Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.11.2005   Retour à l'aperçu

Suisse, Berne: réunion des délégués de la FEPS

[Credits] Au cœur des débats : la consécration et la mondialisation
Les 7 et 8 novembre, les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) sont réunis pour leur assemblée d’automne au Rathaus de Berne. Le parlement national des Églises protestantes a souligné l’urgence d’un débat sur les questions fondamentales liées à la consécration. Il a pris acte du document du Conseil de la FEPS sur la mondialisation et l’a approuvé, et a demandé un plan d’action dans ce domaine. L’Assemblée a en outre décidé de réduire le nombre de membres du Conseil de neuf à sept.

Consécration


L’Assemblée des délégués a débattu de la question de la consécration. La consécration à divers ministères non pastoraux n’est pas en contradiction avec les dispositions de la Concorde de Leuenberg (Communion d’Églises protestantes en Europe), à laquelle la FEPS appartient. Mais cela ne signifie pas pour autant que la consécration à plusieurs ministères (p. ex. diacres, catéchètes) soit un but à poursuivre. D’un point de vue théologique et historique, il est possible de justifier aussi bien la consécration à un seul ministère qu’à plusieurs ministères de proclamation de l’Évangile. Il faut encore s’interroger sur la forme de consécration la mieux adaptée aux conditions sociales, ecclésiales et oecuméniques actuelles. Au cours du débat, les délégués ont souligné l’urgence de traiter certaines questions fondamentales liées à la consécration, comme le ministère dans la tradition protestante, le rapport entre consécration et installation, ou la possibilité de suspendre une consécration.

Mondialisation
L’Assemblée a adopté le document du Conseil de la FEPS « Globalance – Perspectives chrétiennes pour une mondialisation à visage humain ». Le document a été conçu pour contribuer au débat au sein des milieux ecclésiaux, économiques et politiques. Sous la devise « globalance – balance de valeurs », la FEPS propose, d’un point de vue éthique, de nombreuses recommandations concrètes à l’attention des responsables ecclésiaux, politiques et économiques. Au cours du débat, les délégués ont exprimé le désir que soient prises des mesures concrètes et ayant force obligatoire. Une proposition allant dans ce sens a été acceptée. Au retour de l’assemblée générale du Conseil œcuménique des Églises à Porto Alegre, le Conseil de la FEPS devra inviter les Églises membres à une réunion où elles auront l’occasion d’élaborer un plan d’action avec les membres de la délégation envoyée à cette assemblée.

Réduction du nombre de membres du Conseil de la FEPS

L’Assemblée a adopté la proposition visant à réduire le nombre de membres du Conseil de neuf à sept. L’objectif devra être atteint d’ici la fin du mandat 2007 – 2010. Le parlement national des Églises protestantes a en outre élu Mme Margrit Schneider-Schardt (BS) membre de la Commission d’examen de la gestion pour le reste du mandat 2003-2006. L’Assemblée délibère encore à l’heure qu’il est ; les délibérations prendront fin demain mardi vers midi.

07.11.2005


Source: FEPS

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"