Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 13.01.2005   Retour à l'aperçu

Suisse, Genève: le Conseil oecuménique des Églises critique les Églises américaines

[Credits] Le secrétaire général du Conseil oecuménique des Églises (COE) a écrit aux Églises américaines membres du mouvement pour dénoncer des «prises de position sans nuance lors de la campagne électorale américaine».

Le COE regroupe plus de 300 églises chrétiennes à l'exception de l'Église catholique.

Dans sa lettre, le secrétaire général du COE, le révérend Samuel Kobia estime qu'il ne faut pas mêler Dieu à la politique,

Il conseille aux Églises membres de se limiter à être «une boussole morale et spirituelle pour leur communauté, leur nation et le monde».

Le révérend s'en prend à certains responsables religieux américains accusés d'avoir présenté Dieu en termes partisans lors de la campagne électorale.

Plusieurs prédicateurs, issus notamment d'Églises protestantes évangéliques, n'ont pas fait mystère de leur préférence pour le candidat George W. Bush.

«Les prises de position sans nuance qui ont fait les gros titres de la presse et se référaient au jugement d'un Dieu partisan ont suscité une profonde préoccupation dans le monde», écrit le secrétaire général du COE.

«On ne doit pas se demander dans quel camp se range Dieu dans cette élection. Il faudrait plutôt, comme l'a fait Abraham Lincoln confronté à une guerre divisant les Américains, chercher à se mettre du côté de Dieu», écrit-il.

Le président Georges W. Bush, qui vient d'être réélu, a maintes fois souligné que sa foi religieuse jouait un «grand rôle» dans sa vie et a bénéficié du soutien appuyé des groupes chrétiens les plus conservateurs.

Le révérend Samuel Kobia appartient à l'Église méthodiste du Kenya.

Le jeudi 04 novembre 2004


Source: Cyberpresse

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"