Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 09.11.2005   Retour à l'aperçu

Israël, Jérusalem: des archéologues découvrent les restes d'un site chrétien dans une prison

[Credits] Des archéologues israéliens ont découvert près d'une prison une église - peut-être la plus ancienne jamais découverte en Terre Sainte - qui permettrait, estiment les experts, d'apporter une lumière nouvelle sur les premiers chrétiens. Les vestiges ont été trouvés à Megiddo, en basse Galilée, près d'un lieu traditionnellement considéré comme le site d'Harmaguedon où, selon le livre de l'Apocalypse, les forces du mal seront anéanties.

Cette découverte a déjà été rapportée par les médias chrétiens de par le monde : il est possible en effet que les fouilles archéologiques qui ont abouti à la découverte de mosaïques avec des inscriptions en grec, ainsi qu’ une fresque représentant des poissons et un autel, appartiennent à la plus ancienne église du monde, datant du IIIème ou IVème siècle.

Les fouilles ont permis de lever le voile sur les coutumes chrétiennes de cette époque : il semblerait qu’en lieu et place de l’autel qui orne les églises construites plus tardivement, une simple table autour de laquelle se déroulaient des repas, rappelant la Cène, a été mise à jour. Une des inscriptions porte le nom de quatre femmes tandis qu’une autre évoque une femme nommée Ecaptus, qui a «fait le don de cette table». Une autre inscription indique qu’une somme fournie par un officier de l’armée romaine a permis la construction de la mosaïque. Ces fouilles archéologiques, dirigées par Yoram Taper, avaient initialement pour but de mettre à jour les restes d’un village juif de l’ère romaine ou byzantine. Un Mikvé (bain rituel) y a d’ailleurs été découvert.

A l’origine, ces travaux étaient destinés à permettre la construction d’une nouvelle aile à la prison de Meggido, dans laquelle sont emprisonnés des terroristes ainsi que des criminels de droit commun. Ces derniers ont d’ ailleurs participé aux fouilles.

Dans la théologie chrétienne, Meggido (Apocalypse) revête une importance majeure : c’est là que se déroulera la ‘’bataille finale’’ qui précédera la ‘’fin du monde’’.


Source: ENI / Germain Bertrand

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"