Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.07.2005   Retour à l'aperçu

CA 2005: "EEM - Une Eglise En Marche Ensemble " prédication de l’évêque Heinrich Bolleter lors du culte d’ordination (12 juin 2005)

[Credits] Sur la base de Psaume 118, 19 -25 et d’Ephésiens 2, 17 - 22, l’évêque Heinrich Bolleter s’est adressé à l’assemblée réunie lors du culte de clôture de la Conférence Annuelle Suisse/France/Afrique du Nord qui se déroulait à Bâle le 12 juin 2005 pour souligner le rôle central du Christ, clé de voûte, dans l’édification de l’église. Ci-dessous quelques extraits significatifs de son message, à retrouver dans l’intégralité sur le net: http://www.umc-europe.org/ueem/documents/Sermon050605bolleter.pdf

.....

Reconnaître ce qui unit
Paul invite à voir ce qui unit et non ce qui sépare. ... Cela tient en deux mots: Jésus Christ. .....

Je présente maintenant trois façons, dont Jésus Christ, la pierre maîtresse, peut déterminer la construction.

Là où Jésus est la pierre maîtresse, il y a unité et tolérance entre les constructeurs. Qui s'oriente sur Jésus Christ comprend que la maison de Dieu est toujours plus vaste et plus grande que la maison d'une dénomination particulière. C'est pourquoi nous travaillons ensemble avec tous ceux qui ont choisi Jésus Christ comme pierre maîtresse. L'orientation donnée par la pierre maîtresse nous conduit de l'étroitesse à l'espace. Il n'y a pas besoin, par exemple, de nous exclure mutuellement à cause d'une compréhension différente du baptême.

L'orientation sur la pierre maîtresse donne de l'assurance. Cela vaut pour la vie personnelle. Cela vaut pour la vie de la communauté. Quel soulagement, lorsque la pierre maîtresse est posée et que par là, l'orientation de la construction est donnée. Il n'y a alors plus besoin de se disputer sur des points de forme. Nous savons d'où nous venons et où nous allons. Nous pouvons parler courageusement, là où d'autres se taisent. Nous pouvons oser quelque chose, là où d'autres craignent pour le maintien des acquis. Malheur à l'église régie par les craintifs. Elle ne va plus se préoccuper que de sa survie et ne va plus rien entreprendre. La pose de la pierre maîtresse donne de l'assurance.
"Kirche und Welt", la publication de notre Eglise, a développé un nouveau concept. Elle veut stimuler le dialogue entre les positions les plus variées. Quelques lecteurs et lectrices s'énervent, parce qu'ils préféreraient une publication qui dise ce qu'il faut croire. Mais lorsque nous nous orientons par rapport à Jésus Christ, la pierre maîtresse, un dialogue entre diverses positions ne peut que nous enrichir.

La pierre maîtresse est le début d'un monde nouveau. Jésus Christ n'est pas seulement la pierre maîtresse de l'Eglise, mais aussi le fondement d'un monde nouveau. Si nous nous fermons à cette dimension, nous tombons au niveau d'un club pieux. La pierre maîtresse Jésus Christ est aussi le fondement d'un nouveau ciel et d'une nouvelle terre, où la vie est ordonnée par la paix et la justice. En tant que constructeurs, nous sommes invités à collaborer à la construction de ce nouveau ciel et de cette nouvelle terre. Suivre Jésus Christ n'est pas une affaire qui se déroule dans un petit coin. Dieu offre sa réconciliation en Jésus Christ à tout le monde. Et nous sommes les porteurs de cette nouvelle pour le monde entier.

Avec Paul, je plaide pour une Eglise d'ensemble.
EEM - Une Eglise En Marche Ensemble dont Christ est la pierre maîtresse et la clé de voûte.
Evêque Heinrich Bolleter


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"