Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 10.09.2004   Retour à l'aperçu

Dix raisons de détester John Wesley ou à l'inverse dix raisons pour John Wesley de vous détester

[Credits] Steve Tomkin est l'auteur d'une nouvelle biographie de John Wesley. Un de ses textes caustique et iconoclaste, typique de sa prose, vient d’être rendu public sur sur le site avant-gardiste de l’Eglise Méthodiste de Grande Bretagne "Dix raisons de détester John Wesley et dix raisons pour John Wesley de vous détester". Nous vous le faisons découvrir sur EEMNI.

******

John Wesley: le prédicateur suggestif, l'organisateur inspiré, l'activiste social implacable, l'auteur stimulant, le bâtisseur d'église historique, le revivaliste stupéfiant ... mais vous voudrait-il en réalité dans son Eglise? Et vous y ferait-il entrer?

Il a fait plus de 250,000 milles à cheval, prêché 40,000 sermons, donné quelques £ 30,000 et laissé derrière lui 132,000 disciples. Un héros peut-être, mais est-il de ceux que l'on apprécie mieux à une certaine distance? A vous de juger.

Steve Tomkins, le dernier biographe de Wesley, relève 10 raisons pour vous de détester John Wesley et 10 autres raisons pour John Wesley de vous détester.

10 raisons de détester John Wesley

1. Despotisme - Même les propres prédicateurs de Wesley l'ont appelé "le Pape John". Il a dirigé ses disciples comme un despote éclairé et son cher frère Charles a cherché par tous les moyens à "réduire son pouvoir". John attendait de chaque société méthodiste qu'elle suive ses règles comme un franchisé de chez McDonald et il a empiété sur la vie privée de chaque membre, prêt à excommunier les paresseux et les vendeurs d'alcool.

2. Superstition - Il a vu les tempêtes comme une punition de Dieu sur lui - ou comme une attaque du Diable. Il a pris ses décisions en ouvrant la Bible au hasard pour en retirer les conseils de Dieu et il a même décidé s'il devait ou non se marier en tirant au sort des papiers d'un chapeau.

3. Droits d'auteur - Wesley était un plagiaire et un pseudépigraphe - il a fait passer les écrits d'autrui pour les siens et ses propres écrits pour ceux d'autrui. Il a connu des ennuis pour avoir publié à son nom un tract anti-américain du Docteur Johnson. Et il a attaqué un livre d’Augustus Montague Toplady (l’auteur du fameux cantique “Rock of Ages”) et en a publié simultanément une caricature bon marché sous le nom de Toplady. Toplady l'a accusé de malhonnêteté et l’a déclaré digne de déportation en Amérique.

4. Le chagrin devant le deuil - Il n’y croyait pas, parce que les chrétiens devraient être heureux quand quelqu'un s’en va au ciel. "Je crois que la mort de tes enfants est la preuve de la bonté de Dieu envers toi," a-t-il dit à sa soeur. "Tu me mentionnais souvent le temps que tu leur consacrais. Maintenant qu’il t’est redonné du temps, tu n'as rien d'autre à faire, sinon servir le Seigneur sans inquiétude ni distraction."

5. Les boissons - Il n'était pas contre l'alcool, en réalité, à la différence des Méthodistes ultérieurs. Tout en interdisant les spiritueux, il a aimé le vin et la bière, publié des recettes de bières de ménage et mené campagne pour la bière traditionnelle. Il a aussi autorisé le tabac à des fins médicinales. Mais il a découragé les Méthodistes de boire du thé, considérant que c'était une perte de temps et d'argent.

6. Charismania - Wesley a souvent amené ses auditeurs dans un état second, convulsions extatiques, cris perçants et gémissements, évanouissements, divagations et rires incontrôlables. Il a revendiqué des exorcismes et des guérisons et pensé même avoir ressuscité un jour un mort. Il se peut que vous aimiez ces bizarreries ou peut-être que non...

7. L'étroitesse d'esprit - Après sa conversion évangélique, il a considéré tous les non-évangeliques comme étant "presque des chrétiens". Bien qu’il ait été un des croyants les plus pieux de son époque, il s’est considéré comme ayant été "un héritier de l'enfer". Dans les années qui ont suivi, il s'est beaucoup radouci.

8. Des femmes - Tout en reconnaissant aux femmes un rôle non négligeable dans l'église, même les plus grands de ses admirateurs ont admis que Wesley avait "une faiblesse inexcusable" pour les jolies femmes pieuses. En soi, il n’y avait pas de mal, mais pour un homme marié, le fait d’écrire des lettres intimes et chaleureuses à son cercle de jeunes acolytes féminins ne risquait pas de faire un bon mariage, ni un bon accompagnement pastoral. Et la façon dont il a traité une femme de Géorgie à qui il avait été quasiment fiancé lui a valu de passer outre la liberté conditionnelle et de s’enfuir pendant la nuit de l'Etat.

9. La perfection - Tout au long de sa vie, Wesley a prêché la doctrine totalement excentrique que les chrétiens pouvaient être parfaits, pleins d'amour et sans péché. Plus tard il en est venu à la considérer comme un changement soudain, miraculeux, au même titre que le salut, bien qu'il ait été tout étonné d'apprendre que quelques Méthodistes prétendent y être déjà parvenus.

10. La franchise - Wesley a cru en l'importance de montrer aux autres leurs erreurs et leurs fautes avec une totale sincérité. Comme "un des plus grands exemples d'amitié", il a dit à un vieil ami, dont l'enfant unique était en train de mourir qu'elle était la personne la plus gâtée qu'il avait jamais vue, "Ce serait formidable pour vous deux, pour toi et pour elle, si Dieu la reprenait rapidement!"


10 raisons pour John Wesley de vous détester

1. L'argent - Wesley a dit qu'un vrai chrétien ne conservait sur lui que le strict nécessaire pour vivre. Il a lui-même a donné jusqu'à £ 1,400 par an, tout en vivant avec £ 30, le salaire d'un ouvrier. Ceux qui achètent des produits de luxe "détournent les marchandises de leur Seigneur, corrompent leurs propres âmes et volent les pauvres".

2. Le rire - Wesley n'a pas beaucoup aimé rire. Il a réprimandé un de ses prédicateurs parce qu'il désirait "lancer une plaisanterie et rire aux éclats" et s'est plaint que ses conversations avec George Whitefield “ait souvent été mêlée de rires inutiles".

3. Le relâchement - Wesley serait choqué par la mollesse affichée par les chrétiens aujourd'hui. Il attendait des hommes et des femmes qu'ils soient assis séparément dans l'église. Commencer une réunion le matin après 5h00, c'était "céder la place au Diable". Il a excommunié des membres parce qu’ils avaient juré et joué au football le dimanche.

4. La musique séculaire - Wesley était d’avis que les chrétiens ne devaient pas écouter des chansons séculaires ni certainement danser sur leur musique. Un de ses convertis a brisé son violon quand il est devenu méthodiste. Wesley avait aussi des doutes graves sur l'opéra.

5. Les vêtements - Wesley était très mécontent de constater que des Méthodistes portaient des vêtements très chers, distingués ou à la mode et a regretté plus tard de ne pas leur avoir prescrit d'uniforme. D'autre part, il a insisté sur la nécessité pour eux d'être aussi élégants que possible: "Qu'on ne voie jamais un Méthodiste en loques". La dernière chose agréable qu'il ait jamais dite à sa femme a été: "je t’aime toujours pour ton bon goût et ton sens de l’ordre"

6. Le mariage - les conjoints sont beaucoup trop indulgents l'un vis-à-vis de l'autre selon Wesley. Il a dit à ses prédicateurs itinérants que ceux qui avaient femmes ou familles devaient continuer à vivre "comme s'ils n'en avaient pas", tout comme lui-même l'avait fait. Il a dit à sa femme qu'il lui était interdit "de rire ou de badiner un moment avec toi". Sa théorie du mariage (avancée un mauvais jour, de l'avis de tout le monde) était "Tu aurais dû me donner carte blanche. Tu aurais dû me dire, 'Je ferai tout ce que tu me demandes'."

7. Des enfants - les parents sont beaucoup trop indulgents par rapport aux enfants aussi. Son école méthodiste était ouverte de 4h00 à 20h00, avec des exercices religieux et physiques, mais aussi la participation au jeûne, mais aucun jeu : "celui qui joue quand il est un enfant, jouera quand il sera un homme". Une fois marié, il avait projeté de laisser tous ses enfants de manière permanente à l’école de 4h00 à 20h00.

8. Un sommeil dérangé - si jusqu'ici vous avez passé avec succès les tests de Wesley, vos heures de sommeil honorent-elles suffisamment Dieu? "N'y a-t-il aucune vanité ou folie dans vos rêves? Aucune tentation qui vous submerge? Et êtes-vous aussi sensibles à la présence de Dieu et autant portés à la prière que quand vous êtes éveillés?"

9. Non-Méthodisme - Wesley a écarté presque tous les autres groupes chrétiens. Les non-méthodistes dans l'Église anglicane, il les a appelés 'ceux qui sont presque chrétiens', les Eglises Protestantes non-conformistes étaient à ses yeux dans une erreur indéfendable et quant aux Catholiques, "Aucun Gouvernement ne doit tolérer les hommes de confession catholique".

10. Méthodisme
- Et finalement, si vous allez dans une Eglise Méthodiste, vous êtes définitivement pris en faute. Wesley a insisté pour que tous ses disciples suivent toujours les réunions de la paroisse anglicane et ne disent jamais avoir leurs propres "ministres" ou "églises". "Quand les Méthodistes quittent l'Église, Dieu les quittera."

Le 07.09.2004


Source: Shipoffools.com

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"