Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 20.09.2005   Retour à l'aperçu

Bulgarie : la CA met l’accent sur la vie communautaire

[Credits] La Conférence Annuelle (CA) de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) a siégé du 15 au 18 septembre 2005 à Varna, Bulgarie.

Dans son intervention à la fin de la Conférence, Pedros Altunian, surintendant de l’EEM en Bulgarie soulignait l’importance de l’esprit communautaire. Il doit se montrer d’abord par l’accompagnement pastoral, mais aussi dans la collaboration à tous les niveaux de l’église. "Nous voulons encourager et conserver l’esprit communautaire ainsi que le maintien de la solidarité (Connexio)".

La Conférence Annuelle a pris pour devise le verset de Jean 14,6 : "le Christ parle : Je suis le chemin, la vérité et la vie". Là où le Christ est au centre, là apparaît le sens communautaire. Le rapport de la commission d’évangélisation attire l’attention sur un phénomène trop courant: les communautés locales perdent trop de gens qu’elles avaient gagnés préalablement comme membres.

La communauté vient en aide dans la détresse
Il y a un grand exode rural en Bulgarie. Les localités et les petites villes se vident, puisqu’il n’y a là aucun travail. L’église atteint beaucoup de pauvres gens lesquels vivent constamment avec la hantise du lendemain. Les dernières inondations dans le pays ont créé des problèmes supplémentaires et mis en relief que les services publics sont complètement débordés. Pour l’aide d’urgence en provenance de Suisse (Connexio) et d’Allemagne, les membres de la Conférence ont exprimé leur profonde gratitude. Des églises ont aussi été endommagées par la tempête : le toit de l’église à Sofia, et les inondations ont aussi touché les églises de Lovec et de Veliko Trnovo. Les voisins concernés s’entraident et font preuve de solidarité.

L’église a rencontré quelques difficultés dans son travail parmi les turcophones. Quelques prédicateurs se sont fortement endettés et sont fréquemment en déplacement à l’étranger, y travaillent au noir de manière à rembourser leurs dettes. La relation avec les communautés partenaires est importante. Sans ce soutien, le travail social ne pourrait pas être poursuivi au sein des communautés locales (les soupes populaires et des repas pour enfants).

La communauté avec ses enfants et ses jeunes
Il n’est pas simple d’atteindre la jeunesse en tant qu’église. Mais les camps et colonies de vacances ont été un plein succès. La jeunesse au chômage, mais aussi la jeunesse scolarisée, vit dans "une jungle de problèmes". Dans le cadre du programme de formation des futurs pasteurs à Graz-Waiern, il manque en ce moment de nouveaux étudiants de Bulgarie.

L’esprit communautaire se réalise diversement
La publication de divers canevas (pour cercles féminins ainsi que pour le travail parmi les enfants et la jeunesse, ou encore pour des séminaires ouverts aux parents) ainsi que l’édition du cours "la foi, pas à pas" montrent l’importance de l’activité de l’édition. A Pleven et à Veliko Trnovo, des travaux de construction ont pu être entrepris grâce à l’aide de partenaires étrangers. Le programme de construction de plus petites chapelles toutes construites d’après le même modèle est suivi en ce moment à Votevgrad ainsi que dans deux lotissements où vivent des minorités ethniques.

Pour le développement des communautés, il est important pour elles d’avoir un bâtiment en propre à leur disposition. A Varna, l’EEM dispose d’un actif immobilier qui doit lui rapporter à l’avenir ; pour cette raison, l’église envisage de gros travaux en concertation avec ses voisins.

Dans le domaine du comité directeur et des finances, le projet étalé sur 2 ans dénommé "Transparence" est arrivé à son terme. Il a permis des améliorations essentielles et le retour à la confiance.

La CA en 2007 procèdera à une nouvelle évaluation dans ces domaines. Ulrich Bolleter, ancien membre de l’état-major de Sulzer/Winterthur, a accompagné ce projet. Maintenant sont définis un protocole financier et les compétences de chacun au regard des projets de construction.

En ce qui concerne la direction des oeuvres sociales ou de leur autonomie, un règlement doit être élaboré à la prochaine CA. L’église bulgare est toujours encore dépendante du soutien extérieur pour le salaire de ses pasteurs. Mais les communautés sont encouragées malgré leur grande pauvreté à s’y impliquer davantage personnellement.

Une conférence avec deux évêques
Lors du culte de vendredi soir, la CA a pris congé de l’évêque Heinrich Bolleter accompagné de son épouse Marta. Il part à la retraite en mai 2006. "L’évêque Heinrich Bolleter a contribué pour une part non négligeable à la restauration de l’Eglise Evangélique Méthodiste en Bulgarie. Il est devenu une partie de nous. L’EEM de Bulgarie lui voue amour et reconnaissance," déclarait le surintendant Pedros Altunian.

La CA a remercié en particulier Marta Bolleter pour les douze séminaires pour femmes qu’elle a initiés et dirigés en Bulgarie. Elle a contribué de cette façon à l’instauration de relations entre les différentes communautés. Les femmes en Bulgarie assument souvent avec leurs cercles de prière et leurs réunions de femmes ce que les pasteurs ne parviennent pas à faire dans leur accompagnement pastoral.

Dimanche, D. Patrick Streiff était présenté et salué au cours du culte comme le nouvel évêque. En commun, les évêques ont ordonné un ancien, béni et installé quatre prédicateurs laïques après 4 ans de formation.

Le secrétariat de l’évêque Heinrich Bolleter


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"