Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.09.2005   Retour à l'aperçu

Italie, Torre Pellice: Maria Bonafede, élue à la tête de l'Église vaudoise

[Credits] Pour la première fois, le synode des Églises vaudoise et méthodiste a élu une femme, le pasteur Maria Bonafede, à la tête de l'Église vaudoise et méthodiste, une des plus anciennes Églises protestantes d'Italie. Le pasteur Maria Bonafede, 51 ans, diplômée en philosophie et théologie, mariée à un autre pasteur et mère d'un fils de 17 ans, est devenue fin août « modératrice de la table vaudoise », l'organe exécutif du synode.
Depuis 2000, elle était vice-modératrice, après avoir exercé un ministère pastoral dans le nord de l'Italie et à Rome. Devant le synode qui l'a longuement applaudie, elle a placé sa charge sous le signe de la collégialité et de la confiance: « Sans confiance, nous ne pouvons vivre, nous ne pouvons travailler, nous ne pouvons aimer» a-telle déclaré. « L'Église repose sur la confiance que Dieu met dans nos pauvres paroles, mais aussi dans la confiance en la fidélité de Dieu, que nous pouvons vérifier chaque jour». Maria Bonafede a souhaité que le nouveau pape Benoît XVI « sache dialoguer avec les autres Églises chrétiennes» et « abandonne la notion de primat de l'Église catholique sur les autres ».
Dans un entretien à La Stampa, elle a également pris le contre-pied du pape en se prononçant contre la présence de crucifix dans les lieux publics. Elle a par ailleurs déclaré que « la foi chrétienne est incompatible avec l'injustice économique, comme elle était incompatible avec le nazisme et l'apartheid».
Le synode a chaleureusement remercié le pasteur Gianni Genre, le modérateur sortant, qui, après cinq années à la tête de l'Église, reprend un ministère pastoral à Milan.
L'Église vaudoise, la plus grande Église protestante d'Italie, compte environ 30 000 fidèles en Italie, essentiellement dans le Piémont (nord) et en France dans quelques vallées Alpines. Elle compte également quelques communautés en Amérique latine.
Fondée par le négociant lyonnais Pierre Valdès (ou Valdo) au XIIème siècle, elle est un mouvement précurseur du protestantisme, auquel elle s'est ralliée au XVIème siècle. Les femmes peuvent être pasteurs dans l'Église vaudoise depuis 1961.

15 septembre 2005


Source: BIP

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"