à une opération cardiaque. La guérison est en bonne voie. Pendant une semaine, l’évêque va pouvoir reprendre des forces à la maison, puis suivra un temps de réhabilitation cardiaque ambulatoire de 8 semaines, dans la même clinique. Ils sont très reconnaissants concernant l’évolution de la guérison jusqu’à ce jour.

Voici encore quelques pensées partagées par H. Bolleter :


« J’ai reçu une grande tranquillité intérieure tant avant l’opération qu’après, durant le temps aux soins intensifs. En fait, je n’ai jamais douté de l’engagement de Dieu (Psaume 91) et j’avais également pleinement confiance dans le corps médical spécialisé.

C’est de moi que j’ai douté, si – lié au lit et aux appareils de surveillance – je pourrais me tenir tranquille. Mais Dieu a entendu toutes les prières et Il m’a donné d’être patient, aussi avec moi-même !

J’ai partagé la chambre d’un « Pascha » turc, ce qui a fait que deux mondes spirituels intéressants ont eu à cohabiter. Cet homme habite depuis plus de 40 ans dans la région d’Aarau et il a été l’un des fondateurs de la Communauté islamo-turque. Il est le « Pascha » (patriarche et conseiller) d’environ 4000 citoyens turcs.

Ainsi, notre chambre est devenue lieu de pèlerinage pour bien des personnes de sa communauté, venues rendre hommage à cet homme ou lui demander conseil. Ce fût plutôt éprouvant - également pour le spectateur silencieux du lit d’hôpital voisin.

Le petit-déjeuner commun a permis qu’un évêque méthodiste et un pascha turc entrent en dialogue, dialogue qui se poursuivra certainement au-delà du séjour hospitalier, puisque nous sommes devenus amis.

Personnellement, je me savais continuellement entouré par beaucoup de personnes chères, qui n’ont toutefois pas eu à venir tenir ma main ou baiser mon front, ni même me couvrir de cadeaux pour exprimer leur déférence. Je me savais porté par la prière de ma famille et par celle de ces innombrables hommes et femmes avec qui je suis lié via notre engagement chrétien et en particulier l’engagement au sein de l’EEM mondiale. Toutes les cartes et tous les mails reçus en ont rendu témoignage. Merci !

Nous sommes conscients qu’il faudra encore bien du temps pour reprendre des forces, tant extérieures, qu’intérieures.
Nous remercions tous ceux qui continueront à nous accompagner par la prière.

Marta und Heinrich Bolleter


Ps : prière de ne faire ni visites, ni coups de téléphone


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"