Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 06.04.2005   Retour à l'aperçu

France, Sondernach: prédication de l’évêque Heinrich Bolleter sur l’espérance chrétienne

[Credits] >L’évêque Heinrich Bolleter a apporté la prédication suivante lors du culte de clôture de l’Assemblée Générale de l’Eglise Evangélique Méthodiste (France) sur la base de la thématique retenue pour la circonstance, l’espérance chrétienne.
___________________________________________________________________
Lectures bibliques :
>Romains 4,18
>Alors que tout lui interdisait d'espérer, il a espéré et il a cru. Ainsi il est devenu le père d'une multitude de peuples conformément à ce que Dieu lui avait dit: Ta descendance sera nombreuse

Ephésiens 1, 16 - 23
16 je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, 17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, 18 et qu'il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu'il réserve aux saints, 19 et quelle est envers nous qui croyons l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. 20 Il l'a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. 22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, 23 qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.


Parlons donc de l‘espérance!
Bernhard Lehmann nous a déjà donné le mot d‘ ordre pour cette assemblée générale: ESPERANCE.
Est-ce pour toi un mot étranger? Est-ce un mot banal et sans saveur, (Allerweltswort).
Nous sommes Appelés par Dieu à l'espérance !
Je vais souligner le passage suivant du texte déjà lu de la lettre aux Ephésiens au chapitre un, verset 18:
Que Dieu illumine les yeux de votre cœur pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel.
Ce texte est une prière. Paul prie pour la paroisse d'Ephèse, pour que la puissance de l'espérance transforme la vie des fidèles.
Je trouve dans ce texte trois déclarations relatives à l'espérance :
1. L'espérance d'un héritage dans les cieux
2. L'espérance est fondée sur l'expérience de la force de Dieu dans les tensions de notre vie
3. L'espérance transforme nos vies maintenant
1. L'espérance en la "richesse de la gloire de son héritage"
Nos pères et nos mères dans la foi parlaient du "trésor dans le ciel" ou d'un héritage dans les cieux. Pour eux, cette perspective était importante.
Aujourd'hui, l'espérance en un au-delà est plutôt décriée. Les philosophes, ainsi que les marxistes, ont si longtemps dénigré l'espérance en l'au-delà comme étant une fausse consolation, que nous avons tous fini par le croire. Mais la pensée qui imprègne la vie en Occident a elle aussi mis à l'écart l'espérance en l'au-delà. Quand j'étais étudiant, j'étais entouré d'un tas de jeunes gens qui vivaient d'après le slogan : Paradise now ! Il y a 45 ans, la jeunesse suisse était descendue dans la rue pour manifester à ce sujet.
Les gens veulent vivre aujourd'hui, veulent voir leurs désirs être exaucés aujourd'hui, veulent être aujourd'hui au paradis … C'est pourquoi on ne prêche plus guère sur la vie après la mort. L'espérance, oui ! Mais pas en une vie après la mort, surtout en une vie bien remplie ici et maintenant. C'est comme si tout le monde cherchait le ciel sur cette terre.
Il faut que nous reprenions conscience de ce que l'espérance en l'au-delà donne comme espace à notre vie. Et que partout où les humains se sont fermés à l'espérance en l'au-delà, ils sont obligés de chercher le ciel sur la terre. Du coup, on s'y sent à l'étroit. Nous commençons à ressentir nos voisins ou les étrangers comme des concurrents. Parlons de nos églises.
Si nous ne possédions pas davantage d’espérance en un au-delà, nous nous retrouverions immediatement sous la pression des légalistes, qui cherchent à construire le Royaume de Dieu ici-bas, entièrement et sans défaut. Paradise now!
Et c'est ainsi que ce qui devait arriver arriva :
Les humains qui attendent tout de l'ici-bas, se tuent au travail et ceux qui peuvent se le payer s'amusent à mort. C'est le sort de l'ici-bas sans transcendance. Mais celui qui fait l'expérience de l'espace que donne l'espérance en l'au-delà ne se laisse pas ébranler par les espoirs démesurés que les gens de ce bas-monde placent dans l'ici et maintenant.
L'espérance biblique à laquelle nous sommes appelés surmonte l'ici-bas et ouvre largement l'horizon de la vie éternelle.
L' "héritage réservé aux saints" est aussi appelé "la vie éternelle". Les humains sans espérance en une vie éternelle souffrent d'un raccourcissement chronique du temps. En fait, nous vivons plus longtemps aujourd'hui, mais le sentiment général est que la vie est plus courte ou trop courte. Dans le temps, les gens vivaient "40 ans plus l'éternité", aujourd'hui on ne vit "plus que" 80 ans.
L'acceptation du don de la vie éternelle promeut aussi la solidarité, qui se révèle essentielle pour l'avenir d'une société et du monde. Quand tout est limité par la finitude, il n'y a pas assez de temps pour s'occuper des faibles.
Darwin a formulé la loi de la survie du plus fort. Notre humanité moderne, sans Dieu, fonctionne exactement de cette façon. Mais là où nous bénéficions de l'espace que nous donne l'espérance en la gloire de son héritage, il y a aussi de la place pour les faibles.

2. Nous avons une espérance parce que nous avons fait l'expérience de la force de Dieu dans les tensions de la vie.

Paul dit : L'espérance est fondée sur l’infinie grandeur de sa puissance se manifestant en la personne du Christ".
Les tensions font partie de la vie. En électronique, quand la tension est à "zéro", il n'y a plus de force. La ligne est morte. La tension fait partie de la vie. La question est de savoir comment nous la gérons, comment nous la canalisons. C'est vrai dans le domaine politique, c'est aussi vrai dans la communauté chrétienne. La Bible dit que la communauté vit dans la tension d'être dans le monde, mais pas du monde.
La lettre aux Ephésiens donne l'espérance de pouvoir supporter cette tension grâce à l'infinie grandeur de la puissance de Dieu se manifestant en la personne du Christ.

Cette tension a un aspect missionnaire et un aspect prophétique.
2.a) D'un point de vue missionnaire, nous cherchons la proximité des gens de ce monde. En particulier dans la sous-culture des jeunes, nous cherchons à nous rapprocher des jeunes dans le monde, en jouant leur musique, en imitant leur style de vie et en nous adaptant largement. Etre un Grec pour les Grecs et un Juif pour les Juifs, disait Paul. C'est peut-être quelque chose que nous devrions encore mieux apprendre; peut-être faudrait-il nous ouvrir encore plus, grâce à l'infinie grandeur de la puissance manifestée en la personne du Christ.
2.b) Mais il y a aussi l'aspect prophétique.
En 1945, le pasteur luthérien Martin Niemöller a été libéré d'un camp par les Alliés. Par la suite, réfléchissant de manière critique sur lui-même, il a écrit :
D'abord, les nazis ont arrêté les Juifs. Je n'ai pas protesté, car je n'étais pas Juif. Puis ils ont arrêté les syndicalistes, et je n'ai pas protesté, car je n'étais pas syndicaliste. Puis ils ont arrêté les catholiques et je n'ai pas protesté, car je n'étais pas catholique. Puis ils sont venus m'arrêter et m'enfermer dans un camp, et il n'y avait plus personne pour intervenir en ma faveur …
Combien de fois avons-nous négligé l'acte prophétique pour nous lever en faveur des autres et de prendre la parole ?
Nous avions peur, parce que nous ne comptions pas avec la force infinie avec laquelle le Christ s'est manifestée parmi nous.
Il en va de même du témoignage prophétique contre les conditions régnant dans notre société :
Jésus a dit, par exemple:
Vos chefs dominent sur vous en maîtres …il ne doit pas en être ainsi parmi vous : celui qui voudra devenir grand, qu'il soit le serviteur de tous …
Je pense qu'à l'époque des grands changements en Europe, nous nous sommes souvent laissés séduire. Nous avons vécu comme si le monde du capitalisme occidental était plus chrétien que celui du socialisme de l'Est. Ce n'était pas vrai. Nous avons dû l'apprendre.
En tant que chrétiens, nous sommes et restons des étrangers dans ce monde. Et nous devons élever notre voix prophétique contre les conditions injustes qui rendent les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres.
Il vaut la peine d'approfondir notre réflexion à propos des domaines où nous, chrétiens, devons nous adapter et ceux où nous devons résister. Il y a la dimension missionnaire, le rapprochement avec les gens dans le monde, et puis, il y le point où commence la résistance prophétique - et c'est la force infinie, la force de la ressuréction, avec laquelle le Christ s'est manifesté parmi nous qui nous donne la possibilité de gérer ces tensions.

3. L'espérance transforme nos vies maintenant

Paul dit : Que Dieu illumine les yeux de votre cœur pour que vous sachiez quelle est l'espérance qui s'attache à son appel.

Nous sommes différents du monde, car nous avons tant reçu : nous avons reçu la foi, l'espérance et l'amour, nous avons reçu un héritage qui surpasse tout ce qui est ici-bas, nous avons fait l'expérience de la force infinie du Christ dans notre vie. Oui, nous avons reçu une profonde confiance en Dieu, qui nous aide à supporter les tensions.
Nous avons suffisamment confiance en Dieu pour pouvoir être différents : le témoignage biblique décrit ainsi notre différence :
Nous pouvons, quand nous sommes battus, tendre l'autre joue
Nous pouvons aimer ceux qui ne nous aiment pas
Nous pouvons aimer nos ennemis
Nous pouvons marcher encore un deuxième kilomètre. Nous pouvons
… prier pour ceux qui nous persécutent
… bénir ceux qui nous maudissent
… espérer, là où d'autres désespèrent

J'ajoute quelques mots personnels :
Mon travail d'évêque en Europe centrale et dans les Balkans suscite en moi une grande espérance. En 16 ans, nous avons fondé plus de 50 nouvelles communautés. Je fais l'expérience de l'ouverture de nos paroisses pour les marginaux, les pauvres, les gitans, les minorités ethniques. De la symbiose normale de l'évangélisation et de la diaconie. Au point de vue économique, les conditions sont très tendues — parfois même catastrophiques. Et c'est justement là que je vois que des Chrétiens sont prêts à partager le peu qu'ils ont avec ceux qui ont encore moins.
Tout cela a fait naître et croître un climat d'espérance au milieu des circonstances pleines de tensions de la vie.

Oui. Nous sommes différents du monde. Par notre foi en Jésus Christ, nous sommes des gens remplis d'espérance. Vivons donc en conséquence !
Dieux a illuminé les yeux de nos coeurs; et nous conaissons l‘espérance qui s‘attache à son appel.
Ensemble nous formons une Union d‘Eglises pas trop grandes mais n‘oubliez pas le secret de notre mission: C‘est l‘espérance qui s‘attache à son appel!
Amen.

Je termine avec la prière de François d'Assise :
Seigneur, fais de nous église évangélique méthodiste, un instrument de ta paix
Que nous apportions l'amour, là où il y a la haine
Que nous apportions le pardon, là où il y a l'offense
Que nous apportions l'espérance, là où il y a le désespoir
Que nous apportions la lumière, là où il y a l'obscurité
Que nous apportions la joie, là où il y a la tristesse
O Seigneur, que nous ne cherchions pas tant à être compris, qu'à comprendre
à être consolé, qu'à consoler
à être aimé, qu'à aimer
Car ceux qui donnent, recevront.
Ceux qui pardonnent, seront pardonnés
Et ceux qui meurent, ressusciteront à la vie éternelle. Amen

Evêque Heinrich Bolleter


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"