Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.09.2005   Retour à l'aperçu

COE: l’industrie du tourisme est tenue d’assumer ses responsabilités tant sur le plan social que culturel, dit le pasteur méthodiste Samuel Kobia

[Credits] "Le tourisme, malgré tous les bienfaits qu'il peut apporter, s'est malheureusement transformé en une activité qui laisse dans son sillage un grand nombre de victimes", dit le pasteur Samuel Kobia, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises (COE), dans un message à l'occasion de la Journée mondiale du tourisme qui se tiendra le 27 septembre.

Bien que "le tourisme puisse contribuer à la paix et à la justice dans le monde, aider à surmonter des modèles d'interaction caractérisés par la haine et la violence, et renforcer le respect pour les merveilles de la nature", ses "profits et pertes" sont "partagés de manière très inégale", affirme le pasteur Kobia dans son message. "L'industrie du tourisme est dominée par un nombre restreint d'entreprises dont le centre d'intérêt est le bénéfice" tandis que "des millions de femmes et enfants sont abusés, des cultures dénigrées et exploitées, et des travailleurs sous-payés".

Etant donné que "les questions concernant le tourisme touchent vivement les Eglises dans le monde", ces dernières sont appelées à "s'engager à questionner et à s'opposer aux conséquences négatives du tourisme commercial". Les Eglises "doivent prêter attention à la façon dont le tourisme se met en oeuvre, ainsi qu'à la manière dont l'industrie touristique pourrait maintenir et accroître l'équilibre écologique et assumer ses responsabilités tant sur le plan social que culturel", dit le pasteur Kobia.

22/09/2005


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"