Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 02.12.2005   Retour à l'aperçu

Pacifique : A Fidji, troisième camouflet pour les Méthodistes anti-gay

[Credits] Pour la troisième fois en moins d'un mois, l'influente église méthodiste de Fidji s'est vue refuser une demande de manifester dans les rues de la capitale Suva en signe de protestation contre ce qu'elle considère comme étant le comportement " contre nature " de la petite communauté homosexuelle de cet archipel.

Un autre demande, formulée au début du mois, avait également été rejetée, en vue de manifester dans la grande banlieue de Suva, rapporte jeudi le quotidien Fiji Times.
Une nouvelle fois, la préfecture de la division centre de l'île principale de Viti Levu a motivé son refus par le fait que cette manifestation pouvait être considérée comme une incitation à un " comportement discriminatoire " ou de nature à " inciter la haine, le mépris ou la peur au sein de la société fidjienne dans son ensemble ".

Inoke Devo, Commissaire Divisionnaire, a notamment rappelé que la Constitution de Fidji, dans sa dernière version de 1997, stipule que nul ne peut faire l'objet de discriminations, y compris du fait de son " orientation sexuelle ".

En réponse à ce nouveau refus, l'église méthodiste a mis en garde le gouvernement fidjien contre un " retour de bâton politique " s'il persiste à " ne pas prendre en compte les préoccupations " de ses ouailles ainsi que les " enseignements de la Bible ".

En réponse, Laisenia Qarase, Premier ministre de Fidji, a réagi jeudi en affirmant que son gouvernement remporterait les élections législatives de l'an prochain " tout seul et même sans le soutien de l'église méthodiste (…) Je ne pense vraiment pas que cette question y changera quoi que ce soit ".

Après avoir essuyé le second refus de manifester au début du mois, l'église méthodiste avait annoncé une " punition divine " contre Fidji, qu'elle comparait à une sorte de Sodome et Gomorrhe, en prédisant que cet archipel serait prochainement frappé par un cyclone " de la même force que Katrina ", qui a frappé les États-Unis le mois dernier.

17/11/2005


Source: Tahiti Presse

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"