Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 26.10.2004   Retour à l'aperçu

Connexio: l’actualité du mois

[Credits] Chère lectrice, cher lecteur,

Le 27 septembre une fête s’est déroulée en l’honneur du pasteur Hugh Johnson à l’ambassade de France à Alger. Il reçut les insignes de chevalier de la légion d’honneur, l’ordre lui ayant été attribué pour de bons services rendus: «service exceptionnel empreint d’amitié, de fidélité et de réconciliation en Algérie. Hugh Johnson s’était rangé du côté des personnes dans le besoin, promut l’amitié entre chrétiens et musulmans et a travaillé au rapprochement des nations».

Hugh Johnson est né le 12.2.34 à Middlesboro dans le Kentucky, USA. Il a fait des études qu’il termina avec mention: «Bachelor of arts degree» en langues classiques (à Ashland,Virginie), «Master of divinity degree» (Wesley Theological Seminary in Washington, DC), «Master of arts» et «Ph.D.» en relations internationales (American University à Washington, C). Ensuite suivirent des études à l’université de Yale, à la Hartford Seminary Foundation, à l’université de Grenoble en France ainsi qu’au Centre Chrétien pour Etudes Nord-Africaines.

En 1960 il fut ordonné pasteur dans l’Eglise Evangélique Méthodiste. De 1963 à 1975 il servit comme pasteur et maître d’études à Larbaa Nath Irathen en Algérie, et de 1975 jusqu’en 2004 comme pasteur et surintendant (jusqu’en 2002) à Alger.

Hugh Johnson est marié avec Shirliann Johnson. Très certainement Shirliann a également, par son travail du-rant des années auprès des Sarouhis et en liaison avec Caritas à Alger, sa part de mérite dans la remise de l’ordre de chevalier de la légion d’honneur française. Hugh Johnson prend officiellement sa retraite à la fin de cette année et va se retirer en France. Ceci lui permettra d’ailleurs de garder le contact avec ses nombreux amis en Algérie.

Aide d’urgence pour Haïti

A la fin septembre sévirent deux cyclones aux Caraïbes. Le plus durement touché a été Haïti où les logements de plusieurs milliers de familles ont été saccagés. L’Eglise Méthodiste de Haïti s’engage à la reconstruction avec l’UMCOR (organisme d’aide à l’échelle mondiale de l’EEM) et avec l’EPER (organisme d’aide des églises protestantes de Suisse). A Gonvales et au Cap Haïti furent aménagés des abris d’urgence, et de la nourriture, des médicaments, des couvertures et des ustensiles de cuisine furent distribués. Une aide qui a été attribuée à 1200 familles. Dans la ville Dame-Marie HEKS finance la reconstruction de l’école Jean-Marie Vincent afin que 2500 écolières du primaire puissent fréquenter le plus rapidement possible l’école. En plus de cela, 140 maisons de pêcheurs seront reconstruites. A Grande’Anse, les petits paysans de six communes seront soutenus afin qu’ils puissent rapidement replanter leurs champs et acheter de quoi remplacer leur bétail disparu.

Dans une première action Connexio a contribué par une aide de 5000 FR provenant du fond d’aide d’urgence. Bien entendu nous transfèrerons également vos dons aux frères et sœurs nécessiteux d’Haïti.

Zimbabwe

«Les jours deviennent plus chauds, ici et là le printemps se fait remarquer, mais tout est très sec. Une nouvelle vie s’éveille dans les arbres, ce qui sans pluie est toujours un miracle. Là où il y a des possibilités d’irrigation, on peut également voir en plein milieu de la sécheresse, ici et là, des champs verts. Malheureusement très peu de personnes font partie des heureux privilégiés. Beaucoup se battent pour leur existence journalière car la situation économique est mauvaise. Les prix augmentent sans cesse. Le carburant a de nouveau grimpé de 12%; ceci augmente les coûts des transports et des denrées alimentaires.»
Voilà ce qu’écrit notre collaboratrice Claire Meier de l’hôpital de Mutambara à la fin septembre.

Elle parle de son travail à l’hôpital, du HIV/SIDA, la maladie qui touche sous une forme ou sous une autre la plupart des familles au Zimbabwe, ainsi que des efforts réalisés dans la maternité afin que les enfants ne soient pas contaminés dès leur naissance par cette maladie.

Mais Claire Meier parle aussi des activités dans l’église, d’une grande rencontre de femmes, près de Mutambara, à laquelle prirent part près de 4000 femmes durant le week-end.

Elle parle également du changement d’évêque au Zim-babwe: pour des raisons de santé, l’évêque Jokomo a pris prématurément sa retraite. L’évêque Nhiwatiwa a été élu comme son remplaçant. Jusqu’à maintenant ce maître de conférences à la faculté théologique de l’Université Africaine de l’EEM à Mutare.

Claire Meier est au service de la mission depuis plus de trente ans. Elle sera à la retraite l’année prochaine et rentrera alors en Suisse. Nous nous réjouissons dès à présent pour entendre ses récits de son long engagement comme missionnaire au Zimbabwe. Si vous êtes vous-mêmes intéressés par les lettres circulaires périodiques de nos missionnaires, alors contactez-nous au bureau central.

Recherche: personne compétente pour former des gardiennes d’enfants à la maternelle en Algérie.

Shirliann Johnson, l’épouse de Hugh Johnson, s’était engagée dans la formation de maîtresse d’écoles maternelles durant son séjour en Algérie. Ce travail a débuté dans les années 70 dans les camps de réfugiés sa-hraouis près de Tindouf. Caritas forma à l’époque des femmes sahraouis par des cours accélérés pour devenir des maîtresses d’écoles maternelles. De petits groupes de formateurs organisèrent des cours de formation pour des personnes qui étaient déjà engagées dans l’assistance auprès des enfants. Ces cours et ces pratiques sont encore demandés aujourd’hui; ils ne sont plus dispensés dans les camps de réfugiés, mais dans différents endroits dans tout le pays. L’équipe de Caritas est submergée par des demandes pour ce type de cours et ne peut les couvrir entièrement. Il faudra la renouveler avec de nouveaux membres, en particulier après le départ du couple Johnson. C’est pour cela que Caritas recherche une formatrice diplômée pour maîtresses d’écoles maternelles ou une éducatrice diplômée avec une grande expérience qui pourra et voudra bien transférer son savoir-faire. Cette personne devra bien parler le français, posséder un permis de conduire et savoir bien se servir d’un ordinateur personnel. Elle devra être une bonne équipière, flexible et capable de s’adapter, enfin et surtout, être prête à donner un témoignage chrétien dans un paysage islamique. Une embauche éventuelle par Caritas pourrait suivre.

Au cas où vous connaîtriez une personne qui pourrait s’engager pour au moins deux ans dans une telle mis-sion, alors informez-là s’il vous plaît de cette possibilité. Vous pourrez obtenir d’autres informations auprès de notre bureau central.

Annonce: Collecte de Noël

Nous sommes déjà dans le temps où différentes sollicitations pour Noël viennent à nous. Une situation d’urgence particulière a motivé l’évêque Heinrich Bolleter et Connexio pour prévoir un appel de Noël de l’EEM. Il s’agit de la relève des pasteurs dans les ex-pays communistes.

Cette formation a été jusqu’alors financée par les USA à hauteur de plus de 600'000 USD par an. A partir de 2005, cette contribution ne sera plus versée. Cela concerne les formations et les programmes suivants: séminaire théologique de Tallinn, Estonie; séminaire théologique de Moscou, Russie; séminaire théologique de Klarysev, Pologne; formation théologique à la faculté de Banska Bystrica, République Slovène; formation de pasteurs et formation diaconale pour les Balkans à Graz et Waiern, Autriche; formation de laïcs à l’Alliance Wesley en Hongrie; boursiers pour études théologiques de la Lettonie et la Lituanie. Ces possibilités de formation en 12 différentes langues sont en situation précaire depuis la suppression de ces participations aux frais de base.

Début septembre, nous ferons une collecte de Noël dans l’EEM afin de permettre à nos étudiants en théologie dans les pays post-communistes de poursuivre leurs études. Veuillez donc prendre en considération cet appel et attirez l’attention de vos amis qui voudraient partager leur joie de Noël sur cette possibilité de nous aider par leur dons.

Chers lectrices et chers lecteurs, je vous remercie pour votre attention, pour votre coopération en pensées, pour votre aide en attirant l’attention de vos amis, pour vos prières et vos dons. Je vous remercie pour votre collaboration dans la croissance de notre réseau afin qu’il soit en mesure de porter davantage d’aide.

Amicales salutations et riches bénédictions pour ce beau temps d’automne.


Andreas Stämpfli, Secrétaire Général Connexio

Traduction par Emile Fath

Envoi des dons en France:

Par chèque adressé à M. J-M. Ziegler, Trésorier,
24 rue des Suédois, F 67118 Geispolsheim-Gare
(indication «Connexio»)


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"