Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 01.03.2004   Retour à l'aperçu

Décès de B. Trajkovski: la Macédoine perd un homme de paix et de réconciliation - message de l'évêque Bolleter et du surintendant Nausner

[Credits] L'évêque Heinrich Bolleter en charge de la Conférence centrale du Centre et du Sud de l'Europe et le surintendant Wilhelm Nausner chargé du secteur de la Macédoine publient ce communiqué aux lendemains de la tragique disparition du président Boris Trajkovsli dans un accident d'avion au sud de la Bosnie.

La nouvelle nous est parvenue aujourd'hui, la surprise totale: l'avion, qui devait amener le président de la Macédoine à la conférence Internationale sur les investissements étrangers à Mostar, s'est écrasé en Bosnie. Boris Trajkovski, président de la République de la République de Macédoine, est mort.

Le juriste Boris Trajkovski (47 ans), marié, deux enfants, a travaillé pendant plusieurs années comme conseiller du maire de Skopje. En 1993, il est devenu vice-ministre des affaires étrangères de la République de Macédoine. Pendant la guerre du Kosovo, il était responsable de centaines de milliers de réfugiés - en général albanais - qui s'enfuyaient en Macédoine. En 1999, il a été élu président de la République de Macédoine et installé dans ses fonctions le 15 décembre 1999. En 2001, la République s'est trouvée à la limite d'une guerre civile en raison des tensions existant entre les macédoniens et la population albanaise du pays. Le président Trajkovski s'est révélé dans ces circonstances comme un homme de justice et de paix et a contribué ainsi au retour à la paix. Aussi le conseil mondial des Eglises méthodistes lui a décerné son prix international de la paix en 2002. Au début de cette année, le patriarche Pavle de Belgrade et le patriarche Oecuménique d'Istanboul a eu recours à ses bons offices de médiateur dans le conflit qui oppose l'église Orthodoxe serbe au gouvernement de la République de Macédoine.

Boris Trajkovski provient d'une famille méthodiste. Il était actif dès sa jeunesse dans l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de Macédoine. De 1978 jusqu'à 1988, il a été président de la commission pour le travail parmi les enfants et les jeunes. En 1989, il a été élu pour faire partie du Comité Directeur de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM) de la Yougoslavie de cette époque-là. En 1994, il est devenu président du Comité Directeur de l'Eglise Evangélique Méthodiste de la République de Macédoine. En 2003, il était réélu à ce poste.

Le président Trajkovski était un chrétien convaincu et professant. Même dans l'exercice de ses hautes fonctions, il s'est réclamé ouvertement du Christ et de l'Eglise Evangélique Méthodiste (EEM). Il participait régulièrement au culte. S'il faisait des visites à l'étranger, il se rendait aussi là-bas au culte - si possible dans une communauté méthodiste. Nous sommes reconnaissants à Dieu pour ce témoignage.

Nous pleurons Boris Trajkovski. Notre compassion et notre intercession vont particulièrement pour son épouse Vilma et ses enfants. Mais nous prions aussi pour l'Eglise Evangélique Méthodiste de Macédoine et pour tout le pays. Puisse Dieu permettre que d'autres poursuivent l'oeuvre de paix et de réconciliation pour laquelle Boris Trajkovski s'était engagé.

Evêque Heinrich Bolleter / Surintendant Wilhelm Nausner

26.02.04


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"