Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.10.2005   Retour à l'aperçu

Monde/USA/Irak : Appel à mettre un terme à la présence militaire des États-Unis en Irak

[Credits] Avec des paroles claires et nettes, la Commission Église et Société de l’EEM ()United Methodist General Board of Church & Society) appelle cette semaine le gouvernement des États-Unis à mettre un terme à la guerre en Irak, à retirer ses troupes et à renforcer les efforts de paix.

Nous publions ici une version traduite par nos soins de l’appel qui a été publié en anglais :


Appel à mettre un terme à la présence militaire des États-Unis en Irak

En tant que disciples de Jésus Christ, le prince de paix, nous prions pour la paix, la stabilité et la liberté en Irak. Nous croyons que la population irakienne est la seule à pouvoir et devoir décider en dernière instance, comment elle parviendra à la paix.

Il est temps pour les États-Unis de demander une collaboration internationale, non pas pour mener la guerre, mais pour collaborer avec les Irakiens de bonne volonté afin de mener leur nation sur les rails de la paix et du bien-être.

Comme croyants, nous élevons notre voix et protestons contre la tragédie de la guerre injuste en Irak. Nous pressons le gouvernement des États-Unis à planifier et à opérer le retrait de ses troupes. L’invasion des Etats-Unis a déclenché une série d’événements qui pourraient plonger l’Irak dans une guerre civile.

Chaque guerre est une tragédie, qui blesse le cœur de Dieu. Cette guerre spéciale est particulièrement tragique parce que deux commissions des Etats-Unis mises en place par des partis, nommées par le président Bush et dirigées par l’ancien gouverneur Tom Keane et par l’ancien élu Lee Hamilton, ont établi :

- Qu’aucune arme de destruction massive n’était stockée en Irak ;

- Que Saddam Hussein n’a jamais tenté d’acheter de l’uranium au Niger ;

- Qu’il n’y a aucun lien entre Saddam Hussein et les événements du 11 septembre 2001 ;

- Qu’il n’y a aucun lien entre Saddam Hussein et Al-Kaida.

Des milliers de personnes ont laissé leur vie et les États Unis ont gaspillé des centaines de milliards de dollars dans une guerre qui n’aurait jamais dû être menée. Maintenant, les Etats-Unis ont le devoir moral de fournir d’énormes ressources économiques pour aider à la reconstruction de l’Irak après la guerre.

Cette guerre implique des dépenses en permanence qui continuent à épuiser les ressources publiques désespérément nécessaires à la fois en Irak et aux Etats-Unis. Nous sommes affligés par la perte et la destruction de toutes les vies dans cette tragédie inutile qu’on aurait pu éviter.

Les familles des militaires ont extrêmement souffert de la prolongation du séjour des troupes et de la perte de personnes chères. Il est temps de les ramener à la maison.

Notre résistance à la guerre ne réduit d’aucune manière nos idéaux et nos traditions démocratiques, ni même nos propres libertés défendues par les militaires. La résistance à la guerre n’est pas antipatriotique. Nous respectons ceux qui servent le bien commun et leur sommes redevables de l’obligation de suivre le chemin de la paix pour leur éviter d’autre préjudice.

Nous demandons au congrès des Etats-Unis, de voter des lois comme le "Homeward Bound Act" (H. J. Res. Accepter 55), premier effort de deux partis politiques de ramener les troupes des Etats-Unis à la maison. Nous encourageons les deux partis à mener une enquête approfondie et à traduire devant la justice les responsables de cette 'intelligence' trompeuse et de ces décisions désastreuses qui ont déclenché cette guerre.

Nous appelons le gouvernement des Etats-Unis à collaborer avec les Nations Unies, ses envoyés et ses représentants spéciaux en Irak pour trouver une solution pacifique, durable de ce conflit, et parvenir à reconstruire l’Irak.

Finalement, nous appelons tous les croyants, à prier pour que le peuple irakien assiégé ainsi que tous ceux dont la vies a subi un préjudice suite à la guerre jouissent d’une paix simple et durable.

Le 21.10.2005


Source: EMKNI/United Methodist General Board of Church & Society

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"