Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 08.10.2004   Retour à l'aperçu

France, Strasbourg: inauguration du Home Bethesda - Nouveau départ pour les diaconesses

[Credits] Le Home Bethesda, quai Zorn à Strasbourg, sera inauguré samedi 9 octobre. Cette nouvelle maison des diaconesses sera aussi un lieu d'accueil et d'accompagnement.

Henrich Bolleter, évêque de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) pour l'Europe centrale et le sud, dont le siège est à Zurich, présidera samedi 9 octobre la «dédicace» du Home Bethesda à Strasbourg. Pour les seize diaconesses de Bethesda -ces «religieuses» protestantes-, c'est un nouveau départ. Elles ont en effet franchi l'Aar pour s'installer dans l'ancien «home» d'institutrices du quai Zorn (le Auguste-Victoria Stift créé en 1894), avec le projet de créer une maison d'accueil pour personnes âgées ou en quête d'accompagnement spirituel et humain.

«C'est une page qui se tourne», note Sr Marlyse Kroenig, supérieure de la petite communauté. Créée en 1889, au sein de l'Eglise de Sion (place Benjamin-Zix à Strasbourg), à l'origine pour les soins à domicile, la communauté avait construit la clinique en 1910. Récemment encore, les diaconesses vivaient en effet sur deux étages d'un des bâtiments de la clinique, désormais gérée par le groupe catholique Saint-Vincent, mais dont les murs restent propriété de l'association Diaconat Bethesda, dont elles sont partie prenante.

Ecoute, guérison

Leur constitution en congrégation, au début de l'année, leur a permis d'accepter la donation de l'ancien home d'institutrices du quai Zorn, dont l'association-support venait de se dissoudre. «Nous étions quelques-unes à rêver depuis longtemps d'un lieu d'accueil», explique Sr Marlyse. De plus, leur déménagement permettait la création d'une «résidence-services» pour étudiants, gérée par la société Pacagest. La conjonction des deux événements a permis ainsi de constituer «un lieu de vie, d'écoute, de prière, de guérison», selon la formule retenue par la communauté.

Le budget de l'opération (environ 1 800 000 €) a été alimenté par la cagnotte de la congrégation, des dons et un prêt des communautés-soeurs suisse et allemande. Outre le logement des soeurs, la chapelle et les parties communes, le Home offre donc plusieurs appartements et studios, destinées aux personnes âgées indépendantes et l'espace pour accueillir, écouter, accompagner «temporairement des personnes fatiguées, en situation de crise ou de détresse spirituelle». Les soeurs, pour autant, continueront d'être présentes à la clinique, assurant l'aumônerie, une partie de l'accueil, et un appui au long séjour.

L'inauguration du Home sera l'occasion d'une vraie fête. Après la dédicace samedi, un culte aura lieu en l'église protestante Saint-Pierre-le-Vieux, réunissant la paroisse luthérienne, l'Eglise Evangélique Méthodiste Emmanuel et l'Eglise de Sion. Une opération portes ouvertes s'enchaînera dans l'après-midi. Derrière ce projet, ajoute Sr Marlyse, «il y a aussi le souci du renouvellement de la communauté». Le groupe de soeurs âgées, désormais plus visible dans la cité, espère en effet convaincre de plus jeunes de la beauté de leur original chemin de vie.

Jacques Fortier

Home Bethesda, 21, quai Zorn, 67000 Strasbourg


Source: DNA

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"