Vieille version de cette page EEMNI par E-Mail EEMNI auf Deutsch
             
EEMNI - 22.06.2004   Retour à l'aperçu

Connexio: le point sur le réseau diaconal et missionnaire de l’EEM

[Credits] En ouverture de séance le jeudi 10 juin, l’évêque Heinrich Bolleter a prononcé en français des paroles de bienvenue à l’adresse des délégués francophones originaires de Suisse Romande, de France et de l’Algérie: il leur souhaite une CA enrichissante à bien des égards. Il rappelle les efforts faits par le cabinet pour développer au sein de la Conférence le bilinguisme (publication des rapports dans les deux langues, interprétariat systématique des interventions).

Une suite de rencontres

"Si tu veux avancer vite, va seul. Si tu veux aller loin, avance avec les autres,"
c'est sur ce proverbe africain que l'évêque Heinrich Bolleter, co-président de connexio, est intervenu à la fin de la présentation du rapport de connexio, le réseau missionnaire et diaconal de l'EEM. Il a remercié les paroisses du soutien actif qu'elles apportent à Connexio. Ce proverbe africain résume à merveille la devise de connexio. On ne peut vivre et développer des partenariats qu'ensemble. La co-présidente de Connexio, Christine Schneider-Oescheux, a présenté aux délégués deux types de partenariats possibles.

Le partenariat entre communautés

Pour commencer, Monika Zolliker (Thouen) raconte le partenariat établi entre son église et l’église EEM de Mulungwishi (Sud du Congo -RDC) (groupe de femmes, dispensaire, écoles). Ce qui frappe d'emblée, c'est la différence sensible existant entre les villes de Thun et de Mulungwish. Les langues en usage sont différentes, les cultures dominantes varient d’un pays à l’autre, de part et d'autre on a une autre compréhension du temps et des personnes. Tout a commencé par un échange de correspondance et de mails (Internet). Ensuite les chrétiens de Thoune ont osé se rendre en Afrique. Cette délégation a ramené de Mulungwishi beaucoup de souvenirs, mais aussi un certain nombre de questions.

L’image d’enfants souhaitant apprendre sans avoir le matériel scolaire nécessaire leur revient spontanément en mémoire. Le dispensaire cherche à travailler malgré ses faibles moyens. L’Eglise de Thoune se demande comment aider l’Eglise de Mulungwishi. De quoi ont besoin les chômeurs assis au bord de la route? Comment les aider? Les différents groupes se sont présentés et se sont échangé des cadeaux. On progresse d’un groupe à l’autre. A cette heure, le partenariat entre les deux étglises est bel et bien enraciné ; il se poursuivra par la suite. Il ne consiste pas seulement à apporter des fonds, mais il consiste aussi à soutenir des frères et soeurs dans la réalisation de projets de développement qui leur tiennent à coeur.

Partenariat avec la Conférence Annuelle

L'évêque Heinrich Bolleter s'est rendu en Argentine sur une invitation de l'Eglise soeur.

Il a constaté sur place que les questions et les problèmes qui se posent au sein de la Conférence Annuelle Suisse/France se posaient aussi là-bas et trouvaient déjà un début de réponse.

La question charismatique s’est soldée en Tchéquie/Slovaquie par des divisions alors qu’en Argentine le risque de division a été endigué. Autre question qui justifie des échanges d’une Conférence à l’autre, la difficulté de maintenir l’Eglise en état de fonctionnement en une période de vaches maigres. L’Eglise d’Argentine vit cette situation, peine à rassembler ses délégués en raison du coût élevé des transports et néanmoins elle a réussi à convoquer une Conférence spirituelle: 2000 fidèles ont répondu présents. L’évêque Henrich Bolleter déclare avoir beaucoup appris de ces journées de partage et estime que beaucoup de choses méritent d’être transposées dans notre propre Conférence Annuelle: “nous gagnons aussi à apprendre davantage de nos invités”.

Mais sommes-nous toujours disposés à apprendre des autres? Le transfert des fonds d’un pays à l’autre dans le cadre de Connexio est une bonne chose mais rien ne remplace les échanges et le partage de connaissances et d’expériences entre partenaires à travers Connexio.

Connexio n'a pas seulement pour mission de recueillir des dons et des fonds, mais encore de favoriser des rencontres entre partenaires, à tous les niveaux, localement, au sein des communautés locales comme en poursuivant le dialogue avec diverses églises partenaires. Connexio a pour objectif de réduire la détresse et d'oser établir des relations. Cultiver les relations, telle est sa raison d’être. Connexio, un outil pour permettre à chacun de faire du bien et d’établir des relations tous azimuths

Les rentrées financières de Connexio sont en baisse sensible. A ce propos, l’évêque souhaite qu’à l’avenir on prenne des engagements financiers avec les Eglises partenaires et qu’on les tienne. S’il arrive plus de fonds que prévu initialement, le trop plein alimentera les fonds de réserve et si les rentrées sont moindres, il faudra puiser dans les réserves. Il importe d’aller loin et de rester ensemble en lien avec les paroisses et les églises partenaires. Avec le Christ pour les autres. L’évêque remercie chacun, chaque Eglise locale pour l’engagement qui est le sien dans le soutien au réseau connexio.

Depuis février 2004, connexio a son propre site internet. Cf. sa page d'accueil: http://www.connexio.ch. Grâce ce média moderne, les projets en cours de réalisation sont en ligne, tout est dit et écrit sur les églises partenaires et cerise sur le gâteau, on peut tout aussi bien faire des dons en ligne sécurisés par CB/Visa. Les membres de l’Eglise auront enfin la liberté de télécharger tous les documents dont ils auront besoin pour informer leurs Eglises locales.

L’adresse des collaborateurs et des Eglises partenaires est accessible dans la section ”internet café”, sans café.

La version française est également disponible d'ores et déjà. Voir: http://www.connexio.ch/index_fr.htm Les délégués de la CA sont invités à remercier chaleureusement tous les donateurs et donatrices du soutien apporté au travail de Connexio.

Temps difficiles au Cambodge

L’Eglise EEM au Cambodge connaît une croissance rapide (10 000 membres à ce jour), avec le soutien de 4 Eglises différentes. Cette croissance s’accompagne de difficultés abyssales sur le plan financier (en particulier pour le versement des salaires pastoraux). Mais ce n’est pas seulement une affaire d’argent. D’urgence, il convient de mettre en place le bureau administratif de l’Eglise; Connexio recherche par conséquent un administrateur confirmé pour mettre en place cette structure et former du personnel sur place. Le bureau de Connexio est prêt à fournir d’autres renseignements sur cette offre d’emploi ou reportez-vous sur Internet à cette adresse: http://www.connexio.ch.


Source: EEMNI

-----------
Toute remarque et tout courrier à propos des EEM Nouvelles Internationales sont à adresser à:
"jeanphilippe.waechter at umc-europe point org"