Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 16.08.2005   Retour à l'aperçu

Grande-Bretagne : le Festival de Greenbelt donnera la parole aux sans-voix

[Credits] Le Festival de Greenbelt de cette année, l’extraordinaire festival artistique, éclectique, chrétien du ROYAUME-UNI, va probablement être l’un des plus grands festivals jamais vécus. Quelque 18,000 personnes sont attendues et s’entasseront dans l’hippodrome de Chelteham du 26 au 29 août 2005 pour sa 32e édition.

Quand Greenbelt a commencé en 1974, il attirait juste 2,000 personnes. Au début des années 1980, le nombre de spectateurs est monté en flèche pour atteindre le chiffre de 20,000. Après une récession dans les années 1990 et une série de jours fériés en août désastreusement humides, le show reprend de plus belle avec le partenariat créatif de Christian Aid, une ONG chrétienne.

Greenbelt a donné naissance à la sous-culture évangélique, mais depuis a élargi son influence bien au-delà au point de susciter l’admiration des plus sceptiques à l’égard de 'la religion institutionnelle', comme la célèbre femme d’affaires Anita Roddick.

John Bell de la 'Iona Community' met le lecteur sur cette voie dans son intervention sur le site Web du Festival : "dans une ère matérialiste, anti-institutionnelle, où l’on raille et marginalise l’église et peine à trouver des figures religieuses de qualité et emplies de charisme… Greenbelt reste chose singulière dans son affirmation de la foi, par son engagement politique et et par l’expérience qu’elle représente et qui vous transforme la vie."

Il continue : "Si divers auteurs prétendent la mort de la communauté chrétienne, ici nous avons des gens qui d’une certaine façon anticipent une nouvelle façon d’être l’église en occupant des lieux de rencontre alternatifs et en rejoignant des mouvements comme Greenbelt."

La crise au Niger est mise en évidence cette année, annonce Independent Catholic News, en faisant référence aux propos d’un expert qui a passé quasiment 20 années de sa vie à travailler dans la région.

Jeff Woodke, le directeur du partenaire Tearfund Jemed, parlera de la situation présente sur le terrain et dira comment les participants au festival de Greenbelt pourront faire la différence en faveur de ceux qui souffrent de la sécheresse et de sous-alimentation à travers la région du Sahel en Afrique occidentale.

"Une des choses qui a toujours été primordial au Festival de Greenbelt sur plus de 30 ans, c’est l’engagement en faveur des sans-voix," dit le directeur de Greenbelt Beki Bateson. "[Cette année] Christian Aid, notre partenaire au Festival, travaillera avec nous de nouveau pour mettre en évidence la partie que nous pouvons jouer dans la campagne contre la pauvreté endémique dans le monde "Make Poverty History"."

Parmi les autres orateurs prévus en 2005 figure l’auteur et universitaire Karen Armstrong, une ancienne nonne, qui, au regard du regain de tension entre chrétiens, musulmans et juifs ces dernières années, s’est prononcée en faveur de la compréhension mutuelle et contre le fondamentalisme.

Le journaliste Léo Hickman demandera aussi s’il est possible, au 21e siècle, de mener encore une vie normale et d’être en même temps respectueux de la planète et des gens qui la partagent.

Autres points culminants du festival, l’apparition sur scène du DISC-JOCKEY, champion du monde de dance music Gilles Peterson, la diva de soul-gospel Carleen Anderson, des amis du festival The Proclaimers et la reine du hip-hop britannique, Estelle, considérée comme une des artistes de rap urbain les plus recherchés au ROYAUME-UNI.

Daby Toure, l’homme-orchestre virtuel Mauritanien de naissance qui a soutenu Peter Gabriel et été un des interprètes principaux au Womad (le festival de world-musique), battra le rythme pop africain. L’auteur compositeur interprète Coco Mbassi mélangera ses racines africaines à la musique classique, au jazz et à l’Evangile. Et la musique de Karine Polwart illustrera les racines folk du ROYAUME-UNI.

Les temps de louange et de culte à Greenbelt prendront diverses formes : alternative, contemplative, la fusion asiatique avec Pal Singh. Autres intervenants: Aradhna du Canada ainsi que Matt Redman, Johnny Parks et Tim Hughes.

Les jeunes auront leur tout nouveau rendez-vous, un Café de 24 heures avec un programme spécial qui leur est dédié.

Greenbelt envoie régulièrement à qui le demande une lettre de diffusion. Pour ce faire, il suffit d’adresser un e-mail sans le moindre texte à l’adresse suivante : news-subscribe@lists.greenbelt.org.uk. Sur le site du Festival, il existe aussi un weblog régulièrement mis à jour.

En plus de Christian Aid, d’autres oeuvres annoncent leur partenariat avec Greenbelt : la Church Mission Society, USPG, SPCK, International Christian Communications, et le journal the Church Times.

13/08/05


Source: eemni/ecclesia

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"