Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.07.2005   Retour à l'aperçu

Rapport des surintendants: insistance sur la (re)fondation d’églises

[Credits] Dans la suite logique des précédantes Conférences Annuelles, les surintendants s’intéressent de près à la croissance des églises: comment atteindre d’autres personnes et en faire des disciples?

Tout part de leur conviction que, «proclamer l’évangile à d’autres personnes et les inviter à devenir des disciples fait partie de la mission et de la nature de notre Eglise. C’est l’appel de Jésus qui nous motive à fonder et à refonder des églises».

Le rapport des surintendants 2005 étudie en profondeur quelques pistes explorées jusqu’ici en matière d’implantation d’église pour mieux se projeter dans le futur.

Il se décompose des parties suivantes:
1. le chemin confiant de la fondation d’églises
2. le chemin réjouissant des pasteurs jeunesse en formation
3. le chemin clarificateur de la politique du personnel décidée par le Cabinet
4. le chemin constructif de la fusion en France
5. le chemin contradictoire de l’organisation de la Conférence annuelle
6. le chemin utile de la responsabilisation et de la solidarité des circonscriptions
7. le chemin enrichissant de la communauté de service
8. le long chemin d’un évêque.

L’évêque Heinrich Bolleter, une année avant la fin de son mandat à la tête du diocèse, dresse un bilan de son engagement:
«Je remercie Dieu et je remercie l’Eglise qui m’ont confié cette fonction de supervision épiscopale. L’accomplissement de cette tâche m’a permis de grandir personnellement, intellectuellement et surtout spirituellement; et je suis prêt à continuer à investir pour le bien de l’Eglise tout ce que j’ai appris. Bien que le travail de dogmatique que j’ai rédigé dans le cadre de mes études ait pour thème „La théologie de la révolution“, je n’étais pas préparé aux bouleversements qui se sont produits à l’Est comme à l’Ouest après 1989. La nécessité d’une présence accrue sur place ainsi que le lancement et le suivi de différents processus ont impliqué un engagement démesuré. Mais qu’il était fascinant d’accompagner les petits navires des conférences annuelles dans les flots du changement!
Pour toutes les erreurs commises, qui font partie de tout service engagé, je sollicite votre pardon. J’exprime ici ma gratitude pour cette communauté de service dont j’ai pu faire l’expérience et pour toutes ces personnes qui m’accompagnent dans la prière, et je remercie Dieu qui m’a donné la santé nécessaire pour relever ce grand défi.
A la personne qui me succèdera, je souhaite bon vent pour hisser les voiles et surtout que Dieu la bénisse sur son chemin.»


Le document dans son intégralité est accessible sur le net, à cette page http://www.umc-europe.org/ueem/documents/surIntendantrapport-fondereglise.pdf


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"