Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 24.08.2005   Retour à l'aperçu

Pologne : de grands défis et une grande ouverture

[Credits] Du 17 au 19 juin 2005 s’est tenue la Conférence Annuelle de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de Pologne à Varsovie Klarisev.

La conférence a été raccourcie d’un jour pour des raisons techniques et financières. On note parmi les mesures positives l’envoi préalable par le net de tous les rapports excepté celui des surintendants et le rapport financier. Il n’y a plus lieu de lire les rapports, et on peut consacrer plus de temps à la discussion. Les pourparlers qui ont porté sur des sujets difficiles ont été d’une haute tenue et d’une grande franchise.

Les méthodistes dans la Mazurie — un anniversaire

Après la seconde guerre mondiale, la Mazurie était répartie en deux parties. Une partie est revenue à la Pologne tandis que l’autre est revenue à l’Union Soviétique laquelle a confié cependant peu à peu l’administration de cette région à la Pologne. Le suivi pastoral a fait défaut en grande partie aux protestants restés dans cette région.

Le 13 août 1945, une réunion avait été convoquée pour fonder un Conseil de l’Eglise Protestante avec un siège à Olsztyn (Allenstein). Une conférence a été ensuite organisée, laquelle devait discuter de la situation des protestants dans la Mazurie. L’Eglise de la Confession d’Augsbourg polonaise n’a pas répondu à l’invitation. Il s’ensuit que le Conseil de l’Eglise Protestante a discuté de l’affaire seule avec la délégation de l’Eglise Méthodiste. On s’est mis d’accord sur le fait que l’Eglise Méthodiste, aussi longtemps que le besoin se fera sentir, prendra soin de la population évangélique luthérienne.

Les règles suivantes ont été retenues dans cet accord : le catéchisme doit être dispensé au moyen du catéchisme de Martin Luther. La liturgie doit être célébrée en accord avec la tradition de l’Eglise Protestante Unie. Les pasteurs doivent porter la robe des pasteurs unis. Ils dépendent donc officiellement du surintendant de l’Eglise Méthodiste. Grâce à l’accompagnement pastoral des méthodistes, les gens sont revenus dans les églises.

Mais avec le départ de nombreux habitants natifs de Mazurie, l’église réduit considérablement sa voilure. Sur ce, on n’a plus utilisé quelques-unes des églises dans les villages et les bâtiments sont tombés en ruine. Aujourd’hui même, l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) polonaise conserve ses plus grandes communautés dans la Mazurie.

Le défi des finances de l’Eglise

Malgré une grande augmentation du coût de la vie, le salaire des pasteurs n’a pas pu être augmenté au cours de la dernière année. Les contributions des paroisses aux salaires pastoraux ont diminué l’année passée de près de 18 %. Seules deux paroisses parviennent à couvrir le salaire de leur pasteur. A cela s’ajoute le revenu provenant des écoles de langues anglaises entre autres choses lié à la privatisation "des écoles religieuses" par certains pasteurs. Au cours de l’année 2005, le soutien du diocèse a dû être réduit tout de même de 20 %. Le défi est grand. L’église doit se poser la question du nombre de pasteurs à plein-temps qu’elle peut se permettre d’avoir.

L’identité de l’EEM polonaise

L’Eglise polonaise abordera aussi les nouveaux règlements de l’Eglise adoptés par la Conférence Centrale (CC). Avec cela, elle revendique pour elle son droit à adapter ce Règlement en raison de son identité polonaise. Le surintendant mentionne dans son rapport la question annexe, une proposition, à savoir qu’il puisse utiliser le titre d’évêque en Pologne. Le titre de vicaire d’évêque pourrait être introduit comme un compromis acceptable. A cette Conférence Annuelle a été constitué un groupe chargé de la traduction et de l’adaptation des Règlements de l’Eglise. L’année passée a été produite une vidéo sur l’EEM polonaise en collaboration avec la télévision polonaise. Le DVD est aussi disponible avec un commentaire en anglais.

Garder en vue les nouveaux développements

Dans le domaine des personnes, on note une grande lacune au niveau de la génération moyenne des pasteurs. C’est lié aux départs de ceux qui ont cherché à se réaliser personnellement en abusant de leur fonction pastorale. Entre-temps, à Cracovie, un de ces pasteurs a fondé une ”communauté évangélique méthodiste". La Conférence considère l’abus du nom d’Eglise Evangélique Méthodiste en Pologne comme un acte inamical et se réserve d’en référer à la justice.

Les statistiques indiquent qu’un tiers de communautés EEM en Pologne grandît. Cela met en évidence que l’Eglise avec son identité vécue atteint de nouvelles personnes.

La maison de jeunes de Stare Juchy qui vient d’être récemment rénovée n’est plus autorisée pour accueillir enfants et jeunes, parce que les autorités exigent immédiatement la mise en conformité (selon les normes de l’UE) de la cuisine et des installations sanitaires. On n’a trouvé que pour moitié le financement de la reconstruction de l’église de Kielce. Les emprunts avec des intérêts élevés grèvent le budget de la communauté locale. De grands actifs immobiliers, comme par exemple la maison d’habitation et maison de commerce à Lodz ou la façade du centre à Varsovie, doivent être assainis. Mais les moyens nécessaires font défaut. A Koszalin, de nouveaux locaux sont mis à la disposition de l’église de Baelde.

Dimanche, l’évêque nouvellement élu Patrick Streiff était aussi salué au cours du culte d’ordination. L’évêque Heinrich Bolleter a prêché sur le sujet "La crainte n’est pas dans l’amour". L’ancien qui vient d’être ordonné est affecté auprès de la grande communauté de Mazurie à Elk.

Le 27.06.2005


Source: Le secrétariat de l’évêque Heinrich Bolleter/EMKNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"