Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 16.08.2005   Retour à l'aperçu

Zimbabwe, Mutare : une fondation pour continuer le ministère d’un évêque dans le domaine de l’évangélisation

[Credits] Kathy L. Gilbert*

Par une journée d’hiver ensoleillée, venteuse, des centaines de personnes se sont réunies sur les terres de la Vieille Mission de Mutare pour célébrer un nouveau chapitre du ministère de 60 ans de l’Évêque Abel T. Muzorewa : le lancement d’une fondation dédiée à l’évangélisation portant son nom.

"Aujourd’hui à l’âge de 80 ans, trois mois et neuf jours, nous sommes réunis à Vieux Mutare, mon lieu de naissance, mon baptême, le lieu même où l’on a fait ses études, le lieu de nos noces et le rendez-vous de ma première rencontre avec l’Esprit Saint," a-t-il dit. "Je me sens assez vieux et qualifié pour accueillir chacun d’entre vous ici."

La célébration du 23 juillet a aussi été marquée par le lancement de son dernier livre, "Évangélisation qui décolonise l’âme : un partenariat avec le Christ".

Le but principal de la fondation sera de poursuivre l’évangélisation et le ministère particulier de l’évêque en ses années de ministère.

Muzorewa, qui n’a jamais tourné le dos à la politique, a dit que quelques amis Zimbabwéens avaient été embarrassés par les objectifs de la fondation. "Ce n’est pas un parti politique. Sa nature, son but et ses fonctions sont bel et bien clairement expliqués : gagner des gens aux Christ."

Il a dit que les chrétiens avaient l’obligation de parler pour la liberté et la liberté du peuple de Dieu.

"Les prédicateurs doivent affirmer que la politique n’a aucune place dans l’église chrétienne, mais que le Christianisme a une place définie dans la politique." Ses sermons à propos de la libération de son pays ont entraîné son exil du Zimbabwe pendant 14 mois en 1977-1978. À cause de sa participation dans la lutte pour l’instauration de la règle majoritaire, il a été élu premier ministre noir de la Rhodésie-Zimbabwe en 1979. Il a servi neuf mois.

Une biographie écrite à l’occasion de la célébration montre qu’il avait eu à son cœur son ministère dès ses premières années. Ses parents et sa famille ont décrit comment il "avait joué l’église" en imitant des prédicateurs missionnaires, quand il était très jeune.

Muzorewa est devenu un prédicateur laïque quand il avait 19 ans et ordonné ancien par l’Évêque Ralph E. Dodge, le dernier évêque missionnaire de l’Eglise en Afrique, en 1957. Il a reçu une bourse en 1958 de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) pour étudier à l’École de Religion du Missouri, l’Université Méthodiste Centrale de Fayette, Mo. Et ensuite à l’Université Scarritt pour Ouvriers Chrétiens à Nashville, Tenn.

Il est revenu au Zimbabwe, alors toujours encore dénommé Rhodésie, en 1963 et a servi dans beaucoup d’églises. Il a été élu évêque en 1968, devenant le premier évêque indigène de l’Eglise du Zimbabwe. Dans ce rôle, il a amené sa Conférence Annuelle (CA) à faire don du terrain où l’Université de l’Afrique Evangélique Méthodiste est aujourd’hui édifiée : un véritable défi !

Il est parti à la retraite en 1992, après 14 ans de ministère comme pasteur et 24 ans comme leader épiscopal. Il continue à prêcher, présider à des obsèques et célébrer des mariages.

Voici les buts de la fondation :

- Offrir le prix de l’Évêque Abel T. Muzorewa pour l’évangélisation à un brillant étudiant en évangélisation à Université de l’Afrique.
- donner des bourses aux étudiants s’engageant sur le terrain de l’évangélisation au sein de l’Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) voulant poursuivre leurs études.
- soutenir l’évangélisation en formant des ateliers pour laïques et pasteurs aux Conférences Centrales Africaines de l’Eglise Evangélique Méthodiste.
- financer des programmes et projets d’évangélisation dans les communautés africaines.
- fournir de l’aide aux communautés indigentes.

Tous les revenus de la vente du livre "Évangélisation qui décolonise l’âme : un partenariat avec le Christ" ira à la fondation. Plus d’informations pour obtenir le livre ou faire un don à la fondation disponibles à l’URL suivante : www.batmef.org.

*Gilbert est un journaliste à Nashville, Tenn, pour le compte de l’Agence de Presse Evangélique Méthodiste (UMNS).

N°453 - Le 15 août 2005


Source: Service de presse évangélique méthodiste (UMNS)

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"