Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 08.09.2005   Retour à l'aperçu

COE: après la tragédie irakienne, il est impératif de restaurer la justice et la paix

[Credits] A la suite des tragiques événements survenus à la mosquée Kadhimiya à Bagdad, dont les autorités irakiennes craignent qu'ils n'aient causé la mort d'un millier de pèlerins, le pasteur Samuel Kobia, secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises, a exprimé les sincères condoléances et la profonde sympathie des chrétiens du monde entier face à ce drame.

Le pasteur Kobia a déclaré notamment: "Nous sommes bouleversés par la tragédie survenue hier à Bagdad qui a causé la mort de centaines de pèlerins innocents. Nous partageons le chagrin et la douleur suscités par ces pertes humaines et les circonstances dans lesquelles elles se sont produites. Avec les Eglises d'Irak, nous exprimons notre solidarité et notre compassion à la communauté musulmane irakienne et à tous les habitants de ce pays déchiré par la guerre."

Dans une lettre adressée à M. Jalal Talabani, président de la République irakienne, le pasteur Kobia ajoute: "Toutefois, ce drame est la conséquence directe du climat de crainte actuel et des strictes mesures de sécurité qui ne cessent de se renforcer depuis l'occupation du pays par des armées étrangères. Le Conseil œcuménique des Eglises a constamment plaidé pour que l'on multiplie les efforts diplomatiques en vue de restaurer la paix en Irak et de permettre à ses habitants de mener une vie normale et digne. De manière sinistre, cet événement vient rappeler la communauté internationale à ses obligations et l'inciter à redoubler d'efforts pour garantir la paix et la justice à toutes les communautés d'Irak."

> On trouvera ci-après le texte intégral de cette lettre:


Votre Excellence,

Au nom du Conseil œcuménique des Eglises, communauté fraternelle de 347 Eglises du monde entier, je tiens à vous exprimer mes condoléances et ma vive préoccupation à la suite de la récente tragédie qui a frappé votre pays. Le mouvement de panique qui a entraîné la mort de près d'un millier de fidèles, en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées, et blessé des centaines d'autres a eu lieu tandis que des membres de la communauté chiite étaient réunis à la mosquée Kadhimiya à Bagdad pour commémorer la mort de l'imam Ibn Jaafar Al-Khadim. Le fait que cette tragédie se soit produite lors de cette fête solennelle la rend d'autant plus douloureuse et déchirante.

Toutefois, ce drame est la conséquence directe du climat de crainte actuel et des strictes mesures de sécurité qui ne cessent de se renforcer depuis l'occupation du pays par des armées étrangères. Le Conseil œcuménique des Eglises a constamment plaidé pour que l'on multiplie les efforts diplomatiques en vue de restaurer la paix en Irak et de permettre à ses habitants de mener une vie normale et digne. De manière sinistre, cet événement vient rappeler la communauté internationale à ses obligations et l'inciter à redoubler d'efforts pour garantir la paix et la justice à toutes les communautés d'Irak.

Nous vous prions de bien vouloir transmettre l'expression de nos sincères condoléances et de notre profonde sympathie à toutes les personnes touchées ainsi qu'aux responsables de la communauté islamique.

Nous prions Dieu, dans sa miséricorde, d'accorder courage et patience à toutes les personnes qui souffrent et qui ont perdu des êtres proches et chers. Nous prions également pour vous et pour les dirigeants de l'Irak, en ces heures où vous vous efforcez de répondre aux détresses humaines et matérielles engendrées par cette effroyable tragédie.

Dans l'assurance que nos prières et notre soutien vous accompagnent, veuillez agréer, Excellence, nos messages les plus sincères.

Pasteur Samuel Kobia
Secrétaire général
Conseil œcuménique des Eglises

02/09/2005


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"