Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.08.2005   Retour à l'aperçu

Royaume Uni, Torquay : le Nouveau Président Méthodiste parle "de Dieu qui inspire"

[Credits] Le pasteur Tom Stuckey, nouveau Président de la Conférence Méthodiste du Royaume Uni, a évoqué dans son discours inaugural la figure "de Dieu qui inspire". Tom a commencé son année de présidence par une cérémonie tout au début de la Conférence Méthodiste annuelle, réunie à Torquay.

Tom a déclaré à l’assemblée des 384 représentants et au public rassemblé au Centre de Riviera qu’il entendait se fonder sur les messages de ses deux prédécesseurs immédiats. Le pasteur Dr Neil Richardson avait parlé d’une Église concentrée sur le Christ, tandis que le pasteur Will Morrey avait parlé une année auparavant de Dieu qui écoute.

Tom a déclaré à la Conférence qu’il souhaitait insister sur deux des priorités déjà confirmées de l’Église Méthodiste : évangéliser avec assurance et encourager de nouvelles façons de vivre l’Eglise. "Il est plus facile de parler de Dieu quand on parle avec Dieu," a-t-il dit. "L’évangélisation et la spiritualité sont interdépendantes. Un mot simple le résume l’idée de 'converser avec Dieu'. C’est le terme de 'théologie'. Je crois que nous deviendrons une Église centrée sur Dieu une fois que nous nous engagerons authentiquement en théologie?».

Tom a dit que l’Église Méthodiste devait être revigorée par l’Esprit Saint, sans perdre le contact avec la parole de Dieu. "La parole et l’Esprit ont besoin l’un de l’autre," a-t-il dit. "Quand la parole est sans l’Esprit, alors l’Église se dessèche. Quand l’Esprit est sans la parole, alors l’Église explose. Quand la parole et l’Esprit agissent de concert, alors l’Église grandit. Si nous devons retrouver la vision, nous devons prêter attention à la théologie et à l’œuvre de l’Esprit Saint".

Tom a dit que les Méthodistes devaient se souvenir que "Dieu était dangereux. Nous avons apprivoisé la terreur. Nous avons géré le mystère. ' Que dit l’Esprit au méthodisme ? Dieu dit qu’il n’en a pas fini avec le méthodisme, mais nous prépare un nouvel avenir". Tom a noté que le christianisme grandissait dans beaucoup de pays et que même en Grande-Bretagne il y avait toujours une soif pour la spiritualité. Les méthodistes doivent donc trouver le moyen de renouer avec leur intuition initiale, - -être un mouvement missionnaire - et se souvenir que "la mission voit ce que Dieu fait dans le monde et y participe?».

L’engagement des églises dans la campagne de lutte contre la pauvreté ?»Make Poverty History» nous rappelle l’héritage initial du méthodisme, son souci pour les marginaux. Tom termine son discours par ces mots : "le méthodisme est sur le point de se redécouvrir tout à nouveau. Que vienne l’Esprit Saint. Qu’il dérange notre suffisance. Qu’il chasse nos craintes".

Tom a grandi à l’ouest du RU, fréquenté les établissements secondaires de Yeovil avant de continuer ses études à l’Université de Londres et d’Edimbourg. Il a démarré son ministère pastoral en 1967 et été président de la paroisse de Southampton depuis 1999. Ses passe-temps incluent les voitures de sport MG, la musique classique et la peinture. Il est marié et sa famille compte trois enfants et deux petits-enfants.

Le 25 juin 2005


Source: Église Méthodiste du ROYAUME-UNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"