Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 17.02.2005   Retour à l'aperçu

COE: Nouvelles adhésions d’Eglises

[Credits] Huit Eglises - d'Asie, Afrique, Amérique latine et des Caraïbes - ont été reçues dans la communauté fraternelle du Conseil oecuménique des Eglises (COE), mais le nombre d'Eglises membres a passé de 342 à 347, car cinq Eglises déjà membres se regroupent pour former dorénavant deux membres du COE.

Au début de ses travaux (15-22 février), le comité central du COE a donc accueilli les cinq nouvelles Eglises suivantes :

- l'Eglise évangélique baptiste d'Angola
- l'Eglise africaine (Nigeria)
- l'Eglise protestante évangélique de Guinée
- l'Eglise méthodiste d'Indonésie
- la Convention baptiste de Haïti

De plus, trois Eglises ont été acceptées en tant que nouveaux membres associés :
- l'Association des Eglises évangéliques réformées du Burkina Faso
- l'Eglise presbytérienne de Colombie
- l'Eglise méthodiste de Puerto Rico.

Deux demandes d'affiliation conjointe ont également été acceptées par le comité central.

- l'Eglise protestante aux Pays Bas
- la Province britannique de l'Eglise morave et la Province européenne continentale de l'Eglise morave (EFBU).

La première est le résultat de la fusion entre ce qui était l'Eglise réformée néerlandaise, les Eglises réformées des Pays Bas, et l'Eglise évangélique luthérienne du Royaume des Pays Bas, qui étaient toutes trois déjà membres du COE.

La seconde a été créée à partir de la fusion de la Province européenne continentale de l'Eglise morave avec la Province britannique de l'Eglise morave, toutes deux membres du Conseil à titre individuel.

Il y a aussi deux cas en suspens d'Eglises qui ont exprimé le désir de quitter le COE : l'Eglise évangélique méthodiste du Costa Rica ; et l'Eglise internationale évangélique (Etats Unis).

Six Eglises ont rempli les formalités d'admission et doivent être reçues au COE juste après la 9è assemblée ; leurs représentants doivent y assister en tant qu'observateurs.

Les Eglises qui font une demande d'admission au COE doivent satisfaire à un certain nombre de critères. Elles doivent notamment compter au moins 25'000 membres et s'engager à travailler d'une manière oecuménique dans la région où elles sont implantées. Des Eglises comprenant moins de membres, ou qui souhaitent devenir membres associées, peuvent être acceptées par le comité central dans cette catégorie particulière. Une délégation oecuménique effectue au moins une visite dans cette Eglise avant que la demande d'admission soit acceptée.

De nouvelles règles d'admission doivent être adoptées par le comité central, et proposées à la prochaine assemblée générale à Porto Alegre (Brésil) en 2006.

16/02/2005


Source: Conseil oecuménique des Eglises (COE)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"