Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 31.03.2004   Retour à l'aperçu

Russie, Grande Bretagne, France: "la Passion du Christ" suite....

[Credits] Russie: le film de Gibson aide à se rapprocher de Dieu

L'église orthodoxe russe pense que le film de Mel Gibson "La passion du Christ" aura pour effet de rapprocher beaucoup de Russes de Dieu, selon une dépêche de l'agence russe Interfax.

"Les croyants qui viennent au cours de la semaine sainte dans l'église prendre part à la passion du Christ au cours des célébrations liturgiques, n'ont pas besoin de voir ce film, parce qu'ils participent à la tradition vivante de l'église. Mais pour ceux qui en savent peu au sujet du Christ, mais qui veulent en savoir plus sur lui, pour ceux qui ne se sont guère habitués à se rendre régulièrement à l'église, ce film pourrait devenir une révélation et les aider à se rapprocher de Dieu", déclare l'évêque Yegoryevsk Mark, responsable délégué du service pour les relations extérieures du patriarcat orthodoxe russe, à l'agence Interfax.

L'évêque Mark reconnaît que le film montre "de fortes tendances au naturalisme"; les auteurs accoutumés à ce genre d'expression sont le plus souvent critiqués. On devrait alors se rappeler que le film est réalisé par des représentants de la tradition catholique pour qui un tel naturalisme est "normal et naturel".

Dans ce même ordre d'idée, l'évêque Mark mentionne la tradition catholique des représentations de la passion mettant en scène la souffrance du Christ et ses blessures pour permettre au public de mieux se représenter ce que le Christ a enduré.

On devrait aussi admettre que le naturalisme dans ce film peut représenter un obstacle. "Si le film avait été fait par des orthodoxes, il serait probablement différent," suppose-t-il.

L'évêque Mark pense ne pas avoir trouvé le moindre signe d'antisémitisme dans ce film. "Le film est très bien fait. Toutes les citations bibliques qui pourraient déclencher des accusations antisémites, ont été écartées." "Si certaines personnes pensent reconnaître des tendances antisémites dans le fait que la nation juive n'est pas présentée dans ce film sous son jour le meilleur, je peux répondre que les représentants du pouvoir romain semblent être de réels sadiques" dans ce film, disait-il encore.

L'évêque invite les adversaires du film convaincus que le film est antisémite à réviser leur opinion. "Si nous pensons à la souffrance du Christ, nous n'accusons pas une nation particulière." D'après l'enseignement orthodoxe, "chacun d'entre nous, qui a fait du mal et cédé au diable dans ses actions quelles qu'elles soient, est coupable de la souffrance et de la crucifixion du Christ", explique l'évêque Mark.

Le défi à relever: prêcher sur 'la Passion'

Un évangéliste méthodiste et non des moindres presse les pasteurs et les prédicateurs de l'ensemble de la Connexion (selon la terminologie méthodiste, le terme de connexion désigne l'ensemble des Eglises méthodistes établis en réseau) "de saisir l'occasion la plus belle depuis des années en matière d'évangélisation" que représente la diffusion du film "la Passion du Christ" dans l'ensemble du pays.

Le directeur de Share Jesus International, une association rattachée à l'église Raynes Park, au sud-ouest de Londres, le pasteur Dr Rob Frost, a déclaré au magazine méthodiste anglais The Recorder: "je défie mes collègues prédicateurs et pasteurs de poser une énorme affiche à l'extérieur de leurs églises qui suggère, ' la Passion du Christ - venez ici dimanche prochain et suivez-en le récit détaillé'."

Il a ajouté: "au cours des quatre dimanches qui suivront sa sortie, j'aimerais voir des prêches sur le sujet de ce film dans les Eglises Méthodistes et dans les autres églises chrétiennes. Je demande à ceux qui prêchent de se concentrer sur l'agonie, la douleur et la souffrance que le Christ a supportées, qui sont dépeintes dans ce film.

"Le film met le doigt sur un point faible des Eglises libres et des traditions protestantes. Trop longtemps, nous avons esquivé la crucifixion et nous nous sommes concentrés sur la joyeuse nouvelle de la résurrection.

"A son début, ce film rappelle solennellement un aspect fondamental de la tradition chrétienne, quand apparaît une citation sur l'écran: 'par ses meurtrissures (la flagellation du Christ) nous sommes guéris'.

"Certaines personnes ont dit que le film était trop violent mais ils ont tort. Il ne montre pas une violence gratuite. Il peint la souffrance réelle que le Christ a endurée. Il ne causera certainement pas de tort aux jeunes de 16 ans, quand ils le verront."


Docteur Frost mène campagne pour que le Conseil Britannique de Classification des Films (BBFC) autorise le visionnement du film aux jeunes de plus 15 ans, car à ce jour, seuls les adultes (de plus de 18 ans) ont le droit de le voir. Il a dit: "au cours des années, nous avons vu Jésus peint comme un clown dans 'Godspell', comme une idole pop dans ' Jésus-Christ Superstar' et comme un échec dans 'la Dernière Tentation de Christ'. Nous l'avons aussi vu ridiculisé dans 'la Vie de Brian '.

"Maintenant, enfin nous avons un film qui dit que l'histoire de Jésus se présente telle quelle. J'espère seulement que le BBFC révisera sa décision pour que cette génération des jeunes gens puisse comprendre le vrai message chrétien du pardon."


Le BBFC a répondu au Docteur Frost que sa décision de n'autoriser le visionnement du film qu'à des adultes s'expliquait par l'accent principal du film "axé tout entier - sauf quelques retours en arrière assez brefs - sur les souffrances épouvantables du Christ".

Précisions de l'Eglise Catholique de France sur "La passion du Christ"

"La Passion du Christ"
de Mel Gibson, présentée par les émules du réalisateur comme un outil d'évangélisation et qui arrive aujourd'hui mercredi sur les écrans français, suscite de fortes réserves au sein de l'Eglise catholique de France.

Sans remettre en cause la "sincérité" de Mel Gibson, certains évêques ont attiré l'attention sur les possibles effets pervers du film.

Six d'entre eux, membres du "comité permanent pour l'information et la comunication" (COPIC) de la conférence épiscopale, ont estimé mardi dans un communiqué que la "violence extrême" du film "finit pas occulter le sens de la Passion et plus largement l'essentiel de la personne et du message du Christ".

Ils prennent la précaution de souligner que "la sincérité du cinéaste n'est pas en doute" et que "le film attirera des hommes et des femmes qui cherchent peut-être à savoir qui est Jésus".

Mais, ajoutent-ils aussitôt, "dans ce film le visage du Christ transparaît moins que nos obsessions contemporaines: angoisse du mal, fascination pour la violence, recherche de coupables".

Au sujet de l'antisémitisme dont le film serait porteur, les évêques estiment qu'en montrant les pharisiens, les scribes et les chefs des prêtres juifs "dans une colère démente" sans rien dire des controverses qui les opposaient à Jésus, le film pourrait en effet "être utilisé pour conforter des opinions antisémites".

En France, l'antisémitisme chrétien a perdu de sa virulence et le dialogue judéo-chrétien est très actif. Le film de Mel Gibson ne mettrait pas en danger ce dialogue.

Le film de Mel Gibson, un tremplin pour l'évangélisation

A l'occasion de la sortie en France du film de Mel Gibson, la Passion du Christ, les membres du Forum pour la Nouvelle Evangélisation (cf. www.nouvelle-evangelisation.fr) ont voulu mener une action d'évangélisation de rue afin de faire connaître la personne de Jésus-Christ par-delà les polémiques que suscite le film.

A partir du 31 mars un dépliant en couleurs intitulé "Qui est Jésus-Christ?" sera diffusé à 100.000 exemplaires dans toute la France, dans les gares, sur les marchés, les lycées. A partir du 31 mars également, sera ouvert un site internet (cf. www.qui-est-jesus.com) afin de faire connaître le Christ et son message de manière plus complète.

Un site consacré totalement à "la Passion du Christ"
(cf. http://www.topchretien.com/lapassion/)

Autre initiative, cette fois émanant du Top Chrétien Francophone: il ouvre un site de présentation du film et profite de l'occasion pour lancer un nouveau Cd-rom au format carte de visite explicitant le sens de la croix. Ce CD Carte contient la Bible complète et beaucoup de nouveautés.

A travers quatre nodules, le film «La passion du Christ» est commenté, et expliqué au travers de témoignages, d’interviews et de textes bibliques. Le sens et la portée de l'Evangile est largement commenté de manière dynamique. Chapeau aux concepteurs du site.


Source: EEMNI/Rna/zénith/The Methodist Recorder/Zenit/Top Chrétien

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"