Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 12.10.2005   Retour à l'aperçu

USA : "le mouvement professant" publie une déclaration sur l'unité

[Credits] Le "Mouvement Professant" (Confession Movement within the United Methodist Church), une fraction non officielle à l'intérieur de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) aux Etats-Unis a publié une déclaration qui accorde "une très grande attention à l'unité comme au fondement de cette unité".

Les quelque 300 participants à la réunion annuelle de ce 'Mouvement Professant" ont approuvé la déclaration le 24 septembre 2005.

Le "Mouvement Professant" apparu en 1994 par le biais d'un groupe de méthodistes s'engage en faveur du maintien des valeurs traditionnelles au sein de l'EEM. La déclaration se présente comme un document de deux pages porte le titre suivant: "l'unité dans le Christ pour que le monde croie".

Ce document apparaît comme une réaction aux discussions ayant eu cours lors de la Conférence Générale (CG) 2004 de l'EEM mondiale et la nomination d'un "groupe de travail sur l'unité" (Unity Task Force) par le conseil des évêques méthodistes.

Maxie Dunnam, vice-président du "Mouvement Professant" et chancelier de la Faculté de Théologie Asbury à Wilmore, Kentuckye, a présenté ce document au nom du comité directeur. Ce document laisse entendre que "ni les sentiments religieux, ni une franche piété, ni une orthodoxie morte, ni des clauses strictes quant aux biens, ni la demande adressée à une autorité institutionnelle ni la loyauté ne garantiraient "la concorde véritable à l'intérieur de l'Eglise."

La concorde véritable se définit "comme un cadeau précieux de l'Esprit-Saint ..., elle s'enracine dans l'Evangile de Jésus Christ, est attestée dans l'Ecriture Sainte, se résume dans les professions de foi oecuméniques, se célèbre dans les cultes et les sacrements, se manifeste dans la mission commune, s'articule dans notre enseignement, se vit à fond dans l'amour et s'exerce par les croyants."

Le document établit aussi que l'unité nécessite de la part des responsables de l'église une doctrine officielle, un enseignement rigoureux de la foi apostolique et le maintien de la discipline de même que la promesse de fidélité. Le document cite aussi "les actions qui contribuent à la désunion", dont la négligence à l'égard de l'Evangile, la désobéissance à l'égard des principes doctrinaux de l'Eglise, des affirmations sur de nouvelles révélations s'écartant de l'autorité de l'Evangile et de l'éthique avérée de l'Eglise, et "l'adoption d'un mode de vie incompatible avec la vie d'un chrétien."

La déclaration tient les opinions divergentes pour inévitables. "Les opinions divergentes mais fidèles aux principes bibliques devraient être examinées par les conférences chrétiennes pour établir leur conformité ou non avec l'Evangile et les principes doctrinaux de l'Eglise." Plusieurs participants à la réunion disaient que cette partie consacrée aux opinions divergentes aurait dû être formulée avec plus de force, mais Dunnam explique que les auteurs de la prise de position définitive, "ne voulaient pas formuler à l'adresse de l'Eglise la moindre forme d'avertissement ou de menace."

Un participant appréciait "la bonne atmosphère" et disait qu'il était important de la conserver. Un autre participant de dire: "nous avons besoin de définir des objectifs. Je suis las d'être dans la défensive. Je n'ai aucune peur de parler d'une séparation à l'amiable".

11.10.2005


Source: EEMNI/EMKNI/Newscope

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"